La SNCF, entreprise soumise aux dogmes des féministes les plus cinglées ? C’est en tout cas ce que peut laisser penser cette décision de retirer les urinoirs de la gare de Brest, dans les toilettes pour hommes.

Une décision prise suite à la mobilisation de quelques dizaines d’allumées, sur Twitter, signe de la tyrannie, croissante, que peuvent exercer des toutes petites minorités égotistes, à l’hygiène mentale visiblement douteuse…

« Les deux urinoirs ont été retirés. Le quotidien breton précise que l’on voit encore les traces sur le mur où ils étaient accrochés. Un agent SNCF explique que c’est une « association féministe », sans en donner le nom, qui serait derrière cette disparition. Début octobre, une internaute nommée « Haïdée » se fait l’écho sur Twitter de ce qu’elle considère comme une « pépite sexiste » en gare de Brest. Des urinoirs gratuits pour les hommes et des toilettes payantes pour les femmes. En clair, à chaque fois que les femmes doivent aller au petit coin, elles doivent débourser 20 centimes d’euro, alors que les hommes peuvent y aller sans débourser un sou » explique le Point.

Réponse de la SNCF à cette pseudo mobilisation ;  « Nous aurions voulu rendre la totalité des toilettes payantes, y compris les urinoirs. Mais la configuration de la gare ne s’y prête pas. Nous avons donc supprimé les urinoirs. »

Conclusion, bien trouvée par un internaute en réponse à la folie de celle qui a lancé cela : « t’as gagné connasse… maintenant c’est payant pour tout le monde »

Le féminisme, nouvelle pathologie mentale du 21ème siècle ? En tous les cas, à chaque jour sa nouvelle folie…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.