Economie. Pourquoi investir dans les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) ?

A LA UNE

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Les sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI sont des sociétés de placement uniquement dédiées à l’immobilier dans lesquelles les particuliers peuvent acheter des parts. Elles permettent donc d’investir dans l’immobilier physique sans acheter un bien dans son intégralité.

Créées dans les années 1960, elles rencontrent depuis quelques années un succès considérable, en raison de leurs performances et de leur diversité. Découvrez toutes nos explications pour bien comprendre ce placement et quelques conseils pour choisir les SCPI les plus adaptées à votre profil d’investisseur.

A quel profil d’investisseur sont-elles destinées ?

Investir en SCPI ne peut se faire sur un coup de tête en ayant tapé « investir SCPI » dans la barre de recherche sur son navigateur Internet et il convient au préalable de bien comprendre à qui est destiné cet investissement immobilier

Les SCPI sont des placements relativement sûrs. Le document d’informations clés de l’investisseur, qui doit obligatoirement être fourni à tout investisseur potentiel, comporte un indicateur de risque matérialisé par une échelle de risque allant de 1 à 7. L’immense majorité de ces sociétés se situent au niveau 3. Elles sont donc relativement peu risquées. Cependant, le risque de perte en capital existe. Un investissement pourra donc convenir à un investisseur affichant un profil prudent / équilibré.

Les SCPI sont des placements nécessitant une durée d’investissement relativement longue. Elles affichent en effet un droit d’entrée élevé qui viendra grever le rendement du placement les premières années et devrait donc inciter les investisseurs à garder leurs parts au moins 5 à 10 ans, et idéalement beaucoup plus longtemps L’investissement est donc à réserver à des investisseurs ayant un horizon d’investissement long terme.

Enfin, en permettant de se positionner sur le marché immobilier sans posséder un patrimoine conséquent, l’investissement s’avère être bien plus accessible que l’achat en direct d’un bien immobilier destiné à la location. De fait, le ticket d’entrée s’élève le plus souvent à quelques centaines d’euros, voire à quelques milliers d’euros contre plusieurs centaines de milliers d’euros le plus souvent pour un investissement immobilier locatif en direct. Ainsi, investir dans une SCPI est un moyen avantageux d’investir dans l’immobilier pour les petits budgets, notamment les jeunes actifs ou les particuliers ne disposant pas de liquidités suffisantes car devant déjà rembourser un crédit immobilier par exemple.

Quels sont leurs points forts ?

Investir en SCPI présente de très nombreux atouts. D’abord, on l’a vu, elles permettent d’investir dans l’immobilier avec une mise de départ relativement faible. Ensuite, elle permet de déléguer la gestion. Vous n’aurez donc pas à vous soucier de trouver des locataires, d’assurer le suivi de travaux, de rédiger les baux, de fournir les quittances de loyers, etc.

Cela permet aussi de mutualiser les risques. Qu’il s’agisse de vacance ou de sinistre, étant donné que vous ne possédez pas un bien (ou une part d’un bien) en particulier mais des parts d’un organisme de placement collectif constitué de très nombreux biens, vous serez moins impacté par un désagrément quel qu’il soit.

Les investissements  séduisent également les investisseurs grâce à la diversité de l’offre : SCPI immobilier d’habitation avec un dispositif fiscal permettant de réduire ses impôts, SCPI immobilier de commerces, SCPI immobilier de bureaux, SCPI diversifiées ou spécialisées, SCPI investie en Europe, en France ou à l’international, les possibilités sont nombreuses et s’adaptent aux besoins de tous les investisseurs.

Enfin, les SCPI présentent un rendement relativement attractif. Dans un contexte où les placements à capital garanti ne parviennent pas à couvrir l’inflation, ces sociétés, avec un risque mesuré (mais réel), affichent des rendements de l’ordre de 5 % et pouvant monter jusqu’à plus de 7 %. Voici qui permet donc de bénéficier d’un rendement attractif, avec un couple rendement-risque attrayant.

SCPI 2019 :  Sur quelles scpi faut-il miser ?

Il n’y a pas de SCPI miracle sur laquelle il faudrait absolument investir, même s’il existe des classements des SCPI les plus prometteuses.

