Fusillade au Texas. Et si le Grand Remplacement existait vraiment ?

A LA UNE

Le Grand Remplacement des Blancs du Texas par des Hispaniques : la possible raison qui aurait poussé le tireur d’El Paso à commettre la tuerie du 3 août. Un Grand Remplacement qui n’est qu’une théorie… ou pas ?

El Paso : retour sur une fusillade

Le samedi 3 août dernier, une fusillade à proximité d’un centre commercial d’El Paso au Texas occasionnait la mort de 20 personnes tandis que 26 blessés étaient à déplorer. Par la suite, le tireur, un homme âgé de 21 ans dénommé Patrick Crusius, s’est rendu aux autorités. Il est par ailleurs soupçonné d’être l’auteur d’un manifeste fustigeant l’immigration latino-américaine et publié une vingtaine de minutes avant le massacre.

Le texte en question, mis en ligne sur le forum 8chan fermé depuis, dénonce une « invasion hispanique ». Après Christchurch en Nouvelle-Zélande et San Diego aux Etats-Unis, cette fusillade est la troisième a être revendiquée par son auteur comme une réaction au phénomène dit du « Grand Remplacement ».

Par « Grand Remplacement », il faut entendre la modification de la composition ethnique d’un pays et/ou d’un continent. Si le concept a été popularisé en France par l’écrivain Renaud Camus, il est dorénavant repris dans plusieurs pays occidentaux dans lesquels les dynamiques démographiques en cours voient la proportion des populations d’origine européenne diminuer au profit des groupes de populations extra-européennes.

Texas : « Grand Remplacement » ou pas ?

Une fois le rappel des faits effectués, il n’est pas question de chercher, bien entendu, à justifier ou à minimiser cette tragique tuerie d’El Paso. Mais cet embarrassant sujet d’un éventuel Grand Remplacement des Blancs du Texas peut tout de même être abordé : est-il une réalité ou une vue de l’esprit de quelques individus ? Précisons que la ville d’El Paso, où a eu lieu la fusillade, est composée à 83% d’une population d’origine hispanique.
Pour s’en faire une idée, il faut s’intéresser à certaines études publiées par le Texas Demographic Center, un organisme officiel affilié à l’État du Texas et en charge des questions démographiques. Dans une publication de septembre 2017, le Texas Demographic Center indique en introduction que la croissance démographique du Texas est en grande partie attribuable à la population hispanique. Mais encore ?
À la lecture du graphique ci-dessous, nous constatons que la part des Blancs dans la composition ethnique et raciale du Texas est passée de 53 % à 43 % entre 2000 et 2016. Dans le même temps, la part des Hispaniques a, elle, augmenté de sept points : 32 % en 2000 contre 39 % en 2016.
Grand Remplacement
Qu’en est-il de la future démographie texane ? Les projections pour les 30 prochaines années ne laissent plus beaucoup de place au doute : si les Blancs représentaient plus de 65 % de la population de l’État en 1980, cette part pourrait être, si ces prévisions se confirment, de moins de 30 % en 2050.
Une diminution de moitié qui s’opèrerait alors que la part des Hispaniques serait quant à elle en hausse fulgurante : d’environ 20 % en 1980, les « Latinos » seraient le groupe de population majoritaire au Texas en 2050. Et représenteraient plus de 50 % de la population.
Grand Remplacement

Texas : El Paso Times évoque le basculement démographique

Cette future mise en minorité des Blancs au Texas n’a donc rien d’une théorie fantaisiste. Le journal El Paso Times, principal quotidien de la ville-frontière du même nom, évoque dans ses colonnes ce basculement démographique à venir dans un article publié le 6 août :

« Selon le U.S. Census Bureau, au 1er juillet 2018, le Texas comptait une population blanche non hispanique de 41,5 % et une population hispanique de 39,6 %. Les Noirs constituaient le troisième groupe de population en importance, avec 12,8 %. La population totale de l’État était de 28 701 845 habitants.

Le Texas Demographic Center, qui assure la liaison entre l’État et le Census Bureau, prévoit que la population hispanique de l’État va plus que doubler d’ici 2050 pour atteindre plus de 20 millions d’habitants, en raison principalement de l’immigration. La population hispanique du Texas devrait dépasser en nombre la population blanche non hispanique d’ici 2022, selon le centre. »

Si le quotidien El Paso Times est cité comme source par certains médias institutionnels français, ces derniers restent en revanche bien plus silencieux sur la question de la démographie au Texas et de ses évolutions, préférant visiblement s’en tenir aux anathèmes habituels plutôt que de pousser l’investigation.

Arthur Keraudren

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass-sanitaire, 3ème dose : les Français vont-ils se réveiller ?

Au programme ce soir, les dernières informations relatives au Covid-19. A la veille de l’examen de l’Assemblée nationale de...

Cyclisme. Breizh Ladies : composition de l’effectif 2022

Le Comité de Bretagne soutient le cyclisme féminin en proposant aux cyclistes bretonnes d’intégrer le collectif régional nommé Breizh...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés