Nantes. Agression homophobe et raciste (anti-Blanc) dans un bus

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

Il paraît que le racisme anti-Blanc n’existe pas, à en croire certains bienpensants. Un fait divers récent à Nantes démontre que si, ça existe, et comment. Bienvenue dans la réalité de la vie quotidienne nantaise.

C’est une lectrice d’un groupe Facebook sur l’insécurité à Nantes qui signale l’agression survenue ce 10 décembre dans le Chronobus C7.

Cette ligne est reconnue comme « sensible » par certains agents de la Semitan, notamment du fait d’agressions qui s’y multiplieraient. « Ce soir dans le bus C7 [Souillarderie – Thouaré-sur-Loire] il y avait un homme (noir, je précise pour la suite), qui n’arrêtait pas de chercher la merde à un jeune (blanc) en l’insultant “pd”, “homosexuel”, “petit blanc de merde”, “putain”, alors que ce dernier n’a rien fait du tout ».

« enc… de blanc »

L’agresseur a joint le geste à l’insulte : « Il a voulu se battre avec un [autre] homme, sauf que son poing a dévié dans l’œil d’une fille qui a eu mal tout le long du trajet. Un monsieur est intervenu car il tenait des propos déplacés et [l’agresseur] a voulu se battre avec lui pour “lui montrer la vraie vie” et en partant l’a insulté d’ “enc… de blanc” ». Du bien vivre-ensemble tel qu’il se pratique dans les transports en commun de l’agglomération nantaise…

Toute vérité n’est pas forcément bonne à dire…

Mais cette vérité n’est peut-être pas bonne à dire, car cette publication a été supprimée, alors que le groupe affirme recueillir des témoignages. Une censure qui n’a pas touché que cette publication – comme en témoignent d’autres utilisateurs, et ce notamment quand les témoignages d’agressions et de violences mentionnaient trop clairement l’origine ethnique ou « le type » des agresseurs.

Même l’invitation de la députée LREM de Nantes-Centre et candidate aux municipales Valérie Oppelt de débattre de l’insécurité vécue au quotidien lors d’une réunion ce vendredi a été supprimée au bout de quelques minutes. De quoi se demander si ce groupe est vraiment apolitique. D’ailleurs, ce soir, un autre groupe Facebook a été créé pour parler en toute liberté et sans censure de la délinquance à Nantes.

Crédit photo : Florian Fèvre/wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

De La Baule à Biarritz : ces maires de la côte qui demandent la réouverture des discothèques pour éviter les « fêtes sauvages »

Une tribune signée par une quinzaine de maires du littoral français demande la réouverture des discothèques afin d'éviter des...

Ecosse. Une étudiante bientôt expulsée de son université pour avoir dit que les femmes « ont un vagin et ne sont pas aussi fortes...

L'Ecosse, comme tout le Royaume-Uni, ressemble à un asile psychiatrique grandeur nature, toutefois révélateur du terrorisme intellectuel qui germe...

Articles liés

Pour Mathieu Kassovitz, le caillassage de pompiers par des racailles est un « moyen d’expression d’une frustration » [Vidéo]

Invité sur le plateau de LCI pour parler d'insécurité, le réalisateur Mathieu Kassovitz a fait une nouvelle fois preuve de complaisance vis-à-vis de la...

Confinement : le coup fatal de Macron ? Le JT de TV Libertés évoque l’insécurité en Bretagne

L’Ile-de-France retient son souffle. Après avoir retardé l’échéance, le gouvernement devrait annoncer de nouvelles restrictions pour la région parisienne. Des restrictions qui ne seront pas...

UNEF. La présidente « racisée » du syndicat étudiant minimise le racisme anti-blanc [Vidéo]

Tandis que l'UNEF tient des positions pour le moins ambigues sur des sujets sensibles tels que le racisme anti-blanc ou l'islamisme, la présidente du...

Y-a-t-il de l’insécurité à RENNES ? Un Micro-trottoir interroge des rennais

+12% de crimes et délits en Ille-et-Vilaine en 2020. Qu'en pensent les premiers concernés ? L'Institut pour la Justice est allé à la rencontre...