Prime Macron : 97% des TPE ne renouvelleront pas l’opération en 2019

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

A l’occasion d’une enquête réalisée auprès d’un échantillon de responsables de TPE, le SDI (Syndicat des Indépendants) constate que les nouvelles modalités de versement de la prime Macron, en passe d’être soumise à la conclusion préalable d’un accord d’intéressement, ne seront pas sans conséquences.

Mise en place fin 2018 dans le prolongement du mouvement des Gilets Jaunes, la « prime Macron » défiscalisée et désocialisée a permis aux TPE de verser plus de 220 millions d’euros de pouvoir d’achat à leurs salariés.
Concrètement, les TPE ont été les plus généreuses avec un montant moyen de prime de 543€ contre 432€ pour les entreprises de plus de 2000 salariés.

Le projet du gouvernement qui consiste à soumettre désormais le versement de cette prime à un accord d’intéressement en exclut de fait les salariés des TPE. En effet, cela rajoute une barrière de complexité administrative et juridique infranchissable pour les professionnels indépendants et dirigeants de TPE.

87% des dirigeants de TPE interrogés par le SDI affirment que la nécessaire conclusion d’un accord d’intéressement les conduira à ne pas réaliser le versement de cette prime en 2019. A l’inverse81% de ces mêmes chefs d’entreprise indiquent qu’ils verseraient cette prime dans l’hypothèse d’une reconduction en l’état de ses modalités de versement.

Sous cette réserve expresse, 97% des responsables de TPE qui ont versé une prime en 2018 renouvelleraient l’opération en 2019, lorsque 62% de ceux qui n’ont pas versé de prime l’année dernière se déclarent prêts à le faire. Les premiers verseraient en majorité des primes comprises entre 500€ et 1000€, lorsque la majorité des seconds verseraient des primes comprises entre 200€ et 500€.

Méthodologie : Sondage réalisé en ligne auprès de 600 responsables de TPE du 28 au 30 novembre 2019.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Économie. Des dispositifs de soutiens pour les PME et TPE industrielles mis en place par les CCI

Dans le cadre du plan « France Relance », le gouvernement a publié un guide recensant les différents dispositifs d'aide et d'accompagnement pour les...

La Poste propose 10 millions de masques « grand public » pour les TPE/PME

Les entreprises de moins de 50 salariés cherchant à se procurer des masques « grand public » ont désormais la possibilité de le faire...

Enquête. Les TPE face au COVID-19, bientôt 4 millions de chômeurs ?

Selon les résultats de la dernière enquête du Syndicat des Indépendants (SDI), les chefs d'entreprises artisanales, commerciales, libérales et dirigeants de TPE estiment encourageante...

Un tiers des dirigeants de TPE opposé au renouvellement du mandat de leur maire

À l'occasion des prochaines élections municipales, le SDI (Syndicat des Indépendants) a pris le pouls des professionnels indépendants, commerçants et dirigeants de TPE pour...