Rennes. Loco Loca organise un festival de musiques ibériques et latines, du 13 au 15 septembre

A LA UNE

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Du vendredi 13 au dimanche 15 septembre 2019, Loco Loca restaurant et bar à tapas, organise son premier festival à Rennes. Trois journées rythmées par les musiques, les danses, l’artisanat et le spectacle aux influences ibériques et latines.

Loco Loca, c’est un supplément d’âme latine, un lieu de vie et de soleil. Un lieu de rencontre et d’échange qui a su s’imposer comme un incontournable des amoureux de la culture latine à travers son coffee shop, son bar à tapas et son restaurant.

Depuis son ouverture en janvier 2018, Loco Loca invite celui qui découvre les lieux à découvrir l’Espagne, le Portugal et l’Amérique latine.

Pour sa 1ère édition, le Festival Loco Loca vous propose entre autres :

Vendredi 13 septembre (dès 17h) : initiation à la salsa avec Livio et son équipe, concert de Camaleon y su Parafernalia, Dj set de DJ Hustler, démonstration de graff par l’artiste Amuz du collectif ETA SIGMA, tatouage aéro éphémère, food corners latinos, ateliers cocktail …

Samedi 14 septembre (dès 14h) : initiation à la bachata avec l’association Bailasi, show brésilien animé par des danseuses et capoeiristes, concert de Loucanta, marché artisanal, Dj set de DJ Alfil, Food corners latinos et ibériques …

Dimanche 15 septembre (dès 11h) : une journée pour les familles avec un brunch en toute liberté pour les parents : notre équipe encadre les enfants de 11h à 15h, DJ set dès 14h avec Dj Alfil en mode Garden Party jusqu’à 19h et toujours le marché artisanal.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Projet éolien et pollution en baie de Saint-Brieuc : la colère

La nappe d'huile rejetée accidentellement lundi sur le chantier du parc éolien et qui s'étendait sur plusieurs kilomètres au...

Covid-19. André Bercoff met mal à l’aise un virologue en le confrontant sur les Fauci Leaks et la vaccination

Covid-19. André Bercoff met mal à l'aise un virologue en le confrontant sur les Fauci Leaks et la vaccination https://www.youtube.com/watch?v=JIVW2WteyPU Crédit...

Articles liés

Tennis. L’Open de Rennes revient en septembre 2021

En 2021, l'Open Blot Rennes de Tennis se déroulera en septembre et accueillera son nouveau directeur sportif : Nicolas MAHUT . L'Open Blot Rennes a...

Dans les prisons bretonnes : feu de matelas, séquestration, tentative d’évasion…

Il n'y a pas que les tournevis et les couteaux qui se radicalisent et qui s'en prennent aux civils ou aux policiers municipaux, généralement...

BFMTV en reportage à Rennes et sa municipalité qui bâche des écoles plutôt que d’appeler à neutraliser les dealers

Les trafics de stupéfiants s'insinuent parfois de manière inattendue dans la vie des quartiers. À Rennes par exemple, plutôt que d'appeler les pouvoirs publics à...

Rennes. Soupçonnés de violences aggravées, enlèvement et séquestration….ils sont laissés libres sous contrôle judiciaire

Les défenseurs de la magistrature française ont beau s'agiter dans tous les sens actuellement pour dénoncer « la démagogie » de ceux qui critiquent...