Étiquette : blanquer

Quand Ensemble essaye de draguer les Bretons attachés aux langues de Bretagne

Ils auront tous les culots ! Après certains candidats LFI qui essayent de convaincre les Bretons que le centralisme mélenchoniste est compatible avec la défense des langues dites « régionales », c’est le camp macroniste de « Ensemble » qui se pare de vertus bien hasardeuses. Si Yannick Kerlogod et quelques uns ont été de loyaux défenseurs du breton et du gallo, c’est bien

masque

Tyrannie sanitaire à l’école : Le Ministre de l’Education nationale se soustrait-il à ses promesses tenues en séance publique ?

Le 14 mars 2022, se tenait une réunion publique dans le Val d’Oise sur le sujet de la jeunesse et de l’éducation, avec la présence du Ministre de l’éducation nationale Jean Michel Blanquer. Une réunion à laquelle les Mamans Louves, association de protection des enfants et des plus jeunes face à la tyrannie sanitaire, s’étaient invitées « pour une fois

Israël

Israël. Des experts du ministère de la Santé recommandent la suppression du pass sanitaire, jugé inefficace [Vidéo]

Face à la propagation du variant Omicron en Israël, certains experts du ministère de la Santé recommandent désormais de supprimer le pass sanitaire, jugé inefficace, et expliquent notamment que le recours aux tests serait une mesure plus adaptée. Le sort du pass israëlien doit être scellé au cours des prochains jours. La fin du pass sanitaire en Israël ? Tandis

Yezhoù rannvro er skolioù : ur c’helc’hlizher war ar stern ?

Ur guzulierez eus ar galloud seveniñ korsad eo Antonia Luciani. Abaoe reuz kuzul ar vonreizh diwar-benn al lezenn Molac e klask ar gouarnamant dirouestlañ an afer. Ha, war a seblant, ez eus divizoù e Paris hag ur c’helc’hlizher nevez war ar stern… Présente à Paris ce jour pour travailler avec le cabinet du Ministre Blanquer sur la nouvelle circulaire sur

Tyrannie sanitaire et propagande dans l’Education nationale. Une lettre ouverte à adresser aux proviseurs et aux principaux

Nicolas Vantis, parent d’élève et membre du syndicat Enseignement Recherche Libertés nous adresse une lettre ouverte  que les parents d’élèves peuvent, s’ils le souhaitent, adresser aux proviseurs, aux principaux des établissements dans lesquels sont scolarisés leurs enfants. Une initiative du syndicat local, branche du Finistère ([email protected]) L’objectif ? Trouver des parades à la politique sanitaire mise en place par l’Education

Hervé Rolland (Fondation pour l’école) : « Une bonne partie des enfants de France sont en perdition dès le primaire et… les responsables regardent à côté » [Interview]

La rentrée scolaire 2021-2022 s’est déroulée dans des conditions dramatiques pour les élèves : port du masque obligatoire dès le CP, temps perdu en propagande vaccinale énoncée par des professeurs et des encadrants qui ne sont ni médecin, ni scientifiques, mais simples relais des décisions gouvernementales… Mais aussi par ailleurs, avec le spectre de la loi dite « sur le

Instruction hors contrat. Malgré les menaces de la République française, 122 nouvelles écoles à la rentrée 2021

Face à la politique tyrannique mise en place par les autorités dans le domaine de l’Education nationale (restriction de l’école à la maison, suspicion sur les écoles hors contrats…) et dans un contexte hostile à la liberté scolaire, la société civile ne baisse toujours pas les bras. La fondation pour l’Ecole évoque d’ailleurs l’ouverture de 122 nouvelles écoles hors contrat

ecole

Une rentrée scolaire sous le signe de la défiance des parents d’élèves vis à vis de l’Education nationale

Réalisée auprès d’un échantillon national représentatif de 1 002 parents d’élèves du primaire et du secondaire, la seconde vague du baromètre IFOP pour SOS Éducation, qui a vocation à prendre tous les 2 ans le pouls de l’opinion des parents sur le système éducatif, s’avère riche en enseignements, notamment sur la défiance croissante des parents d’élèves vis à vis de

banlieues

« Quand vous êtes vacciné, vous ne risquez pas de contaminer les autres » : la fake news de Jean-Michel Blanquer… relevée par l’AFP [Vidéo]

« Quand vous êtes vacciné, vous ne risquez pas de contaminer les autres » : une affirmation fausse de la part du ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, qui a obligé l’AFP et Le Monde à réagir. De quoi mettre encore un peu plus à mal la crédibilité du gouvernement. Selon Jean-Michel Blanquer, le vaccin empêcherait les contaminations… Tandis que

Jean-Michel Blanquer evit an « talvoudoù republikan »

Un « emsav kevredigezhel » a vo lañset an hañv-mañ gant Jean-Michel Blanquer evit difenn an « talvoudoù republikan ». Hervez kont e klask ministr an Deskadurezh Stad c’hoari e jeu e kabal Emmanuel Macron a zeu. Nevez zo, en defe graet enebour Diwan anaoudegezh gant… Manuel Valls hag izili e « Nevez Amzer republikan ». Dre-se en defe c’hoant da zifenn al « likelezh » ha tout

Denez Prigent

Denez Prigent favorable au breton obligatoire dans toutes les écoles de Bretagne, « ceux qui ne sont pas contents, ils vont ailleurs ! » [Vidéo]

Dénonçant un « jacobinisme français » qui « continue aujourd’hui à nous empoisonner la vie », le chanteur Denez Prigent propose une mesure tranchant avec la tiédeur ambiante des responsables politiques bretons afin de sauver la langue : rendre l’enseignement du breton obligatoire dans toutes les écoles de Bretagne. Et « ceux qui ne sont pas contents, ils vont ailleurs

langue bretonne

Convention État-Région pour le breton : face à Jean-Michel Blanquer, Loïg Chesnais-Girard fait de la figuration

Confronté à un manque de volonté manifeste de la part du ministre de l’Éducation nationale, le président du Conseil régional de Bretagne Loïg Chesnais-Girard n’est pas en mesure de faire voter la convention État-Région pour la langue bretonne. Un aveu de faiblesse pour une collectivité aux pouvoirs limités. Convention État-Région pour le breton : les pouvoirs limités de Chesnais-Girard C’est

Claude Meunier-Berthelot : « Blanquer vous ment ! »

Juriste de formation, Claude Meunier-Berthelot a fait toute sa carrière dans l’Education nationale et a rédigé divers ouvrages sur le système scolaire.Avec courage et constance, elle ne cesse de démontrer les faiblesses et les mensonges du ministre Blanquer. Car, en opposition à l’image d’un ministre qui travaille à le restauration d’un système éducatif de qualité, J M Blanquer trahit sa

masque

Dans le Morbihan, une pétition et des parents contre le masque obligatoire pour les enfants

Une école sans visage. Tel est le nom de la pétition actuellement diffusée par des parents d’élève dans les secteurs de Concoret ou encore Mauron, pour dénoncer le port du masque obligatoire pour les enfants dès 6 ans, à l’école. En Bretagne ce vendredi, on a d’ailleurs noté des manifestations et des grèves de parents d’élèves à plusieurs endroits pour

masque

Masque obligatoire à l’école ? M. Blanquer, Laissez nos enfants tranquilles ! [L’Agora]

Ainsi donc, des médecins et des scientifiques totalement cinglés voudraient imposer le port du masque à l’école à des enfants de 6 ans, à un âge où les expressions du visage leur permettent, durant leur scolarité, d’apprendre à mieux articuler, et donc à mieux lire, et en conséquence à mieux écrire. Ainsi donc, le ministre Jean-Michel Blanquer s’agenouille devant ces

banlieues

Islamisme. Blanquer attaque « l’islamo-gauchisme » de l’UNEF et de LFI, 87 % des Français inquiets pour la laïcité [Vidéo]

Selon Jean-Michel Blanquer, l’« islamo-gauchisme » prôné par des organisations comme l’UNEF et la France insoumise serait intellectuellement complice du terrorisme islamiste. En parallèle, un sondage souligne l’inquiétude des Français face au recul de la laïcité. Jean-Michel Blanquer accuse d’« islamo-gauchisme » l’UNEF et LFI La décapitation du professeur d’histoire-géographie Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine le 16 octobre dernier est peut-être

banlieues

Breton « langue étrangère » à l’école : 12 députés interpellent Jean-Michel Blanquer

12 députés bretons ont rédigé une lettre ouverte à destination de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, pour dénoncer les risques que fait courir une circulaire sur l’initiation au breton dans les écoles primaires publiques du Finistère. Cette circulaire qui fait du breton une « langue étrangère » La circulaire n° 2017-072 du 12 avril 2017 commence à faire couler

Le ministère de l’Éducation a recommandé aux enseignants de signaler les enfants tenant des propos « inacceptables »

Dans le cadre de la réouverture progressive des écoles, le ministère de l’Éducation nationale a mis en ligne lundi 4 mai une fiche Eduscol à destination des enseignants. Dans cette dernière, est notamment indiqué que si « des enfants tiennent des propos manifestement inacceptables, la situation [sera] rapportée aux autorités de l’école ». « Des recommandations pédagogiques » C’est une

banlieues

100 millions d’euros pour les banlieues : « faire de ces territoires des lieux de réussite républicaine »

100 millions d’euros vont être accordés par l’État à 80 « cités éducatives » françaises d’ici à 2022. L’idée étant d’encourager la réussite scolaire dans les banlieues dites « défavorisées »… 100 millions d’euros déversés dans les banlieues Si le plan Borloo pour les banlieues en 2018 avec son enveloppe suggérée de 48 milliards d’euros n’a pas connu le destin

Langue bretonne, langues régionales. Une manifestation à Paris, le 30 novembre

Le 30 novembre prochain, plusieurs associations de défense de la langue bretonne notamment appellent à monter à Paris pour défendre la langue bretonne et plus globalement, les langues régionales. Une manifestation qui se déroulera devant le ministère de l’Education nationale, à 11h, et pour laquelle des bus gratuits sont mis en place au départ de Bretagne (Quimper et Brest) .

Quand Ensemble essaye de draguer les Bretons attachés aux langues de Bretagne

Ils auront tous les culots ! Après certains candidats LFI qui essayent de convaincre les Bretons que le centralisme mélenchoniste est compatible avec la défense des langues dites « régionales », c’est le camp macroniste de « Ensemble » qui se pare de vertus bien hasardeuses. Si Yannick Kerlogod et quelques uns ont été de loyaux défenseurs du breton et du gallo, c’est bien

masque

Tyrannie sanitaire à l’école : Le Ministre de l’Education nationale se soustrait-il à ses promesses tenues en séance publique ?

Le 14 mars 2022, se tenait une réunion publique dans le Val d’Oise sur le sujet de la jeunesse et de l’éducation, avec la présence du Ministre de l’éducation nationale Jean Michel Blanquer. Une réunion à laquelle les Mamans Louves, association de protection des enfants et des plus jeunes face à la tyrannie sanitaire, s’étaient invitées « pour une fois

Israël

Israël. Des experts du ministère de la Santé recommandent la suppression du pass sanitaire, jugé inefficace [Vidéo]

Face à la propagation du variant Omicron en Israël, certains experts du ministère de la Santé recommandent désormais de supprimer le pass sanitaire, jugé inefficace, et expliquent notamment que le recours aux tests serait une mesure plus adaptée. Le sort du pass israëlien doit être scellé au cours des prochains jours. La fin du pass sanitaire en Israël ? Tandis

Yezhoù rannvro er skolioù : ur c’helc’hlizher war ar stern ?

Ur guzulierez eus ar galloud seveniñ korsad eo Antonia Luciani. Abaoe reuz kuzul ar vonreizh diwar-benn al lezenn Molac e klask ar gouarnamant dirouestlañ an afer. Ha, war a seblant, ez eus divizoù e Paris hag ur c’helc’hlizher nevez war ar stern… Présente à Paris ce jour pour travailler avec le cabinet du Ministre Blanquer sur la nouvelle circulaire sur

Tyrannie sanitaire et propagande dans l’Education nationale. Une lettre ouverte à adresser aux proviseurs et aux principaux

