Renaissance(s), portraits et figures d’Europe : une exposition à Paris du 20 au 25 septembre

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

Du 20 au 25 septembre prochains, l’Institut Iliade réunit les œuvres d’une vingtaine d’artistes sur le thème du portrait et de sa capacité tant à figurer l’Europe, qu’à la faire renaître. Une « carte blanche » pour les artistes, libres d’exprimer en quoi notre civilisation nourrit leur inspiration, et d’exposer leur art de la nourrir en retour. Quel que soit le support choisi, et ils sont variés – peinture, sculpture, œuvres graphiques, textiles et littéraires –, l’occasion est belle d’aborder cette question de la réinterprétation de la Tradition. Comment un artiste européen puise-t-il en ses racines tout en s’élevant vers des cimes toujours renouvelées ? Comment vit-il sa manière de créer par rapport à l’approche de la création contemporaine, très « mainstream », qui se revendiquerait volontiers ex nihilo, et pour laquelle nous aurions bien envie d’écrire pro nihilo ?

À découvrir donc, pour s’imprégner des réponses de chacun. L’illustrateur et auteur de bande dessinée Jacques Terpant exposera notamment une dizaine de portraits d’écrivain. Jacques Terpant est l’auteur, entre autres, de Sept Cavaliers et Les royaumes de Borée, adaptations en BD des romans de Jean Raspail.

On salue au passage le choix des dates consacrées à cette exposition Renaissance(s), comme un clin d’œil aux Journées du Patrimoine qui auront lieu dans toute la France le week-end des 21 et 22 septembre. Quand ces dernières permettront à un public toujours plus large de visiter nombre de monuments nés de l’œuvre de leurs pères, l’Institut Iliade souligne d’une manière assez poétique que le patrimoine est quelque chose qui se vit. Non pas un héritage lourd de pierres et de trésors, qui n’est là que pour être regardé – et préservé de la ruine… –, mais une passerelle offerte vers l’avenir. Un terreau qui ne demande qu’à être pétri à chaque génération pour laisser croître sans cesse sa Tradition vivante.

Informations pratiques :
À la Galerie Espaces 54, située au 54 rue Mazarine – 75006 Paris (métro Odéon). Entrée gratuite.

Du 20 au 25 septembre 2019 de 10 heures à 19 heures.
Vernissage : samedi 21 septembre de 19 heures à 22 heures.
Nocturne : mercredi 25 septembre jusqu’à 21 heures.

Isabelle Lainé

Crédit photo : Institut Iliade
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Rugby. La FFR s’engage…. « pour l’inclusion des trans-identitaires dans le rugby »

A chaque journée sa nouvelle information pour nous rappelons que nous vivons dans une société qui a activé le...

Etienne Chouard : Introduction à la thèse que je défends depuis 2005

Etienne Chouard : Introduction à la thèse que je défends depuis 2005 https://www.youtube.com/watch?v=MtLH-S-3WUs Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de...

Articles liés

Rémi Soulié évoque « Les Métamorphoses d’Hermès » [Interview]

Qui ne connaît pas Hermès, fils de Zeus et de la nymphe Maïa, protecteur des voyageurs et des voleurs, messager des dieux ? Son association...

La boutique de l’Institut Iliade. Notre sélection de livres à offrir pour Noël

Nous débutons en cette fin novembre un tour d'horizon des éditeurs, des librairies, des initiatives qui méritent d'être soutenues financièrement alors que la tyrannie...

Romain Petitjean (Institut Iliade) : « Nous formons des jeunes gens pour qu’ils deviennent des éveilleurs de peuple » [Interview]

Nous vous avons rendu compte cette semaine des travaux qui se sont déroulés lors du colloque de l'Institut Iliade, sur la thématique de l'écologie....

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (1/2)

Le 19 septembre dernier, à Paris, s’est tenu le colloque annuel de l’Institut Iliade sur le thème « La nature comme socle ». De...