Nantes. Un homme hospitalisé suite à la première fusillade de l’année

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

En 2019, Nantes avait battu tous les records avec 65 fusillades – dont 64 liés à la guerre des gangs de la drogue – qui ont causé 3 morts et 24 blessés. Les armes ne se sont pas tues longtemps puisque un jeune homme domicilié à la Bottière, un quartier « sensible » de l’est de Nantes, a été hospitalisé ce 5 janvier avec des blessures par balle.

Vers quatre heures du matin, le 5 janvier, ce jeune homme s’est présenté au CHU avec deux légères blessures au bras, causées par une arme à feu. Il s’est empressé de s’éclipser au petit matin, avant que la police ne puisse l’interroger. Si bien qu’une fusillade a eu lieu, mais pas nécessairement à la Bottière, quartier dont les délinquants ont des rivalités de longue date avec la Boissière (quartiers nord) et Malakoff, deux autres quartiers « sensibles », sur fond de contrôle des revenus des produits stupéfiants, et autres « différends commerciaux », qui dans ces milieux ne se règlent pas devant un juge.

Selon nos informations, ce ne serait pas la seule fusillade récente que Nantes ait connu. Des détonations – provenant de balles ou d’artifices sauvages – ont été entendues le 23 décembre à l’ouest de Nantes, autour de Bellevue vers 20 heures, puis encore cinq entre 20h50 et 21 h le 29 décembre venant de Malakoff – et entendues jusque Saint-Donatien. Sans oublier ce témoignage recueilli sur les réseaux sociaux : « coups de feu dans le camp de Roms sous le pont de Cheviré vers 19h30. Vu de mes propres yeux, ils s’amusent avec des fusils à pompe, la vie est belle ».

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

Articles liés

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...

Nantes. Quelques conseils pour trouver un logement avec un budget étudiant

Plus de 50 000 étudiants de tout horizon viennent chaque année étudier à Nantes, ce qui en fait la 5e ville universitaire de France. Plus...

Deux véhicules brûlés aux Dervallières, un scooter incendié quartier Procé

Dans la nuit du 11 au 12 juillet, une camionnette et une voiture ont encore été incendiés rue Watteau aux Dervallières vers 0h45 –...

Nantes : la police sévit contre les rodéos et les voleurs de colliers

Ce 9 juillet vers 1h30, trois individus ont agressé deux jeunes et arraché un collier que l'un d'eux portait. Intervenue rapidement, la police arrive...