Nicolas Vantis, parent d’élève et membre du syndicat Enseignement Recherche Libertés nous adresse une lettre ouverte  que les parents d’élèves peuvent, s’ils le souhaitent, adresser aux proviseurs, aux principaux des établissements dans lesquels sont scolarisés leurs enfants. Une initiative du syndicat local, branche du Finistère ([email protected]) L’objectif ? Trouver des parades à la politique sanitaire mise en place par l’Education

Hervé Rolland (Fondation pour l’école) : « Une bonne partie des enfants de France sont en perdition dès le primaire et… les responsables regardent à côté » [Interview]

La rentrée scolaire 2021-2022 s’est déroulée dans des conditions dramatiques pour les élèves : port du masque obligatoire dès le CP, temps perdu en propagande vaccinale énoncée par des professeurs et des encadrants qui ne sont ni médecin, ni scientifiques, mais simples relais des décisions gouvernementales… Mais aussi par ailleurs, avec le spectre de la loi dite « sur le

Instruction hors contrat. Malgré les menaces de la République française, 122 nouvelles écoles à la rentrée 2021

Face à la politique tyrannique mise en place par les autorités dans le domaine de l’Education nationale (restriction de l’école à la maison, suspicion sur les écoles hors contrats…) et dans un contexte hostile à la liberté scolaire, la société civile ne baisse toujours pas les bras. La fondation pour l’Ecole évoque d’ailleurs l’ouverture de 122 nouvelles écoles hors contrat

ecole

Une rentrée scolaire sous le signe de la défiance des parents d’élèves vis à vis de l’Education nationale

Réalisée auprès d’un échantillon national représentatif de 1 002 parents d’élèves du primaire et du secondaire, la seconde vague du baromètre IFOP pour SOS Éducation, qui a vocation à prendre tous les 2 ans le pouls de l’opinion des parents sur le système éducatif, s’avère riche en enseignements, notamment sur la défiance croissante des parents d’élèves vis à vis de

banlieues

« Quand vous êtes vacciné, vous ne risquez pas de contaminer les autres » : la fake news de Jean-Michel Blanquer… relevée par l’AFP [Vidéo]

« Quand vous êtes vacciné, vous ne risquez pas de contaminer les autres » : une affirmation fausse de la part du ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, qui a obligé l’AFP et Le Monde à réagir. De quoi mettre encore un peu plus à mal la crédibilité du gouvernement. Selon Jean-Michel Blanquer, le vaccin empêcherait les contaminations… Tandis que

Jean-Michel Blanquer evit an « talvoudoù republikan »

Un « emsav kevredigezhel » a vo lañset an hañv-mañ gant Jean-Michel Blanquer evit difenn an « talvoudoù republikan ». Hervez kont e klask ministr an Deskadurezh Stad c’hoari e jeu e kabal Emmanuel Macron a zeu. Nevez zo, en defe graet enebour Diwan anaoudegezh gant… Manuel Valls hag izili e « Nevez Amzer republikan ». Dre-se en defe c’hoant da zifenn al « likelezh » ha tout

Denez Prigent

Denez Prigent favorable au breton obligatoire dans toutes les écoles de Bretagne, « ceux qui ne sont pas contents, ils vont ailleurs ! » [Vidéo]

Dénonçant un « jacobinisme français » qui « continue aujourd’hui à nous empoisonner la vie », le chanteur Denez Prigent propose une mesure tranchant avec la tiédeur ambiante des responsables politiques bretons afin de sauver la langue : rendre l’enseignement du breton obligatoire dans toutes les écoles de Bretagne. Et « ceux qui ne sont pas contents, ils vont ailleurs

langue bretonne

Convention État-Région pour le breton : face à Jean-Michel Blanquer, Loïg Chesnais-Girard fait de la figuration

Confronté à un manque de volonté manifeste de la part du ministre de l’Éducation nationale, le président du Conseil régional de Bretagne Loïg Chesnais-Girard n’est pas en mesure de faire voter la convention État-Région pour la langue bretonne. Un aveu de faiblesse pour une collectivité aux pouvoirs limités. Convention État-Région pour le breton : les pouvoirs limités de Chesnais-Girard C’est

Claude Meunier-Berthelot : « Blanquer vous ment ! »

Juriste de formation, Claude Meunier-Berthelot a fait toute sa carrière dans l’Education nationale et a rédigé divers ouvrages sur le système scolaire.Avec courage et constance, elle ne cesse de démontrer les faiblesses et les mensonges du ministre Blanquer. Car, en opposition à l’image d’un ministre qui travaille à le restauration d’un système éducatif de qualité, J M Blanquer trahit sa

masque

Dans le Morbihan, une pétition et des parents contre le masque obligatoire pour les enfants

Une école sans visage. Tel est le nom de la pétition actuellement diffusée par des parents d’élève dans les secteurs de Concoret ou encore Mauron, pour dénoncer le port du masque obligatoire pour les enfants dès 6 ans, à l’école. En Bretagne ce vendredi, on a d’ailleurs noté des manifestations et des grèves de parents d’élèves à plusieurs endroits pour

masque

Masque obligatoire à l’école ? M. Blanquer, Laissez nos enfants tranquilles ! [L’Agora]

Ainsi donc, des médecins et des scientifiques totalement cinglés voudraient imposer le port du masque à l’école à des enfants de 6 ans, à un âge où les expressions du visage leur permettent, durant leur scolarité, d’apprendre à mieux articuler, et donc à mieux lire, et en conséquence à mieux écrire. Ainsi donc, le ministre Jean-Michel Blanquer s’agenouille devant ces

banlieues

Islamisme. Blanquer attaque « l’islamo-gauchisme » de l’UNEF et de LFI, 87 % des Français inquiets pour la laïcité [Vidéo]

Selon Jean-Michel Blanquer, l’« islamo-gauchisme » prôné par des organisations comme l’UNEF et la France insoumise serait intellectuellement complice du terrorisme islamiste. En parallèle, un sondage souligne l’inquiétude des Français face au recul de la laïcité. Jean-Michel Blanquer accuse d’« islamo-gauchisme » l’UNEF et LFI La décapitation du professeur d’histoire-géographie Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine le 16 octobre dernier est peut-être

banlieues

Breton « langue étrangère » à l’école : 12 députés interpellent Jean-Michel Blanquer

12 députés bretons ont rédigé une lettre ouverte à destination de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, pour dénoncer les risques que fait courir une circulaire sur l’initiation au breton dans les écoles primaires publiques du Finistère. Cette circulaire qui fait du breton une « langue étrangère » La circulaire n° 2017-072 du 12 avril 2017 commence à faire couler

Le ministère de l’Éducation a recommandé aux enseignants de signaler les enfants tenant des propos « inacceptables »

Dans le cadre de la réouverture progressive des écoles, le ministère de l’Éducation nationale a mis en ligne lundi 4 mai une fiche Eduscol à destination des enseignants. Dans cette dernière, est notamment indiqué que si « des enfants tiennent des propos manifestement inacceptables, la situation [sera] rapportée aux autorités de l’école ». « Des recommandations pédagogiques » C’est une

banlieues

100 millions d’euros pour les banlieues : « faire de ces territoires des lieux de réussite républicaine »

100 millions d’euros vont être accordés par l’État à 80 « cités éducatives » françaises d’ici à 2022. L’idée étant d’encourager la réussite scolaire dans les banlieues dites « défavorisées »… 100 millions d’euros déversés dans les banlieues Si le plan Borloo pour les banlieues en 2018 avec son enveloppe suggérée de 48 milliards d’euros n’a pas connu le destin

Langue bretonne, langues régionales. Une manifestation à Paris, le 30 novembre

Le 30 novembre prochain, plusieurs associations de défense de la langue bretonne notamment appellent à monter à Paris pour défendre la langue bretonne et plus globalement, les langues régionales. Une manifestation qui se déroulera devant le ministère de l’Education nationale, à 11h, et pour laquelle des bus gratuits sont mis en place au départ de Bretagne (Quimper et Brest) .

À LA UNE

A la découverte des Saints Bretons. Le 19 août, c'est la Saint Gwennin
Reportage. Un cœur qui bat à nouveau
Guerre de l’information et formatage de l’opinion à l’occasion de la guerre en Ukraine
Royaume-Uni. Royal Air Force : les hommes blancs privés de postes au profit des femmes et des minorités ethniques ?

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !