Italie. Un prêtre qualifie d’« assassins » les électeurs de Matteo Salvini

A LA UNE

Le torchon brûle en Italie entre Matteo Salvini et certains hommes d’église favorables à l’accueil des migrants. La dernière controverse en date a vu un prêtre qualifier d’« assassins » les électeurs de la Lega.

« Que ceux qui votent pour la Ligue quittent cette église »

Si, à Rome, les prises de parole régulières du pape François en faveur de l’immigration extra-européenne sont les plus médiatisées, d’autres hommes d’église italiens se montrent aussi virulents sur le sujet.

C’est Matteo Salvini lui-même qui a rapporté les propos du Père Michele Santoro, prêtre de l’église de Montevergine à Caserte, en Campanie. Ce dernier aurait déclaré lors de l’homélie du 6 octobre dernier : « je voudrais que ceux qui votent pour la Ligue quittent cette église parce que vous êtes des assassins et des ennemis de la Croix du Christ ». Des déclarations qui, via le bouche-à-oreille et des articles de presse, ont ensuite déclenché une polémique. Et sont donc parvenues jusqu’à l’ancien ministre de l’Intérieur.

En meeting à Narni pour la campagne des élections régionales en Ombrie le 27 octobre, Matteo Salvini a répliqué que, « quand on est curé, on doit plutôt se soucier de sauver les âmes ».

Matteo Salvini garde le sourire

Toutefois, fidèle à son habitude, Matteo Salvini incitait ses partisans à garder le sourire malgré les attaques du prêtre en question.

Par ailleurs, un autre membre de la Lega, le sénateur Claudio Barbaro, chef de groupe au sein de la commission de la culture, est lui aussi monté au créneau. En soulignant à propos du Père Michele Santoro que « ce comportement ne peut qu’être regretté, surtout face à ces fidèles qui, le dimanche de la supplication à Notre-Dame de Pompéi, pour ces raisons, n’ont pas pu profiter sereinement de ce moment de foi ». Et Claudio Barbaro d’inviter également le franciscain à une confrontation sur la politique migratoire italienne : « Peut-être après avoir participé comme croyant à l’une de ses célébrations », a-t-il déclaré.

Quoi qu’il en soit, la société italienne apparaît comme fracturée autour de ce sujet migratoire. Les récentes arrivées de migrants à Lampedusa ne vont pas contribuer à apaiser la situation.

AK

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lannuon : 800 000€ a bellomzerioù-hezoug laeret ha yao d’an 9-3 !

E miz gouere 2020 e klaskas ur vandennad torfedourien laerañ 14 paledad a bellomzerioù-hezoug e takad greantel Pégase e...

Var. Des bénévoles des Restos du coeur démissionnent après avoir été menacés par des migrants

À Fréjus, les bénévoles de l'antenne des Restos du cœur ont collectivement quitté l'association, lassés de devoir apporter une...

Articles liés