Le FC Lorient fonce vers la Ligue 1 ! Il semble encore être un peu tôt dans la saison pour oser ce genre d’affirmation, pourtant, le début de championnat des Merlus est plus que prometteur.

Neuf matchs, sept victoires, 22 points au compteur : voilà des chiffres que les plus optimistes osaient à peine imaginer à l’entame de l’exercice 2019/2020 le 29 juillet dernier, même si la première journée se concluait déjà par une belle victoire, 3-0, face au Paris FC.

A ce moment-là, Lorient se lançait dans la compétition avec un nouvel entraîneur, Christophe Pelissier.
Deux mois plus tard, la « patte » Pelissier, promu avec Amiens en 2017, se fait déjà sentir, le club breton affichant une grande solidité défensive avec seulement cinq buts encaissés jusqu’à présent.

Une victoire au forceps à Chambly

Même lors des performances moins abouties, comme vendredi dernier à Chambly, l’état d’esprit et la combativité permettent d’obtenir des résultats positifs, une victoire en l’occurrence, grâce à un but signé Yoane Wissa à la 59ème minute. La rencontre avait pourtant été serrée, les Picards s’offrant même plusieurs sérieuses occasions, grâce entre autres au travail de Marvin Martin, tout juste arrivé au club.
Le genre de victoire qui caractérise souvent un futur promu !

Un mois de folie à venir pour le FC Lorient

Les supporters les plus méfiants attendent certainement le 2 novembre pour s’enthousiasmer davantage. D’ici là, Lorient aura en effet affronté quatre de ses poursuivants et concurrents à la montée, Ajaccio, Le Havre, Troyes et Lens, tous les quatre dans le top 5 du classement à l’heure actuelle. Si Ajaccio est sur une bonne dynamique, les Normands et les Aubois se sont tous deux inclinés à domicile face à des formations mal classées lors de la 9ème journée, les premiers contre Châteauroux (0-1), qui n’avait pourtant pas encore inscrit le moindre but, et les seconds contre Orléans (1-2).
Lens, de son côté, a enchainé trois victoires mais en proposant un niveau de jeu discutable.

Si les Merlus sont toujours en tête et possèdent encore cinq points d’avance sur leurs adversaires après cette série de matchs démentielle, il sera raisonnable d’imaginer un destin à la brestoise pour les Lorientais, à la plus grande joie d’Yvon Pouliquen, que nous avons interviewé récemment. L’an passé, le Stade Brestois avait brillé par sa régularité, élément indispensable pour accéder à l’échelon supérieur.

Alexandre Rivet

Crédit photo : Facebook FC Lorient
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine