Économie. Des dispositifs de soutiens pour les PME et TPE industrielles mis en place par les CCI

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Dans le cadre du plan « France Relance », le gouvernement a publié un guide recensant les différents dispositifs d’aide et d’accompagnement pour les entreprises industrielles avec l’aide des CCI.

35 milliards d’euros en faveur de l’industrie

Que faut-il retenir du plan « France Relance » présenter par le Premier ministre Jean Castex le 3 septembre dernier ? Cette initiative présentée par le gouvernement comme étant la « feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays » suite à la pandémie de Covid-19 se veut être « le résultat d’une large concertation nationale mise en place pour tirer les enseignements de la crise ».

Concernant industrie, France Relance compte mobiliser près de 35 milliards d’euros sur la période 2020 2022, comme l’a précisé la ministre déléguée chargée de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher. Dès à présent, près de 800 millions d’euros sont mobilisables au travers d’un ensemble de dispositifs de soutien et d’accompagnement.

En parallèle de ce plan, le ministère a décidé de publier en ligne un guide de ces « dispositifs d’aide et d’accompagnement mobilisables par les entreprises industrielles » afin de venir en aide à ces acteurs, tout particulièrement les TPE, PME et les ETI industrielles. Le gouvernement entend s’appuyer sur le réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie pour orienter les entreprises potentiellement concernées.

Par ailleurs, ces dispositifs déployés par l’État viennent ainsi compléter ceux mis en œuvre par les différentes collectivités et les CCI.

Une campagne de 29 000 appels directs lancée par les CCI

En Bretagne, le guide en question est à télécharger sur le site de la Dirrecte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) et fait l’objet de mises à jour régulières. Cet outil vise à répondre aux préoccupations concrètes des chefs d’entreprises, en recensant notamment les différents dispositifs mobilisables dans divers domaines : aide au financement, transition numérique et écologique, soutien à l’innovation, développement de nouvelles productions en France, développement à l’export, conseil, etc.

Agnès Pannier-Runacher ajoute : « Nous avons proposé aux Régions de France de travailler ensemble à une version consolidant, dans chacune des régions, les dispositifs nationaux et régionaux spécifiques à chaque région. Ces guides seront publiés au fil de l’eau ».

Pour assurer la communication sur l’existence de ce guide auprès des entreprises, les services de l’État en région (Direccte) et le réseau des Chambres de commerce et d’industrie (CCI) « contacteront directement près de 30 000 entreprises, ETI industrielles et PMI, afin de leur présenter ces dispositifs ».

Une démarche confirmée par Pierre Goguet, président de CCI France (le réseau des Chambres de commerce et d’industrie), qui a annoncé quant à lui le lancement d’une campagne massive de 29 000 appels sortants par les différentes CCI afin d’informer les chefs d’entreprise sur les mesures de relance de l’industrie mise en place par l’État mais aussi pour les orienter vers les dispositifs d’aide adaptés. Reste à savoir si la relance souhaitée de l’activité industrielle sera au rendez-vous…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Occupation d’Arbonne : les agriculteurs basques s’invitent chez la propriétaire parisienne

Les terrains d'Arbonne au Pays Basque Nord cristallisent la contestation autour de la hausse du foncier et de l'immobilier...

Ober anaoudegezh gant Bro ar Gwin e Liger-Atlantel

E-pad ar vakañsoù e-lec'h mont da vro-Euskadi evel boaz e c'hell ar vretoned kar o bro ober anaoudegezh gant...

Articles liés

Le rapport de gestion : non obligatoire mais indispensable pour les PME

Depuis 2018, les PME en-dessous de certains seuils n'ont plus l'obligation de publier un rapport de gestion. Pour Claude Saunal, associé Absoluce, toutes les entreprises ont...

600.000 TPE de moins de 5 salariés au bord du gouffre

 Le SDI (syndicat des indépendants) publie son baromètre mensuel TPE-Covid, issu des réponses volontaires de plus de 2.000 artisans, commerçants, professionnels libéraux et dirigeants...

Eric Zemmour à Agnès Pannier-Runacher : « Ces généraux que vous méprisez ont rendu plus de services à la France que vous n’en rendrez...

Eric Zemmour à Agnès Pannier-Runacher : « Ces généraux que vous méprisez ont rendu plus de services à la France que vous n’en rendrez...

Covid-19. Des prêts participatifs soutenus par l’État pour les PME et les ETI face à la crise

Certaines entreprises françaises vont pouvoir bénéficier d'une nouvelle aide de la part de l'État, qui propose la souscription de prêts participatifs. 8 000 PME...