Retraites. Mise à pied pour un pain au chocolat, indemnités de licenciement énormes, qui est Laurent Pietraszewski ?

A LA UNE

Le gouvernement vient de remplacer, dans l’urgence, Jean-Paul Delevoye (et ses casseroles), par Laurent Pietraszewski, nouveau kamikaze chargé de défendre la réforme des retraites souhaitée par Emmanuel Macron et Edouard Philippe. Un choix pas spécialement judicieux non plus si l’on s’en tient au côté social de la chose, eu égard du Pedigree de l’individu, lisez plutôt.

Le député du Nord est un ancien responsable des ressources humaines chez Auchan, A 53 ans, le natif de Saint-Denis, élu depuis 2017 dans la 11ème circonscription du Nord, Il est décrit comme étant un macroniste de la première heure.

Chez Auchan, Laurent Pietraszewski a occupé plusieurs postes dans le management opérationnel et les ressources humaines. Selon sa déclaration d’intérêt et d’activités, dont la dernière version date du 6 octobre, le député avait bénéficié, fin août, d’une indemnité de licenciement d’une valeur de 71 872 euros de la part d’Auchan pour en avoir été «Responsable Département Ressources humaines». Ayant suspendu son contrat avec le distributeur après son élection en 2017, le député avait refusé une mutation dans le cadre d’un plan de réorganisation, ce qui avait conduit à son licenciement pour motif économique nous apprend Libération.

Laurent Pietraszewski est également cité par Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon dans leur ouvrage Le président des ultra-riches (Zones) comme l’a rappelé sur Twitter un journaliste de Libération. Les sociologues y racontent une péripétie datant de 2002, lors d’un conflit social chez Auchan, au cours de laquelle Laurent Pietraszewski, alors responsable des ressources humaines de l’hypermarché de Béthune (Pas-de-Calais), avait mis à pied une salariée syndiquée de la CFDT pour une «erreur de commande de 80 centimes d’euro et un pain au chocolat cramé donné à une personne».

En terme de de négociations sociales et d’humanité, on a déjà vu mieux.

Décidément, le gouvernement a le don de se tirer des balles dans le pied, alors même que la colère socièle n’a jamais été aussi forte et que chaque geste pouvant être interprété comme du mépris vis à vis du peuple exacerbe encore plus les tensions…

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breiz-info.com, 2019, 
dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

La Cathédrale Saint Basile, icône de la Russie

La cathédrale Saint-Basile a déjà plus de 450 ans et est toujours d’une éblouissante beauté. Elle est le premier...

Tyrannie sanitaire en Loire-Atlantique : malgré le Pass sanitaire, le port du masque à nouveau obligatoire dans les bars et restaurants de 68 communes

Puisqu'on vous dit que le Pass sanitaire est avant tout un outil de contrôle des populations et qu'il ne...

1 COMMENTAIRE

  1. […] Breizh Info – Le gouvernement vient de remplacer, dans l’urgence, Jean-Paul Delevoye (et ses casseroles), par Laurent Pietraszewski, nouveau kamikaze chargé de défendre la réforme des retraites souhaitée par Emmanuel Macron et Edouard Philippe. Un choix pas spécialement judicieux non plus si l’on s’en tient au côté social de la chose, eu égard du Pedigree de l’individu, lisez plutôt. […]

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés