Noël. L’Avent, qu’est-ce que c’est ?

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Nous sommes le 1er décembre et normalement, vos petits monstres devraient avoir entamé leurs calendriers de l’avent. Mais au fait, qu’est ce que c’est l’Avent, c’est à dire les jours qui précédent Noël, que nos enfants attendent tous avec impatience et que les familles guettent pour pouvoir se retrouver ? Explications.

L’attente de la célébration de Noël pour les chrétiens catholiques

Pour les catholiques, « le temps de l’Avent (du latin adventus, « venue, avènement ») s’ouvre le quatrième dimanche précédant Noël. L’Avent est la période instaurée par le Pape Grégoire Ier durant laquelle les fidèles se préparent intérieurement à célébrer Noël, événement inouï, et décisif pour l’humanité, puisque Dieu s’est fait homme parmi les hommes : de sa naissance à sa mort sur la Croix, il a partagé en tout la condition humaine, à l’exception du péché. 

Chacun est appelé à la vigilance et au changement de vie. Autrefois, cette période était une forme de deuxième Carême. La parole des Prophètes, qui retentit en chaque liturgie dominicale de l’Avent, redit la nécessité de la conversion et de la préparation du cœur, comme le rappellent également les autres lectures de la messe. Le début de l’Avent marque aussi l’entrée dans une nouvelle année liturgique : celle-ci commence chaque année avec ce temps de préparation à Noël, pour s’achever une année plus tard à la même période.

L’Avent, comme l’ensemble du calendrier liturgique catholique, aide les fidèles à revivre les grands événements de la vie et de l’enseignement du Christ, en particulier de sa naissance (Noël) à sa Résurrection (Pâques). L’Église relit et revit donc “tous ces grands événements de l’histoire du salut dans  ‘l’aujourd’hui’ de sa liturgie”. »

Et le calendrier de l’Avent alors ?

Le calendrier de l’Avent est une tradition d’origine germanique destinée à faire patienter les enfants jusqu’à Noël. En effet, dès le XIXe siècle, il était de tradition dans ce pays de donner chaque matin aux enfants des images pieuses durant les 24 ou 25 jours précédant Noël. Vers 1850, on choisissait avec soin les illustrations. Certaines étaient joliment décorées avec du relief, de la dentelle et même des volets qui permettaient de dévoiler une image au centre. Avant le XIXe siècle, les enfants décoraient la crèche de Noël chaque jour, avec de la paille notamment, ou des éléments de décoration.

En 1908, Gerhard Lang, éditeur de livres médicaux à Munich, est le premier à commercialiser un calendrier composé de petits dessins colorés reliés à un support en carton. En 1920, est commercialisé le premier calendrier de l’Avent avec des petites portes ou fenêtres à ouvrir. Dès 1958, apparaissent les premières surprises en chocolat placées derrière ces petites fenêtres : chacune d’entre elles doivent être mangées jour après jour.

Mais pour passer un bon moment en famille, vous pouvez aussi confectionner d’originaux calendriers de l’Avent par vous-même, et les remplir de surprises (figurines, jouets, macarons, friandises, etc.) avec des contenus de qualité, pour éviter le mauvais chocolat (majoritairement du sucre blanc d’ailleurs) qui est souvent contenu dans les calendriers de l’Avent dans la grande distribution. Et en plus, vos enfants seront ravis de faire par eux-mêmes !

Enfin, ce début décembre marque la mise en place du sapin de Noël dans les familles, et de la couronne de l’Avent. C’est une couronne de sapin sur laquelle on plante quatre bougies. On en allume une chaque dimanche de l’Avent.

YV

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Voyager en train pour pas cher en Europe ? C’est possible

La fin de l’état d’urgence en Espagne rétablit la liberté de déplacement entre les régions, et coïncide avec la...

Marion Maréchal : les confidences d’une patriote

Marion Maréchal parle rarement d'elle, de son parcours, de sa personnalité. Pour Livre Noir elle s'est exceptionnellement prêtée à...

Articles liés

Seul le soir de Noël, un homme de 94 ans a appelé la police pour trinquer avec lui

Vivant loin de sa famille et de ses enfants, un italien de 94 ans a appelé les Carabiniers le 25 décembre dernier pour leur...

Fils de policiers et musulman, il se fait agresser pour avoir fêté Noël

Un jeune homme musulman, habitant à Belfort, a été agressé après avoir posté des photos de son repas de Noël sur les réseaux sociaux....

Nedeleg laouen, joyeux Noël !

La rédaction de Breizh Info souhaite à tous ses lecteurs un joyeux Noël ! Qu’en ce jour sacré règnent la joie et la fraternité...

Cinéma. 5 films à regarder en famille pour Noël

Noël approche, les vacances sont là, les enfants sont à la maison. Alors quoi de plus sympa que de se faire un bon feu...