Entretien du 18/8/2019 avec Vladimir Fédorovski, écrivain. A la veille de la rencontre entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron à Brégançon (Var), il insiste sur ce qu’il considère comme «une sorte de rupture historique entre l’Europe et la Russie».

La «russophobie» qui en découle est pour lui «pire que la guerre froide». Il se montre partisan d’un renouvellement du dialogue international.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine