Après l’annonce du retrait des troupes américaines le 6 octobre dernier par Donald Trump, le président turc Recep Tayyip Erdogan lance l’opération « Source de Paix » et décide d’entrer en Syrie pour repousser les Kurdes dont il craint les velléités indépendantistes.

Il réclame l’établissement d’une zone tampon à la frontière turco-syrienne. Les médias annoncent une crise humanitaire avec de nombreuses pertes civiles. Dix jours plus tard, un accord de cessez-le-feu est trouvé avec les États-Unis. En toile de fond, la diplomatie russe du tandem Poutine-Lavrov tient les rênes, pendant que l’Union européenne – la France en tête – patine malgré les dangers de résurgence de l’État islamique.

Le colonel Alain Corvez, consultant en stratégie internationale et Richard Labévière, rédacteur en chef du site ProchetMoyen-Orient.ch déchiffrent les cartes de ce conflit aux multiples acteurs.

Crédit photo : DR (Photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V