L’augmentation très nette de la délinquance courant 2019 à Nantes ne semble plus vouloir s’arrêter. Des dizaines de faits de cambriolages et de vols à la roulotte nous ont été signalés tous azimuts pendant les fêtes. Avec de nouveaux quartiers touchés, notamment au sud de Nantes.

Du côté des vols à la roulotte – lorsque le voleur casse une vitre pour dérober des biens dans une voiture, on nous a notamment signalé des faits rue Félibien près de Viarme, place Viarme, chaussée de la Madeleine dans la nuit du 20 au 21 décembre, route de Vannes le 22 décembre, aux alentours du parc de la Gaudinière le 1er janvier au matin, sur le parking Gloriette (le 29 décembre, les voleurs s’étant attaqués aux lunettes arrière des véhicules), boulevard des Anglais (le voleur serait « habillé en vert kaki, les joues creuses », selon les riverains) le 30 décembre, et rue du Grand Verger le 3 janvier.

Pour ce qui est des cambriolages, de nombreux faits nous ont été rapportés par nos lecteurs, notamment quartier Saint-Jacques et autour de la rue Bonne-Garde du 18 décembre jusqu’après Noël, dans le quartier Graslin, rue de la Marrière le 30 décembre, dans le quartier Saint-Donatien etc.

Du côté des commerces, deux ont été cassés rue des Hauts-Pavés le 23 décembre – dont la librairie, le tabac du Palais l’a été le 26 décembre, le tenancier, arrivé à 6h30, a surpris les deux voleurs qui se sont enfuis avec le fond de caisse, un café rue Racine le 27 décembre. A chaque fois les voleurs ont emporté le fond de caisse.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine