Attentats, Urgences. Un memento Primo « Medhybride » bien utile

A LA UNE

La gestion de la crise du Covid-19, plus grande tromperie de l’Histoire ? Oui répondent Jean-Loup Izambert et Claude Janvier [Interview]

L’éditeur marseillais IS Edition (www.is-edition.com) publie Le virus et le président. Cette enquête sur les dessous de la pandémie...

Kouachi, l’assaut final : un membre du GIGN raconte l’attaque contre Charlie Hebdo et la traque des deux islamistes [Interview]

Les éditions Ring viennent d'éditer un livre qui devrait faire l'effet du petite bombe : Kouachi : L'assaut final...

Covid-19 en Hongrie. György Gődény (Parti de la vie normale) : « Les virus ont existé, existent et continueront à exister, l’humanité a toujours...

György Gődény est un personnage atypique par bien des aspects en Hongrie. Ce pharmacien de Nyíregyháza, une ville de...

Thaïs d’Escufon (Génération Identitaire) : « Nous appelons les Français à se révolter contre l’immigration massive qui menace notre peuple et notre identité »...

Après les Alpes, Génération Identitaire a remis le couvert, cette fois ci dans les Pyrénées, pour défendre symboliquement la...

Nantes. Après la marche blanche pour le jeune tué aux Dervallières, des riverains dénoncent « une fumisterie »

Ils ne décolèrent pas – après la marche blanche des proches du jeune Abdelghani , 15 ans, tué le 11...

Medhybride est une entreprise implantée en région PACA et plus précisément sur la ville d’ Aix -en-Provence. C’est une société qui a pour vocation première la formation des professionnels de la sécurité, des forces de l’ordre et de la santé. Mais qui met également à disposition des particuliers des outils bien intéressants, comme ce Memento Primo, dont nous vous parlons ci-dessous.

Intéressant au regard de l’actualité (attentats, violences, situations qui font parfois penser à de la guerre civile, et surtout, abandon de plus en plus fréquent des citoyens par leurs propres autorités).

Destiné initialement aux acteurs du secours, quelles que soient leurs autorités d’emploi (armée, police/gendarmerie, pompiers, sécurité privée, associations agrées de sécurité civile, SAMU…), ce livret de 60 pages, en matière plastifiée solide et d’un format (10×16 cm et 1,5 cm d’épaisseur) permettant de l’emporter facilement dans ses équipements (sacs/trousses d’urgence, poche de pantalon, pochette…), traite principalement de la de prise en charge de victimes en cas d’attentats.

Insistant sur l’importance de la sécurité des intervenants, ce mémento rappelle la chronologie qui permet de prendre en charge chaque blessé de manière pragmatique, exhaustive et efficiente. Basée sur le concept du « damage control », qui vise à traiter en premier ce qui tue en premier (les hémorragies!), cette dernière est plus connue des militaires sous l’acronyme SAFE-MARCHE-RYAN issu des procédures du TCCC (Tactical Combat Casualty Care).

Ce mémento rappelle également des notions de triage simple et présente l’organisation des secours. Chaque intervenant, quel que soit son niveau de compétence, y trouvera une source d’information et de nombreux rappels utiles. Petit plus, on y trouve à la fin 5 fiches de triage (détachables).

Pour toutes informations supplémentaires (et acquisition) c’est ici

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Martine Wonner, députée du Bas-Rhin : « L’État a réussi à terroriser la population »

Députée depuis 2017, exclue de LaRem le 6 mai 2020 suite à son vote contre le plan de déconfinement...

Jonas Fink, 40 ans de vie derrière le rideau de fer (BD)

Jonas Fink couvre quarante ans d’une vie derrière le rideau de fer, en Tchécoslovaquie. Ce chef d’œuvre de la...