Philippe Moreau-Defarges: « Non, la mondialisation n’apporte pas la paix »

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Alors que l’augmentation des échanges devait mener à la paix perpétuelle après la Guerre froide, la mondialisation n’a pas eu les effets escomptés. L’avènement des populismes et les récentes tensions commerciales sino-américaines en témoignent. Paix et mondialisation, un oxymore? Philippe Moreau-Defarges, ancien diplomate auteur de l’ouvrage  » Une histoire mondiale de la paix  » (Ed. Odile Jacob), nous a répondu.

Dans un monde de concurrence exacerbée entre les grandes puissances, de compétition pour l’accès aux ressources, d’affrontements violents entre les civilisations et les religions, une nouvelle guerre mondiale est-elle vraiment improbable, voire impensable ?

Si elle veut survivre, l’humanité est « condamnée » à la paix.

Mais quelle paix ?

L’histoire nous éclaire.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Jésus est pédé ». Aucun problème pour le Conseil d’Etat

Le Conseil a validé il y a quelques jours, sur la forme, la dissolution de Génération Identitaire. Il vient,...

Articles liés

Thomas Guénolé. 400 millions de morts de la mondialisation ?

Auteur du "Livre noir de la Mondialisation", politologue et essayiste, il a été conseiller politique de Jean-Louis Borloo et d’Arnaud Montebourg, ainsi que co-fondateur...

La mondialisation de la diplomatie européenne à l’époque moderne

Si, en Europe, une corrélation des relations entre puissances avec ses coutumes et ses règles s’est progressivement élaborée au cours de l’époque moderne, les...

Mondialisation, c’est déjà terminé ? La fragilité révélée des économies mondialisées, par Charles Gave.

Dans cette vidéo, Charles Gave fait le constat de la fin d’un certain type de société mondialisé. Parce que si la croissance de ces...

Hubert Védrine : « L’Union européenne, le marché unique, et la politique de la concurrence ont été conçues pour un monde sans tragédie. »

Dans un entretien accordé au Figaro, l’ancien ministre des Affaires étrangères (1997 – 2002) Hubert Védrine analyse ce que révèle la crise du covid-19....