C’est la deuxième journée du tournoi des 6 nations ce week end, samedi et dimanche. L’Irlande reçoit de nouveau, le Pays de Galles, avant que l’Ecosse ne tente de vaincre, de nouveau, l’Angleterre, dans un stade de Murrayfield qui sera plein à craquer (les billets ne se vendaient pas en dessous des 400 livres). Enfin, l’équipe de France est en promenade, en Italie, en espérant que le XV d’Italie soit aussi nul et stérile qu’au Pays de Galles.

Irlande-Pays de Galles : une finale avant la lettre

Pas certain qu’il y ait beaucoup d’essais dans cette rencontre, qui promet d’être ouverte, entre deux nations qui connaissent actuellement des destins différents. Le Pays de Galles est en plein boom, l’Irlande a laissé passer son temps fort avant la coupe du monde, et cherche à retrouver le bon rythme. Elle  n’a pas montré grand chose contre l’Ecosse, c’est le moment de le faire face au tenant du titre qui l’avait battu l’an passé.

Le pronostic ? Victoire serrée de l’Irlande, bonus défensif Pays de Galles.

Le XV de départ de l’Irlande : 15. Larmour, 14. Conway; 13. Henshaw, 12. Aki; 11. Stockdale; 10. Sexton, 9. Murray; 7. Van Der Flier, 8. CJ. Stander, 6. O’Mahony; 5. Ryan, 4. Henderson; 3. Furlong, 2. Herring, 1. Healy

Les remplaçants : 16.Kelleher, 17. Kilcoyne, 18. Porter, 19. Toner, 20. Deegan, 21. Cooney, 22. Byrne, 23. Earls

Le XV de départ du Pays De Galles : 15. Halfpenny , 14. North ; 13. Tompkins , 12. Parkes , 11. Adams ; 10. Biggar , 9.T .Williams ; 7. Tipuric , 8. Faletau , 6. Wainwright ; 5. Jones (cap) , 4. Ball ; 3. Lewis, 2. Owens, 1. Jones .

Les remplaçants : 16. Elias , 17. Carré , 18. Borwn , 19. Beard , 20. Moriarty , 21. Davies , 22. O. Williams , 23. McNicholl

Match samedi à 15h15

Ecosse-Angleterre : Pour faire comme en 2018 ?

On se souvient encore de ce 24 février 2018 et de cette victoire dingue de l’Ecosse, devant son peuple en folie, contre les Anglais, 25-13. Et d’un match tout autant dingue l’an passé, en Angleterre (38-38). Et cela alors qu’auparavant, les Ecossais avaient perdu 8 fois d’affilée. Malheur au vaincu dans cette Calcutta Cup, puisque les deux équipes ont déjà grillé leur joker en concédant une défaite.

Les Anglais ont été moqués par la presse après leur défaite en France. Les médias écossais eux, ont du mal à faire confiance à leur équipe nationale, instable. Il devrait y avoir de la violence et du beau jeu dans ce match. Et on voit bien, pourquoi pas, l’Ecosse parvenir à rendre folle l’Angleterre, et à triompher.

Le XV de départ de l’Ecosse : 15. Hogg ; 14. Maitland ; 13. H.Jones, 12. Johnson, 11. Kinghorn ; 10. Hastings, 9. Price ; 7. Watson, 8. Bradbury, 6. Ritchie ; 5. Gray, 4. Cummings ; 3. Fagerson, 2. Brown, 1. Sutherland.

Les remplaçants : 16. McInally, 17. Dell, 18. Berghan, 19. Toolis, 20. Haining, 21. Horne, 22. Hutchinson, 23 Harris.

Le XV de départ de l’Angleterre : 15. Furbank, 14. May ; 13. Joseph, 12. Farrell, 11. Daly ; 10. Ford, 9. Heinz ; 7. Underhill, 8. Curry, 6. Ludlam ; 5. Kruis, 4. Itoje ; 3. Sinckler, 2. George, 1. Vunipola

Les remplaçants 16. Dunn, 17. Genge, 18. Stuart, 19. Launchbury, 20. Lawes, 21. Earl, 22. Youngs, 23. Devoto

Match samedi à 17h45

Italie-France : La ballade ?

Il semble y avoir un niveau d’écart entre la France et l’Italie, que seul l’orgueil italien, et la volonté de ne pas être humilié à domicile, une fois de plus, pourrait peut être contrer. Mais il y avait une telle stérilité dans le jeu lors de la dernière rencontre, qu’on ne voit pas comment la Squadra va résister aux assauts français, déterminés à remporter la compétition contre toute attente cette année, avec une équipe renouvelée, et qui commence réellement à dégager quelque chose.

Le pronostic pour le match du dimanche ? Victoire de la France, avec bonus offensif.

Bouthier – Thomas, Fickou, Vakatawa (ou Vincent), Rattez – (o) Ntamack, (m) Dupont – Ollivon (cap.), Alldritt, Cros (ou Woki) – Willemse, B. Le Roux – Haouas, Marchand, Baille

Match dimanche à 16h

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine