Jeux et sports traditionnels régionaux : la Pelote Basque (8/9)

A LA UNE

Alice (Collectif Nemesis) : « Le combat féministe doit être guidé par la raison, pas par la passion » [Interview]

On peut être une femme, féministe, sans être gauchiste ou « progressiste ». C'est en substance le message que...

« Confessions d’un Yakuza ». Jérôme Pierrat préface une plongée au coeur de la mafia japonaise [Interview]

Les éditions La Manufacture de livres ont le don pour dénicher et publier des histoires passionnantes. Notamment du côté...

Brest. « Sans langue bretonne, pas de Bretagne » : retour sur la mobilisation pour Diwan [Vidéo]

Les défenseurs de la langue bretonne étaient entre 1500 et 2 000 le 20 février à Brest pour protester...

Catalogne : l’effacement progressif de l’Espagne et de l’espagnol [Reportage]

Nous avons été enquêter en Catalogne lors des élections cruciales du 14 février. Place du catalan et du castillan,...

Paris. Retour sur le succès de la manifestation de Génération identitaire

La défense de l'identité, et le combat culturel, en Bretagne comme à Paris. Alors que des milliers de personnes défilaient...

Durant tout l’été, votre site d’information Breizh Info vous proposera de découvrir des jeux et sports traditionnels régionaux. Nous ne nous interdirons pas de temps à autre de traverses les frontières françaises… Si vous jouez vous-même à l’une des disciplines que nous mettons à l’honneur, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires ! Nous sommes déjà allés dans le sud-ouest en vous présentant la course landaise. Mais comment faire une série de jeux et sports traditionnels régionaux sans évoquer la pelote basque ?

Voici certainement le sport le plus célèbre, le plus organisé et le plus pratiqué que nous aborderons cet été.

Forte de plus de 20 000 licenciés – on estime même qu’il y a 60 000 joueurs réguliers -, la Fédération Française de Pelote Basque, fondée en 1921 par Jean Ybarnégaray, dispose de 310 clubs et organise plusieurs compétitions nationales.

Mais c’est bien au Pays Basque qu’est apparu et s’est développé ce sport à partir du XVIIIème siècle.

Jean Ybarnégaray, inventeur de la Pelote Basque

La Pelote Basque, ses règles et son matériel

Inspiré par le Jeu de paume, il reprenait l’idée du sport de balle en salle. Des tripots, lieux où se jouaient les parties de Jeu de paume, furent même parfois réaménagés pour cette nouvelle discipline. La raquette était aussi remplacée par un gant de cuire avant que celle-ci soit à son tour remplacée par le Xistera, un gant d’osier, toujours utilisé de nos jours.

L’on trouve également des joueurs à mains nues, il s’agit même de la catégorie la plus admirée.

En duel ou en équipes, l’objectif est de renvoyer une balle sur un mur avant que le coup de l’adversaire n’est rebondi deux fois au sol. Il faut aussi respecter les lignes du terrain, les dépasser pouvant faire perdre le point. Comme souvent, les règles évoluent selon la catégorie choisie.

Ce qui ne change pas, c’est la tenue du pelotari, nom du joueur de Pelote Basque : il porte des chaussures blanches, un pantalon blanc et un polo aux couleurs de son club ! Des protections peuvent être nécessaires selon les épreuves.

Respect de la tradition, élégance, compétitivité…voilà qui résume bien ce sport ancien qui a de beaux jours devant lui !

On se retrouve la semaine prochaine pour notre neuvième et denier numéro de la série sportive de l’été sur Breizh Info !

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Saint-Nazaire. Le jeune Ivan Maciuca obtient un prix en violon

Elève en violon au Conservatoire de Saint-Nazaire, Ivan Maciuca obtient un 3e prix au prestigieux concours Vatelot Rampal. https://www.youtube.com/watch?v=3VfqiKtBT6U Crédit photo...

500 000 données médicales de patients français disponibles gratuitement sur le darknet

Quand on vous dit qu'il ne faut pas croire tout ce que l'on vous raconte sur vos données qui...
- Publicité -