En effet, votre choix doit avant tout reposer sur votre profil d’investisseur et vos objectifs. Ainsi, si vous souhaitez diversifier au maximum, vous pourrez vous orienter vers les SCPI européennes et internationales investies en bureaux, entrepôts et commerces. Si vous voulez avant tout réduire votre facture à l’administration fiscale tout en vous positionnant sur le marché immobilier, vous investirez dans une SCPI Pinel ou Malraux par exemple. Vous pouvez aussi investir dans des SCPI spécialisées dans des secteurs ou sur des thématiques qui vous tiennent à cœur et/ou pour lesquelles vous anticipez une évolution favorable comme les SCPI constituées de biens immobiliers dans le secteur de la santé (hôpitaux, maisons de retraite, etc.) ou de l’éducation (résidence étudiante, école, etc.) ou encore des biens verts respectant un cahier des charges mettant à l’honneur le développement durable.

Outre la bonne prise en compte de son profil, il convient, avant de souscrire à ce type d’investissement de procéder à quelques vérifications. D’abord, prêtez une attention particulière au gestionnaire qui doit être un acteur connu, avec un patrimoine financier important. Enfin, épluchez le document d’informations clés de l’investisseur et vérifiez que la société parvienne bien à maintenir les revenus versés aux associés, que la distribution des dividendes évolue favorablement, que les frais de gestion ne soient pas trop importants, que le prix de la part soit cohérent avec la valeur du patrimoine détenu, que le taux de vacance soit faible et que le patrimoine détenu soit suffisamment diversifié (en termes de situation géographique, de locataires et de types de biens).

Comment vous faire accompagner sur ces placements ?

Il existe de très nombreux acteurs sur le web qui traitent des SCPI, comme par exemple le site Café du Patrimoine qui propose des conseils et comparatifs détaillant les principales caractéristiques des différentes sociétés pour vous aiguiller dans votre choix. Cependant, il ne s’agit que d’informations d’ordre général qui ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et de vos objectifs.

Pour bénéficier d’un accompagnement plus en adéquation avec votre situation personnelle, vous pouvez vous tourner vers votre conseiller bancaire. Attention tout de même, il y a fort à parier que celui-ci cherche à vous « vendre » les produits maison et donc la dernière SCPI lancée par son groupe. Pour obtenir l’accompagnement d’un professionnel disposant d’un un avis plus impartial, la recours au conseiller en gestion de patrimoine indépendant est tout indiqué. Ce professionnel de la finance, grâce à ses compétences, vous dirigera vers les bons placements et la meilleure façon d’y souscrire : en direct ou via une assurance-vie, avec le levier de la dette ou non, etc. Vous devriez être séduit pas la qualité de conseil d’un tel interlocuteur et par son indépendance, deux critères précieux au moment de choisir son investissement.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Projet éolien et pollution en baie de Saint-Brieuc : la colère

La nappe d'huile rejetée accidentellement lundi sur le chantier du parc éolien et qui s'étendait sur plusieurs kilomètres au...

Covid-19. André Bercoff met mal à l’aise un virologue en le confrontant sur les Fauci Leaks et la vaccination

Covid-19. André Bercoff met mal à l'aise un virologue en le confrontant sur les Fauci Leaks et la vaccination https://www.youtube.com/watch?v=JIVW2WteyPU Crédit...

Articles liés

Immobilier. 13% de baisse du volume des ventes de logements neufs en 2020

L’Observatoire du logement neuf en Bretagne (OREAL) vient de publier ses chiffres pour l'année 2020, chiffres qui font état d'une baisse du volume des...

Immobilier. Quels rendements prévus pour la SCPI en 2021 ?

Comme pour tous les actifs financiers, les investisseurs s’interrogent pour savoir quels seront les rendements des SCPI (Société civile de placement immobilier) en 2021....

Economie. Les meilleurs placements de 2020

En 2020, le livret A sera moins rentable que par le passé, il faudra trouver des placements financiers alternatifs ; mais lesquels ? Si vous êtes à...

Investissement immobilier : la SCI n’est plus ce qu’elle était…

Pour investir dans l'immobilier, jusqu'à une période récente, le réflexe immédiat était la création d'une SCI. Xavier Lafont, associé Walter France, et Cyril Munier,...