Langue bretonne, langues régionales. Une manifestation à Paris, le 30 novembre

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Le 30 novembre prochain, plusieurs associations de défense de la langue bretonne notamment appellent à monter à Paris pour défendre la langue bretonne et plus globalement, les langues régionales. Une manifestation qui se déroulera devant le ministère de l’Education nationale, à 11h, et pour laquelle des bus gratuits sont mis en place au départ de Bretagne (Quimper et Brest) . S’inscrire ici :  https://forms.gle/82yRZaSp66JV9LPS8 

« Nos langues autochtones (ou régionales) de France sont gravement menacées par la réforme du lycée et du baccalauréat ainsi que par la loi « Pour une école de la confiance » initiées et menées par le ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer. Nos langues, ce sont l’occitan-langue d’oc, le basque, le breton, le catalan, le corse, le flamand occidental, l’allemand standard et dialectal alsacien et mosellan, le savoyard (arpitan-francoprovençal), les langues d’Oïl dont le gallo, les créoles et les langues autochtones des territoires des Outre-Mer. Toutes résistent en France pour ne pas disparaître » explique le collectif d’associations « Pour que vivent nos langues », fondé en septembre 2019 avec le soutien du député européen François Alfonsi, auteur d’une résolution adoptée à une très large majorité au Parlement européen pour la sauvegarde des langues menacées, et du député Paul Molac, président du groupe d’études « Langues et cultures régionales » de l’Assemblée Nationale.

La réforme du ministre de l’Education nationale a mis un terme aux séries L, ES, S… En première, les élèves doivent désormais choisir trois enseignements de spécialité (3 X 4 heures). En terminale, ils n’en gardent que deux (2 X 6 heures). Parmi ces spécialités, ils peuvent choisir LLCR Langues, littératures et cultures étrangères et régionales breton. Toutefois, en Bretagne, seuls deux lycéens proposent cette spécialité en Bretagne : Diwan à Carhaix et Brizeux à Quimper et les élèves ne peuvent pas choisir LLCR breton et LLCR anglais ou espagnol en même temps.

A l’occasion de la manifestation, une pétition en ligne (10 000 signatures déjà) a par ailleurs été lancée : https://www.change.org/p/jean-michel-blanquer-mobilisation-générale-pour-que-vivent-nos-langues

Signataires de l’appel : 

Aliance Culturèla Arpitana ;

Association Alsace – Jùnge Fer’s Elsàssische (AJFE) ;

Association des Professeurs de Langues Vivantes (APLV) ;

Association des Enseignants de Gallo ;

Association des Enseignants de Savoyard / Francoprovençal ;

Association des Parents d’élèves de l’Enseignement Public en Alsace (APEPA) ;

Association pour l’Enseignement de la Langue d’Oc Provence-Alpes-Côte d’Azur (AELOC/FELCO) ;

Association pour le Bilinguisme en Classe dès la Maternelle – A.B.C.M. Zweisprachigkeit ;

Association pour le bilinguisme français-occitan dans l’enseignement public (ÒC-BI) ;

Association des Professeurs de Langue Bretonne dans l’enseignement public en Île de France (APLB KBDP) ;

Associu di l’Insignanti di/in Lingua è Cultura Corsa ;

Bak e Brezhoneg, lycéens Diwan Carhaix ;

Bressola ;

Centre Régional des Enseignants d’Occitan (CREO/FELCO) de l’académie de Toulouse ;

Centre Régional des Enseignants d’Occitan (CREO/FELCO) Lengadòc ;

Confederacion Calandreta ;

Congrès permanent de la langue occitane ;

Conseil International du Francoprovençal ;

Div yezh Breizh ;

Diwan ;

European language Equality Network (ELEN) – Réseau Européen pour l’Égalité des Langues ;

Eltern Alsace, Association des parents d’élèves de l’enseignement bilingue ;

Eskolim, Fédération des réseaux d’écoles associatives laïques immersives ;

Esquiròt ;

Euskal Konfederazioa ;

Fédération Alsace bilingue – Verband zweisprachiges Elsass

Fédération des Enseignants de Langue et Culture d’Oc (FELCO) ;

Fédération pour les langues régionales dans l’enseignement public (FLAREP) ;

Felibrige ;

Fonds International pour la Langue Alsacienne ;

Forum d’Oc ;

K.L.T. (Kerne – Leon – Treger), fédération des associations bretonnes du Pays de Morlaix ;

Institut d’Estudis Occitans ;

Institut de la Langue Régionale Flamande – Akademie voor Nuuze Vlaemsche Taele

Kelennomp !, Association des enseignants de et en langue bretonne ;

Kevre Breizh, Coordination des associations culturelles de Bretagne ;

Mission Bretonne d’Île de France – Ti Ar Vretoned ;

Parlemu Corsu ;

Practicalingua ;

Seaska ;

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« N’y va pas». Lettre ouverte à Éric Zemmour [ L’Agora]

Cher Camarade, C’est comme ton Grand Ancien, puisque tu es sorti de la rue Saint-Guillaume promotion 1979 (SP) et moi...

Armée. La réponse d’un militaire d’active à la lettre du général Lecointre

Suite à la publication de la lettre ouverte d'anciens militaires et de celle de militaires d'active, alertant sur la...

Articles liés

Corse. Deux premières écoles en enseignement immersif ouvriront à la rentrée 2021

Tout comme le breton, la langue corse est elle aussi menacée de disparition. Mais ces défenseurs ne désarment pas et viennent d'annoncer l'ouverture de...

Sainte-Anne-d’Auray (56). La messe de Pâques entièrement en breton ce dimanche

Dimanche 4 avril 2021, la messe du Dimanche de Pâques entièrement en breton  sera célébrée à 10h30, dans la chapelle de l’Immaculée à Sainte-Anne-d’Auray....

KIOU. Une nouvelle appli en breton pour apprendre en s’amusant

Kiou (Antur Cyw de son vrai nom en gallois) est la première application ludo-éducative en breton. Créée et développée par la chaîne de télévision galloise S4C, cette appli...

Redadeg. Faisant fi de la terreur sanitaire, la course pour la langue bretonne confirmée du 21 au 29 mai

Malgré le contexte sanitaire, les organisateurs de la Redadeg, course destinée à soutenir financièrement la langue bretonne, ont confirmé que celle-ci allait bien se...