Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nantes : un mineur isolé étranger soupçonné de quatre agressions sexuelles

Lundi 12 août au soir, vers 22h, un mineur isolé étranger qui se dit âgé de 17 ans a été interpellé rue de la Morinière, au sud de Nantes,  suite à une agression sexuelle survenue un peu plus tôt sur les bords de la Sèvre Nantaise – un lieu aimé des promeneurs et des joggeurs. Selon la victime, qui promenait alors son chien et a formellement reconnu l’agresseur, ce dernier aurait mis les mains sur ses seins, puis sur sa bouche pour l’empêcher de donner l’alerte. En vain : ses cris ont été entendus par un témoin qui a fait fuir l’agresseur.

Au vu du mode opératoire et du prévenu, ces faits ont été rapprochés de trois autres agressions sexuelles en date des 19 et 20 juillet ; à chaque fois, les victimes n’ont pu s’enfuir qu’en se débattant ou en criant. Pour deux d’entre elles, l’ADN relevé sur les vêtements des victimes concorde avec celui du suspect. Les trois victimes l’ont aussi reconnu formellement.

Suivi pour des troubles psychiatriques

Ce dernier, pris en charge par les services du Département, a fini par reconnaître partiellement les faits. Cependant, il ne risque pas grand-chose : il était aussi suivi pour des troubles psychiatriques, mais a rompu son suivi depuis un mois. « L’altération – même partielle – du discernement lors des faits risque d’être plaidée, donc la peine sera moindre voire minime », relève un policier nantais. L’avocate du détenu a d’ailleurs déjà requis son hospitalisation.

Alors qu’en Suisse 60% des personnes accusées de viols étaient des étrangers, selon l’UDC, et 85% des membres des gangs de violeurs étaient originaires du sous-continent indien en 2017 en Angleterre selon une enquête officielle, en Bretagne aussi, le nombre d’étrangers impliqués dans les viols, les agressions sexuelles et les tentatives augmente nettement.

Dernièrement, une jeune femme a été violée par un migrant le 14 juillet dernier près du squat de migrants de Beauséjour., un clandestin a été arrêté à Paris pour deux agressions sexuelles et un viol commis en juillet 2018 à Nantes, un autre mineur isolé de 17 ans hébergé dans un foyer à Mangin a été arrêté en mars dernier pour un viol bd Babin-Chevaye sur l’île de Nantes, précédé d’un vol.

Un surveillant pénitentiaire parle

Du côté judiciaire aussi, les procès pour viols et agressions sexuelles se multiplient, avec souvent des mis en cause étrangers – qui se font parfois passer pour mineurs puisque les peines sont moindres. « Dans ceux que nous avons dans nos cellules pour pointe [viol, les violeurs dans le milieu carcéral sont appelés pointeurs], ce sont souvent des Arabes, bien plus souvent que des Africains », explique un surveillant pénitentiaire nantais.

« Mais il commence à en avoir aussi, avec des profils inquiétants de personnes nord-africaines ou africaines camées et/ou alcoolisées qui déraillent complètement, qui volent, tentent de violer ou violent quand ils voient que la victime est tétanisée par la peur, voire rodent dans les rues de 4 à 6 pour tenter de trouver une victime.  Et très souvent, ces victimes sont blanches, même s’il n’est pas bon de le dire ».

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Justice, Local, RENNES, Sociétal, Société

Pacé (35) : Manivannan avait les mains balladeuses sur les jeunes filles

Découvrir l'article

Sociétal

« Si l’OQTF avait été exécutée, ça ne serait pas arrivé » : la colère de Claire, violée par un migrant clandestin centre-africain dans son hall d’immeuble à Paris

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Un migrant Afghan condamné à 10 ans de prison pour viol…il ne sera pas expulsé

Découvrir l'article

NANTES

Nantes. Une femme violée dans un Appart’city du centre-ville

Découvrir l'article

A La Une, VITRÉ

Un violeur présumé et identifié est-il en liberté dans la région de Vitré (35) ?

Découvrir l'article

Sociétal

« Justice ». La chambre d’instruction d’Angers remet en liberté un homme mis en examen pour viol sur mineur de moins de 15 ans

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Après l’action et les arrestations à Cherbourg. Edouard (Argos) : « On ne peut plus compter sur l’Etat pour assurer notre sécurité » [Interview]

Découvrir l'article

Sociétal

Une irlandaise violée en pleine rue à Bordeaux après le match de rugby Irlande-Roumanie

Découvrir l'article

International, Sociétal

Inviter les femmes à la prudence, c’est cautionner un viol. Le compagnon de Giorgia Meloni dans la tourmente

Découvrir l'article

Sociétal

Violences sexuelles : il ne faut pas moins de patriarcat, mais plus !

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