Nantes. Un dealer offre une prime pour retrouver… celui qui lui a volé 500 kilos de shit

A LA UNE

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Serait-ce la raison des fusillades du week-end ? A Bellevue le 2 août (2 blessés), ou encore rue Théophile Guillou à Saint-Herblain où un jeune âgé de 18 ans est mort ? Un dealer de l’ouest de Nantes se serait fait voler une importante quantité de résine de cannabis par un autre dealer.

Il s’agit ni plus ni moins que de 500 kilos de résine de cannabis – d’une valeur d’environ 2 millions d’euros à la revente. L’enjeu est gros. Et selon nos informations, le dealer lésé a mis « une prime de 2000 € sur la tête du voleur ». Qui aurait préféré quitter Nantes avec le butin.

« Dans les fusillades, 10% ce sont des affaires de gonzesses, 90% c’est le business de la drogue »

Ce ne serait pas la première fois qu’une dette portant sur une importante quantité de stupéfiants sèmerait la discorde entre bandes des quartiers dits « sensibles » nantais.  Entre les bandes des quartiers de Malakoff et de la Bottière, des vols mutuels de drogue en gros ont causé diverses inimitiés qui se sont traduites dans plusieurs réglements de comptes. « Dans les fusillades, 10% ce sont des affaires de gonzesses, 90% c’est le business de la drogue », conclut un policier nantais.

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Face aux rodéos urbains, la mairie socialiste de Vaulx-en-Velin propose… une activité motocross aux « jeunes » [Vidéo]

La municipalité socialiste de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, a décidé de proposer une activité « motocross »,...

« Violences policières ». 25 morts en 2020 dont au moins 10 d’origine musulmane

Ils s'appelaient Romain, Toufik ou Olivio. Ils étaient fêtards, camionneurs, cambrioleurs ou terroristes. Tous étaient de sexe masculin, relativement...

Articles liés

Nantes. 1400 € en liquide et un gilet pare-balles trouvés chez le dealer de la Bottière

Ce mercredi 9 juin, la BAC lors d’une opération anti-drogue constate du mouvement dans une cage d’escalier de la rue Alfred Nobel à la...

BFMTV en reportage à Rennes et sa municipalité qui bâche des écoles plutôt que d’appeler à neutraliser les dealers

Les trafics de stupéfiants s'insinuent parfois de manière inattendue dans la vie des quartiers. À Rennes par exemple, plutôt que d'appeler les pouvoirs publics à...

Rennes. Cacher les dealers avec une bâche plutôt que de les arrêter : le « paradis socialiste » à Cleunay [Vidéo]

Face au fléau que représentent les dealers, la mairie de Rennes, plutôt que de résoudre le problème, a littéralement préféré le cacher : en...

Stupéfiants : coup de filet à Nantes, Bellevue et Rezé

Une nouvelle opération anti-stupéfiants a été menée ce 1er juin aux aurores par la PJ, la BRI (brigade de recherche et d'intervention), les CRS,...