Est-ce le retour aux « performances » ? (Chronique du temps qui passe…)

A LA UNE

Les temps ne changent guère. De petits groupes de nuit(s) debout organisent des « performances » dont Wiki nous dit que « la performance est une forme d’expression originale qui change à chaque présentation »… Ta ta ta… et qu’elle a été inventée (la perfo) « pour couvrir des pratiques qui résistaient à toute catégorisation ». Puisqu’on vous dit que c’est de la révolution en peau de lapin : c’est exactement ce qui se produit.

C’est ainsi que, récemment, deux descendants d’anciens supplétifs de l’armée coloniale ont activé les feux de braillards naguère encore à la débandade. Le premier, mais pas le plus discret, a déjà opéré sur une place du Quartier latin, derrière le Panthéon, en haut de la rue Mouffetard. J’avais alors émis des doutes sur les circonstances de son exercice photographique, on était en juillet 2018, et personne ne me croyait – le vieux, chez moi, ayant l’habitude des manipulations, j’étais parti dans ce qu’on nomme le « conspirationnisme ». Facile alors de prendre le protégé du sérail la main dans le pot de confiture – la « France insoumise » régnait sur ladite place. Suffisait de tendre un piège : il n’hésiterait pas un instant, surtout flanqué d’un ancien gendarme reluisant…

Ce premier artiste se prétend journaliste quand il marche à découvert. C’est pas vrai ! Quand on est journaliste, on a un numéro officiel et une carte de presse où il est indiqué à quel organe on appartient (papier, crayon, radio, télévision). Le plus surprenant c’est que le Canard, qui aime les embrouilles, a toujours préféré les histoires de cour à la réalité des barbouzes. Cette fois, rien de rien… Oeuf corse ! On est de la même famille… Je me souviens de la fin des années 70 de l’autre siècle, quand on était encore dans notre jeune âge. Des amis qui travaillaient dans une entreprise de Jean Jérôme (ki c’est ?… on vous expliquera plus tard) avait porté le pet à la bonne presse, c’est-à-dire aux défenseurs de la moralité nationale : Le Canard enchaîné et Le Monde. Tss… Allant s’expliquer légalement chez les sbires dudit Jean Jérôme, à « Colonel Fabien », il leur fut présenté la bafouille remise précédemment audit Canard. Cherchez les traîtres !

Le deuxième (j’hésite a parlé du « second », ça voudrait dire que ça s’arrête), le deuxième descendant de supplétif, a été vu faisant du tourisme dans le XIXème arrondissement de Paris. Il s’est manifesté en entrant de force dans les locaux de la CFDT qui, pour les ignorants, est le syndicat normal qui va de l’avant. Depuis, la CGT a même coupé le courant à ladite lampe de Berger… Bon, reprenons. Le deuxième descendant s’était déjà signalé un jour de manifestation dite « contre l’islamisme » où il fut remarqué proférant des « Allah Ouakbar » à tous les vents… Bizarre, non ?

Ce matin, je lis un philosophe que j’apprécie. Il écrit régulièrement sur le site Atlantico (excellent – mes deux sites préférés sont Breizh Info et Atlantico). Son nom : Yves Michaud… Je n’hésite pas à vous communiquer ce que j’ai relevé : « Tout le monde est contre Google mais tout le monde s’en sert. Tout le monde est contre Airbnb mais tout le monde cherche si ce n’est pas moins cher que l’hôtel. Tout le monde est contre Amazon mais quand vous ne trouvez pas quelque chose, vous allez voir sur Amazon. Tout le monde plaint les livreurs Deliveroo mais commande une pizza ou je ne sais quoi chez le restaurateur du coin… » Ce qui fait penser à ce « cher et vieux pays »… n’est-ce pas ? Parce qu’on est dans la « chougne » en permanence. Avec de la « colère », ah là là !

Et encore une citation du bon Michaud pour la route : «  L’avenir viendra de la capacité du populisme à s’organiser et à se structurer et ça dépendra de l’émergence de politiciens neufs et astucieux. (…) Pour cela il faut renverser pas mal de catégories et secouer le cocotier où sont accrochés les oligarques. (…) Il y a plein d’idées choquantes à remettre en circulation. »

MORASSE

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Littoral. Gildas Morvan l’esprit de famille

Certains navigateurs sont taiseux. Gildas est tout le contraire. Il aime rire et raconter sa passion pour la course...

Saint-Brieuc. Une centaine de personnes bravent la tempête pour manifester contre la tyrannie sanitaire

Une centaine de personnes ont bravé la tempête samedi 27 novembre pour manifester contre la tyrannie sanitaire, à Saint-Brieuc. Une...

Articles liés