Se faire greffer un cœur de porc : une réalité d’ici trois ans ?

A LA UNE

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Vivre avec un cœur de porc afin de rester en vie ? L’idée pourrait voir le jour dans une poignée d’années.

Xénotransplantation : un rein puis un cœur de porc

Se faire greffer un cœur de porc, une piste médicale qui pourrait devenir une réalité d’ici trois ans. De quoi remplacer les traditionnels donneurs d’organes ?

Comme l’a confié à un quotidien anglais le chirurgien qui a effectué la première transplantation cardiaque réussie en Grande-Bretagne il y a 40 ans, la première étape pourrait d’abord consister à remplacer un rein humain par celui d’un porc avant la fin de l’année.

En 1979, le chirurgien en question avait alors permis au patient, un certain Keith Castle, opérér à l’hôpital Papworth près de Cambridge, de vivre cinq années supplémenatires.

cœur de porc
Keith Castle en 1979. Source : The Sun

Sir Terence English (désormais âgé de 87 ans) annonce ainsi que, si cette première xénotransplantation donne un résultat sur le corps du patient satisfaisant, cela permettra par la suite de réaliser d’autres greffes plus complexes, notamment celle du coeur de porc sur l’être humain. Selon ce pionnier de la greffe cardiaque, « si ça marche avec un rein, ça marchera avec un cœur. Cela solutionnera le problème. »

Cœur de porc : la solution face à la pénurie ?

Si la greffe d’un cœur de porc venait remplacer les cœurs humains, cela aurait aussi pour avantage de mettre fin à une pénurie d’organes : au Royaume-Uni, la demande destinée à la transplantation dépasse l’offre avec quelques 280 personnes en attente d’un cœur dans le pays !

Parmi les suggestions de certains chercheurs britanniques, outre le prélèvement de ces organes sur les animaux, ceux-ci pourraient également être potentiellement cultivés indépendamment en laboratoire. Quant au choix du porc comme animal pour la transplantation, il présente des organes de taille semblable à celle de l’Homme.

Par ailleurs, Sir Terence English anticipe déjà les réactions d’hostilité : « Il y aura des défenseurs des droits des animaux qui diront que c’est une erreur. Mais si vous pouvez sauvez une vie, n’est-ce pas un peu mieux ? »

De plus, cette xénotransplantation est rendue possible par le travail des chercheurs qui ont utilisé des techniques de modification génétique de pointe pour modifier les organes avant la transplantation afin de réduire le risque qu’ils soient rejetés par l’organisme.

Autre signe encourageant, des organes de porcs sont déjà été transplantés avec succès sur d’autres animaux, en l’occurence des singes. Des chercheurs du National Institutes of Health (NIH) aux États-Unis ont réussi à maintenir ces singes en vie pendant deux ans après leur avoir greffé un cœur de porc. La même expérience a été réalisée par un groupe de scientifiques allemands l’année dernière. Avec le même succès à la clef. Affaire à suivre…

Crédit photos : Pixabay (Pixabay License/stevepb)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections : Après la gifle, la fessée de Macron – Le Journal du lundi 21 juin 2021

Au programme ce soir, un journal majoritairement consacré aux élections régionales. Avec une abstention record, environ deux Français sur trois...

Carantec (29). Un homme poignardé à mort par trois individus

Un homme est mort ce lundi à Carantec. Agé de tout juste 18 ans, ce dernier aurait été poignardé...

Articles liés

Génie européen. A Lyon, un homme reçoit la première greffe de bras au monde

Felix Grétarsson passera 15 heures dans le bloc opératoire.  Pour cette double greffe, il faut prélever les membres, préparer les os, les vaisseaux sanguins,...

Les corbeaux seraient aussi intelligents que les singes

Une étude récente réalisée en Allemagne révèle que les capacités cognitives des corbeaux, c'est-à-dire l'ensemble des processus mentaux qu'ils mettent en oeuvre comme la...

Dons d’organes. Un appareil pour révolutionner la transplantation du foie ?

La transplantation d'un foie va être facilitée par la mise en service d'un nouvel appareil. Qui permet de maintenir l'organe en vie durant une...

Hématologie : prise en compte du facteur ethnique et racial ?

Le mot « race » doit-il disparaître de la Constitution ? L’Assemblée avait voté une motion en ce sens en juin 2018. Elle n’est pas encore passée...