En Ile-de-France, un record de bouchons et des transports en commun saturés [Vidéo]

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

Alors que les Franciliens semblaient avoir pris leurs dispositions pour aller au travail jeudi et vendredi, ce lundi 9 décembre, pour le cinquième jour de grève, c’est une journée noire sur les routes ainsi que dans les transports en commun. Un record d’embouteillages pour un matin a en effet été enregistré, avec 631 kilomètres de bouchons cumulés à 8h53, selon le site Sytadin.

Le dernier record en date, de 629 km en octobre dernier, a ainsi été effacé. Toutefois, le record absolu d’engorgement sur les routes de la région a été établi un soir de février 2018, lorsque la neige avait provoqué 739 km de bouchons. Dans les transports en commun, la situation n’est guère meilleure. Avec seulement six lignes ouvertes (dont quatre au trafic perturbé), le métro a été particulièrement saturé, ce qui a donné lieu à plusieurs bousculades.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

De La Baule à Biarritz : ces maires de la côte qui demandent la réouverture des discothèques pour éviter les « fêtes sauvages »

Une tribune signée par une quinzaine de maires du littoral français demande la réouverture des discothèques afin d'éviter des...

Ecosse. Une étudiante bientôt expulsée de son université pour avoir dit que les femmes « ont un vagin et ne sont pas aussi fortes...

L'Ecosse, comme tout le Royaume-Uni, ressemble à un asile psychiatrique grandeur nature, toutefois révélateur du terrorisme intellectuel qui germe...

Articles liés

Le saccage de Paris en débat

Côté rue de Paris, des embouteillages, du patrimoine public saccagé ou vendu aux enchères, des rues sales et livrées aux ordures, des rats, des...

Retour à Stalingrad….en plein Paris ! [L’Agora]

Des éclairs trouent la nuit. Des explosions succèdent à d’autres explosions. Des hommes, des femmes fuient, courent vers le bout de la rue avant...

Les Parisiens face à l’insécurité : micro-trottoir

Prévention ou répression ? Voilà la question que l'Institut pour la Justice a posé aux habitants des 18 et 19ème arrondissements de Paris. Leurs...

#SaccageParis​ . Violence, drogue, crasse : Bienvenue chez Hidalgo

Pour commencer cette édition, direction le XIXème arrondissement de Paris et plus exactement le quartier de Stalingrad. Là-bas, les dealers et les toxicomanes font...