Immigration. Des demandeurs d’asile toujours plus nombreux en Europe

A LA UNE

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Le nombre de demandeurs d’asile ayant fait une demande dans un pays de l’Union européenne depuis le début de l’année 2019 est en hausse de 10 % par rapport à la même période l’année dernière. La pression migratoire est toujours plus forte.

487 000 demandeurs d’asile en Europe

Rien ne semble vouloir endiguer l’afflux de migrants vers l’Europe. C’est ce qui ressort d’un rapport en date du 7 octobre publié par le Bureau européen d’appui en matière d’asile (EASO). Au cours des huit premiers mois de l’année 2019, le nombre de migrants à avoir demandé l’asile dans un État membre de l’UE est supérieur de 10 % au nombre de 2018 pour cette même période. Ce sont ainsi 471 200 demandes d’asile qui étaient recensées au sein de l’Union européenne à la fin août 2019. Un autre chiffre fait état de 487 000 demandes au 24 septembre, en incluant la Suisse et la Norvège.

Sur l’ensemble de ces demandeurs, 34 % ont vu leur requête acceptée sur la période mars 2019 – août 2019. Parmi ces décisions positives, la grande majorité a obtenu le statut de réfugié (70 %) et le reste la protection subsidiaire (30 %).

Les principaux pays d’origine des migrants demandeurs sont la Syrie, l’Afghanistan, le Venezuela, l’Irak, le Pakistan, la Colombie et la Turquie. Quant aux pays de destination, il s’agit principalement de l’Allemagne, de la France et de l’Espagne.

Les Latinos veulent l’Espagne

Si les Syriens, les Irakiens et les Turcs sont principalement attirés par l’Allemagne (pays où résident déjà d’importantes diasporas), les demandeurs d’asile latino-américains optent pour l’Espagne, principalement en raison d’une langue commune.

Au cours de l’été dernier, le gouvernement espagnol a décidé d’accorder un permis de séjour spécial aux demandeurs d’asile rejetés du Venezuela. Cela leur permet de rester et de travailler dans le pays pendant un an – mais ils ne reçoivent aucune aide de l’État. Ils peuvent alors prolonger leur permis de séjour. Un statut spécial accordé par l’Espagne uniquement aux Vénézuéliens. Cette année, 30 400 Vénézuéliens ont déjà demandé l’asile en Europe. Contre 22 000 en 2018. Un nombre qui était déjà le double de celui de 2017…

La Grèce en état d’urgence

Symbole de cette pression migratoire, la Grèce et sa position géographique avancée face à la Turquie est en première ligne. Au titre du seul mois de septembre 2019, plus de 10 000 migrants ont débarqués dans les îles grecques en provenance des côtes turques. Au total, plus de 12 000 migrants sont arrivés en Grèce durant ce même mois de septembre, soit plus que tout autre mois en 2018 et 2019.

Par ailleurs, depuis le début de l’année 2019, ce sont 46 100 migrants qui sont arrivés en Grèce. Ils étaient 37 300 sur la même période un an auparavant. De son côté, le nouveau gouvernement grec a indiqué vouloir renvoyer 10 000 migrants en Turquie d’ici fin 2020.

AK

Crédit photo : DR (Photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tyrannie sanitaire. Le couvre feu sera levé dimanche 20 juin, le masque plus obligatoire en extérieur

Le Premier ministre Jean Castex a décidé de donner quelques bonbons à la population oppressée depuis plus d'un an...

Projet éolien et pollution en baie de Saint-Brieuc : la colère

La nappe d'huile rejetée accidentellement lundi sur le chantier du parc éolien et qui s'étendait sur plusieurs kilomètres au...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

A Bruxelles, 90% des allocataires des minimas sociaux seraient d’origine étrangère

A Bruxelles, 90% des allocataires des minimas sociaux seraient d'origine étrangère. C'est ce qu'indique le Vlaams Belang dans un article paru sur son site,...

Aux racines de l’idéologie migratoire, par Vincent Coussedière

Alors qu'une idéologie cherche à faire de l'homme non plus un animal social mais un animal migrant, il est urgent de repenser le fait...

Visiter la Grèce : trois villes incontournables à visiter

Dotée de plusieurs sites archéologiques époustouflants, des plages paradisiaques et d’une douceur de vivre, la Grèce est un pays remarquablement comblé par la nature....

L’Afrique réelle n°138. Ceuta et Melilla : les nouvelles portes de l’immigration

L'Afrique réelle n°138 est sorti. Pour vous abonner, c'est ici Sommaire Actualité : Ceuta et Melilla Plazas de soberiano et portes de l’immigration Dossier : La question ethnique et...