#WikiLeaks a révélé ce 23 novembre un courriel interne daté du 22 juin 2018 et présenté comme un échange entre deux membres de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (#OIAC) concernant une version préliminaire du rapport sur la présumée attaque chimique du 7 avril 2018 à #Douma, ville syrienne située dans la banlieue de Damas.

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine