Canada. Du « Blackface » au progressisme : Justin Trudeau est bon comédien [Vidéo]

A LA UNE

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Une photo mettant en scène le Premier ministre canadien Justin Trudeau avec le visage grimé en noir fait polémique. Bien que datant de 2001, certaines voix accusent l’homme de racisme. Ce dernier s’est depuis fendu en excuses.

Justin Trudeau : un embarrassant « blackface »

Nous connaissions le Justin Trudeau à la larme facile, émotif souvent plus que de raison devant les caméras, mais voici qu’est apparu le Justin Trudeau plaisantin. Une photo publiée mercredi 18 septembre par le Time Magazine montre le Premier ministre canadien, alors âgé de 29 ans, avec le visage grimé en noir. Le cliché date de 2001 et a été pris lors d’une soirée dans une école privée où il enseignait à l’époque.

La controverse résultant de la parution de cette photo vient donc contredire l’image d’un président très à l’aise avec l’immigration. Et ce, en pleine campagne électorale.

Justin Trudeau
Le « blackface » de Justin Trudeau en 2001. ©TIME

« Blackface » : Justine Trudeau regrette profondément

Devenu spécialiste en matière de mea culpa, Justin Trudeau a donc tenté d’étouffer le scandale naissant en reconnaissant que ce « blackface » était « raciste ». En plaidant son inconscience sur le moment. Pour se justifier, il a ainsi expliqué : « Je suis déguisé avec un costume d’Aladdin et je me suis maquillé. Je n’aurais pas dû le faire ». Et d’ajouter que « C’est quelque chose que je ne considérais pas comme raciste à l’époque, mais je reconnais aujourd’hui que c’était raciste. Et j’en suis profondément désolé ».

Si cette affaire peut paraître relativement anecdotique vu depuis l’Europe, elle vient cependant donner du grain à moudre à ses opposants. Qui accusent souvent Justin Trudeau de « jouer la comédie » en surfant sur le registre de l’émotion. Notamment sur les questions de l’immigration, de la « tolérance » et de « l’ouverture aux autres ».

Une occasion que n’a d’ailleurs pas raté Andrew Sheer, candidat conservateur et principal rival du Premier ministre canadien : « Maquiller son visage en brun, ce n’est pas acceptable. C’était raciste en 2001, c’est raciste en 2019. »

Justin Trudeau ne peut donc désormais s’en prendre qu’à lui-même : « C’est sûr que moi je suis quelqu’un qui a œuvré toute ma vie pour contrer l’intolérance et la discrimination. J’aurais dû savoir, même à cet âge-là, que je n’aurais pas dû faire ça », a-t-il aussi déclaré.

Lorsque l’on s’aventure toujours plus loin sur le terrain du progressisme et que l’on est un homme blanc de plus de 40 ans, mieux vaut effectivement veiller à ne pas laisser traîner ce genre de dossiers derrière soi…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestation contre l’extension de carrières à Saint-Colomban en Loire-Atlantique.

Trois jours de mobilisation à Saint-Colomban en Loire-Atlantique contre le projet d'extension des carrières de sable et le maraîchage...

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

Articles liés

Suède. Une analyse de l’explosion des viols commis par les immigrés

Elle s'appelle Ayaan Hirsi Ali. Elle est chroniqueuse de UnHerd magazine numérique d'idées, de culture et d'opinions. Elle est également chargée de recherche à...

Sondage : 62% des Français se déclarent favorables à l’organisation d’un référendum pour limiter l’immigration

62% des Français se déclarent favorables à l’organisation d’un référendum pour limiter l’immigration selon un sondage de l’Institut CSA pour CNEWS dévoilé ce jeudi...

Bro-gKebek : ar galleg anavezet evel yezh ofisiel

Anavezet e vo ar galleg evel yezh ofisiel nemeti ar Vro-qKebek hervez ar c'hazetennoù kebekad. Justin Trudeau, anezhañ ministr kentañ ar C'hanada a c'hellfe...

A Bruxelles, 90% des allocataires des minimas sociaux seraient d’origine étrangère

A Bruxelles, 90% des allocataires des minimas sociaux seraient d'origine étrangère. C'est ce qu'indique le Vlaams Belang dans un article paru sur son site,...