Malgré leurs défaites successives, les opposants à la loi bioéthique ne désarment pas.  Le projet est actuellement en discussion au sénat, article par article, et le vote solennel des sénateurs aura lieu début février.

« Face aux graves dangers inclus dans ce projet de loi, La Manif Pour Tous et les associations partenaires du mouvement ‘Marchons enfants’ manifestent par tous les moyens possibles leur opposition à ce texte qui constituerait une régression sociale et anthropologique pour notre pays » expliquent les organisateurs d’un rassemblement, dans plusieurs villes de France, mercredi 29 janvier de 19h à 20h.

Des rassemblements sont ainsi prévus à Nantes, Paris, Le Mans, Angers, et dans d’autres villes de France, à l’initiative des AFC, de LMPT, et des sentinelles issues de la coordination « marchons enfants ».

« Nous avons sollicité des élus et rencontré ceux qui acceptaient de nous recevoir, nous sommes allés au contact de nos concitoyens pour les informer et les sensibiliser aux éléments problématiques du projet de loi, nous avons lancé des pétitions et nous sommes allés en masse à Paris le 19 janvier, venant de toutes les provinces de France pour interpeller les élus de la nation et leur rappeler le sens de leurs responsabilités » expliquent les organisateurs.

« L’enfant à le droit de connaitre et d’être élevé, dans la mesure du possible, par son père et sa mère ! Non à la marchandisation du corps humain ! Non aux recherches faisant fi du principe de précaution ! Non au business de la procréation ! Non au bouleversement de la filiation ! »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine