Nantes. Le PCF est un fidèle allié de Johanna Rolland

A LA UNE

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

Le bifteck compte pour beaucoup en politique. À Nantes, Aymeric Séassau (PCF) négocie avec Johanna Rolland (PS) une place éligible sur la liste du maire sortant.

Venu participer à Haute-Goulaine (près de Nantes) à un forum sur la « social-écologie », Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste, l’a affirmé : la gauche peut « disparaître si elle part divisée aux élections ». « Je ne suis pas venu ici apporter la parole d’un parti politique, mais celle d’un camp », celui de la gauche, « un camp politique à un moment charnière, celui de sa disparition ». La bonne solution, « c’est de se retrouver », d’abord « pour les municipales » (Presse Océan, lundi 18 novembre 2019).

Aymeric Séassau (PCF) est gourmand

Il faut croire qu’à Nantes les « minuscules » de la gauche l’ont bien compris puisque la Gauche démocratique et sociale, Génération.s, Place publique et Nouvelle Donne soutiendront Johanna Rolland (PS). Il suffira de leur donner un strapontin : une place de conseiller municipal. Avec le PCF, ce sera plus compliqué car Aymeric Séassau, le secrétaire départemental, est gourmand. Adjoint au maire sortant (lecture publique et médiathèque), il a « bon espoir » de conserver « cinq ou six élus » dans la future majorité municipale en cas de victoire de Johanna Rolland (Presse Océan, jeudi 28 novembre 2019). Gourmand car, aux élections européennes de mai, la liste du Parti communiste n’a obtenu que 2,04 % des suffrages exprimés à Nantes, parvenant tout de même à dépasser le Parti animaliste (1,22 %).

Donc les communistes pèsent peu à Nantes, mais il est préférable de les avoir avec soi que contre soi. Sinon ils seraient tentés de monter une liste « gauche alternative » en rassemblant tous les débris de la gauche, voire de s’allier avec les écolos. Et comme le problème N°1 de Johanna Rolland est de dépasser Julie Laernoes (EELV) au premier tour, il est bon de négocier et de leur donner un petit fromage.

Un professionnel de la politique

En effet Aymeric Séassau (photo) est un professionnel de la politique. Il vit grâce aux indemnités que lui procurent ses mandats (adjoint au maire et membre du conseil métropolitain de Nantes Métropole). On doit donc pouvoir s’arranger avec lui car c’est un homme « compréhensif » et pas contrariant. Il en avait apporté la preuve lors de la « lutte » à Notre-Dame-des-Landes : la base communiste était hostile au projet d’aéroport tandis que Séassau y était favorable – comme tous les élus socialistes, Jean-Marc Ayrault en tête.

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Islande. Forte hausse des nouveaux cas de Covid-19 : les contaminés sont majoritairement des vaccinés

En Islande, le retour de plusieurs restrictions sanitaires a été décidé par les autorités face à la forte hausse...

Primaire du PS : une Espagnole contre un Breton ?

Devenir candidate socialiste à l’élection présidentielle de 2022 sans avoir d’efforts particuliers à faire aurait bien arrangé Anne hidalgo...

Articles liés

Perquisition à la Folle Journée de Nantes : Joelle Kerivin pas seule en cause

Il y a à Nantes une affaire Kerivin, un point c’est tout. Tel est, entre les lignes, le discours servi par Johanna Rolland et...

Les mauvais comptes de l’École des Beaux-arts de Nantes Saint-Nazaire

Les jugements des chambres régionales des comptes sont rarement palpitants. Ce sont souvent des histoires de fonctionnaires qui, pressés par leurs supérieurs, ont coché...

Culture à Nantes : un directeur socialiste flanquera l’adjoint communiste

La directrice générale de la culture de Nantes, Helga Sobota, qui avait auparavant occupé le même poste à Rennes pendant cinq ans jusqu’en janvier...

Nantes. Antoine Nivard (Nous Citoyens) : « Avec ma candidature, votez pour vous ! »

05/06/2017 - 06h50 Nantes (Breizh-Info.com) - Dans la première circonscription nantaise, la bataille est rude pour le poste de député. Si François de Rugy...