Rennes. Des bandes ethniques attaquent des jeunes dans le centre-ville

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Tout le monde le sait, tout le monde se tait. À Rennes, comme dans de nombreuses grandes villes en France, des bandes ethniques (composées notamment, mais pas que, de nombreux individus d’origine extra-européennes) de plus en plus jeunes, provenant des cités locales, s’attaquent, dans des phénomènes de violences gratuites, à des individus isolés.

Ce fût le cas à nouveau à Rennes, ce 2 décembre. Un étudiant a été tabassé puis dépouillé par une petite dizaine d’individus qui lui sont tombés dessus. Des racailles, de 12 à 15 ans (bonjour le travail de l’Éducation nationale et des parents !) qui se prennent pour des caïds, et qui ne risquent pas grand chose eu égard à la permissivité de notre système pénal et des orientations politiques très à l’écoute des « pauvres jeunes des cités » d’une partie croissante de la magistrature (il suffit de lire les comptes rendus des jugements dans des tribunaux comme à Bobigny pour s’en rendre compte).

Les policiers assistent, impuissants, aux conséquences du laxisme, éducatif puis judiciaire, qui tend à se généraliser. « Quand ce ne sont pas les mineurs isolés étrangers, ce sont des petites frappes des quartiers locales, souvent issues elles aussi de l’immigration » nous confie un policier du cru. « Les commerçants en ont ras-le-bol, surtout dans le centre ville, il y a de plus en plus de monde qui s’inquiète, mais je crois qu’y compris parfois chez des victimes ou leurs familles, ils parviennent à trouver des excuses à leurs agresseurs, alors du coup, c’est déconcertant ». Et de poursuivre : « en fait, le truc dingue, c’est que ceux qui demandent souvent à la Justice d’être durs, ce sont parfois les parents des agresseurs. Surtout les mères. Elles ont honte des actes d’enfants qu’ils ne contrôlent plus. On a aussi un phénomène, dans des familles africaines, de pères qui sont totalement absents. Il y a un réel problème ».

Effectivement.

Dans tous les cas, ce phénomène de violences gratuites qui augmentent en France a parfaitement été analysé ici et il serait temps que les autorités prennent le problème à bras le corps. Sous peine de provoquer un sentiment croissant d’injustice au sein de la population (et donc de volonté de se défendre puisque l’État n’assume pas sa fonction première qui est de protéger sa population). Sous peine également de mettre gravement en danger le sacro-saint « vivre ensemble » qu’on nous vante à longueur de débats télévisés.

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Tyrannie sanitaire. Le centre de shopping Alma à Rennes, précurseur du monde d’après ?

« J'suis cocu mais, content » chantait Serge Lama dans Les Petites femmes de Pigalle. Un précepte qui pourrait s'appliquer aux consommateurs qui, pas...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient des contrôles ont été attaqués....

Rennes. La piscine de Bréquigny dégradée ce week-end

Y'a-t-il un endroit qui n'est pas touché par les incivilités actuellement ? Samedi 1er mai, des dégradations ont été constatées à la piscine de...

Tour d’horizon des mobilisations du 1er mai 2021 à Rennes, Brest et Hennebont

Tour d'horizon des mobilisations du 1er mai 2021 à Rennes, Brest et Hennebont https://www.youtube.com/watch?v=l1nG1Ka5UXY Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...