Angleterre. Viols sur mineures : Malik, Hussain, Saddiq et d’autres extra-européens condamnés

A LA UNE

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

En Angleterre, six hommes viennent d’être condamnés dans le cadre d’une série d’infractions sexuelles liées à l’exploitation sexuelle d’adolescentes à Rotherham. Ils sont tous d’origine extra-européenne.

Angleterre : scandale sexuel sur fond d’immigration

À Rotherham, dans le Yorkshire, le calvaire des jeunes filles avaient duré de 1997 à 2013. C’est dans cette ville située au nord-ouest de Sheffield qu’a eu lieu l’une des plus vaste enquête sur l’exploitation et les abus sexuels concernant des enfants au Royaume-Uni. Selon l’Agence nationale de la criminalité (NCA – National Crime Agency), au moins 1 510 adolescentes y ont été abusées au cours de cette période. Cette enquête nommée « opération Stovewood » voit plus de 200 personnes travailler sur le dossier.
À l’issue d’un procès ayant duré huit semaines, ce sont cette fois six hommes qui ont été reconnus coupables de 20 chefs d’accusation par un jury composé de six hommes et de six femmes à la Cour de la Couronne de Sheffield, après presque deux jours de délibérations à la suite d’un procès de six semaines. Ils étaient jugés pour des sévices infligés à sept filles de moins de 16 ans entre 1998 et 2002.
Quant à l’identité de ces criminels, il s’agit de Masaued Malik, 35 ans, Aftab Hussain, 40 ans, Abid Saddiq, 38 ans, Sharaz Hussain, 35 ans et deux autres hommes âgés de 33 et 35 ans.
Déjà placés en détention provisoire avant leur procès, les six hommes devraient connaître leur condamnation vendredi 30 août.

Des jeunes filles droguées par le gang

L’Agence nationale de la criminalité a par ailleurs déclaré que les adolescentes ont été délibérément prises pour cible en raison de leur vulnérabilité et dans le seul but de devenir des objets sexuels pour les hommes.

Pour mettre la main sur leurs victimes, les hommes se garaient à l’extérieur des écoles locales ou traînaient à la gare routière de Rotherham, attendant les adolescentes vulnérables. Opérant comme un véritable gang, les hommes donnaient de l’alcool et de la drogue aux jeunes filles avant qu’elles ne soient victimes d’abus sexuels. Par la suite, les malheureuses passaient dans les mains d’autres hommes du réseau qui en abusaient à leur tour.

Selon la NCA, les adolescentes n’avaient, à l’époque, pas conscience de subir des violences sexuelles car elles pensaient que ces relations forcées étaient une sorte de « prix nécessaire » pour obtenir de l’attention. Si l’explication semble très alambiquée, elle conduit toutefois à une autre interrogation sur le rôle des parents des victimes.

Aujourd’hui, les sept jeunes filles souffrent toujours des traumatismes causés par ces violences. Depuis le début de l’enquête, 20 hommes ont déjà été condamnés et 190 suspects ont été identifiés par la NCA. Les enquêteurs ont encore du travail face à l’ampleur des crimes sexuels commis par les gangs extra-européens en Angleterre.

Arthur Keraudren

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Genêts (Manche). Un cimetière saccagé et pillé aux portes de la Bretagne

Le cimetière du village de Genêts, dans la Manche, a été pillé voilà quelques jours avec près de 20...

Microbiote, les fabuleux pouvoirs du ventre

Et si l’avenir de la médecine se jouait dans notre ventre ? Aux avant-postes de la recherche, cette nouvelle...

Articles liés

Danemark/Angleterre : deux Vikings d’une même famille réunis à Copenhague… 1 000 ans plus tard

L'un fut découvert en Angleterre, l'autre au Danemark : deux Vikings d'une même famille, après avoir été séparés un millénaire durant, sont réunis depuis...

Black Lives Matter. Les joueurs de football irlandais et anglais soumis à l’ethnomasochisme, pas les supporters hongrois [Vidéo]

Les joueurs de l'équipe d'Irlande de football, soumis au mouvement Black Lives Matter, ont tous mis le genou à terre lors d'un match amical...

Royaume-Uni. Des arrivées records de migrants en provenance de France au mois de mai [Vidéo]

À la fin de ce mois de mai 2021, les autorités du Royaume-Uni ont vu un nombre record de migrants en provenance de France...

Ur gerzhadeg evit an dizalc’hiezh e Kerne-Veur

Entanet eo bet emsaverien Kerne-Veur gant ar c'herzhadegoù a zo bet e Bro-Skos (Yes Scotland) ha Bro-Gembre (Yes Cymru) evit an dizalc'hiezh. Graet e...