Étiquette : mondialisation

« Nos élites trahissent en permanence les valeurs de la République », selon Alexandre del Valle

Un ouvrage coécrit avec Jacques Soppelsa, géopolitologue, essayiste et président honoraire de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Dans ce livre particulièrement dense, Alexandre del Valle et Jacques Soppelsa font le bilan de la mondialisation, insistant notamment sur ses effets pervers et les menaces qu’elle fait peser sur l’Occident. Les auteurs brossent également le panorama des différents enjeux géopolitiques contemporains : multiplication

Thomas Guénolé. 400 millions de morts de la mondialisation ?

Auteur du « Livre noir de la Mondialisation », politologue et essayiste, il a été conseiller politique de Jean-Louis Borloo et d’Arnaud Montebourg, ainsi que co-fondateur de l’école de la France Insoumise avec Jean-Luc Mélenchon en 2018. Son constat est le suivant et Livre Noir l’a challengé à ce sujet : l’épidémie de coronavirus fut un traumatisme mondial profond : près d’un

La mondialisation de la diplomatie européenne à l’époque moderne

Si, en Europe, une corrélation des relations entre puissances avec ses coutumes et ses règles s’est progressivement élaborée au cours de l’époque moderne, les choses furent, en revanche, bien différentes à l’échelle du monde. Bien loin d’imposer leurs modalités de négociations, les Européens durent bien souvent s’adapter aux exigences de leurs interlocuteurs… Eric Schnakenbourg est professeur d’Histoire moderne. Directeur du

Mondialisation, c’est déjà terminé ? La fragilité révélée des économies mondialisées, par Charles Gave.

Dans cette vidéo, Charles Gave fait le constat de la fin d’un certain type de société mondialisé. Parce que si la croissance de ces dernières années a été incroyable et que certains types de produit financier indexés comme les ETF (pour Exchange-Traded Fund) ou fonds indiciels cotés ont pu laisser croire que gagner de l’argent sur les marchés était simple

Hubert Védrine : « L’Union européenne, le marché unique, et la politique de la concurrence ont été conçues pour un monde sans tragédie. »

Dans un entretien accordé au Figaro, l’ancien ministre des Affaires étrangères (1997 – 2002) Hubert Védrine analyse ce que révèle la crise du covid-19. Un regard lucide sur l’état du monde d’aujourd’hui, mêlé à une confiance étonnante dans la capacité du Système à se réformer et surmonter cette crise sans précédent. Pour Hubert Védrine, la crise actuelle « révèle ou confirme

Aujourd’hui Milan, demain le Morbihan, après-demain le musulman ? [L’Agora]

« Les frontières physiques n’ont pas de sens contre un virus », déclarait Sibeth Ndiaye sur Europe 1 le 27 février. La porte-parole du gouvernement est une habituée des déclarations malheureuses (« J’utilise ma voiture de fonction… Je suis de tout cœur avec les Franciliens qui galèrent dans les couloirs du métro »), mais cette fois, elle avait un alibi : Emmanuel Macron et plusieurs

Coronavirus. Les malades de la mondialisation

Depuis l’arrivée du coronavirus en France, le gouvernement d’Emmanuel Macron navigue à vue et enchaîne les décisions aberrantes. A titre d’exemple, au mois de février, alors que les premiers cas étaient recensés en France, le ministère des Affaires étrangères se félicitait d’envoyer 17 tonnes de matériel médical en Chine. Un mois plus tard, la France n’a plus suffisamment de stocks

Philippe Moreau-Defarges: « Non, la mondialisation n’apporte pas la paix »

Alors que l’augmentation des échanges devait mener à la paix perpétuelle après la Guerre froide, la mondialisation n’a pas eu les effets escomptés. L’avènement des populismes et les récentes tensions commerciales sino-américaines en témoignent. Paix et mondialisation, un oxymore? Philippe Moreau-Defarges, ancien diplomate auteur de l’ouvrage  » Une histoire mondiale de la paix  » (Ed. Odile Jacob), nous a répondu.

Daniel Friberg (éditions Arktos) : « Plus les mondialistes avanceront, plus la résistance sera forte » [Interview]

Dans le monde anglophone, une maison d’édition fait son chemin dans la diffusion des idées identitaires, et plus globalement des idées de la Nouvelle Droite et des résistants au mondialisme : il s’agit d’Arktos, à qui l’on doit notamment la traduction en anglais de livres d’Alain de Benoist, ou encore de Guillaume Faye, permettant ainsi de toucher un public non

gilets jaunes geoffroy

Dix courtes observations sur le mouvement des Gilets Jaunes

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples C’est un mouvement populaire spontané, qui a utilisé les réseaux sociaux pour se développer (« jacquerie numérique ») et qui s’est répandu dans le pays en contournant les structures institutionnelles (élus, partis, syndicats, médias), lesquelles n’ont d’ailleurs rien vu venir puisqu’elles sont précisément coupées de la majorité de la population C’est un

Libération n’aime pas Christophe Guilluy

« Peut-on débattre avec Christophe Guilluy ? », interroge Libération (lundi 15 octobre 2018). Car notre homme « consultant et essayiste, géographe de formation, a la réputation de refuser les débats avec des universitaires ou les interviews dans certains journaux, comme Libé » ; Guilluy n’est donc pas un bon client ! Évidemment, les thèses que développent ce dernier, ne peuvent pas plaire au monde académique et

davos

Forum de Davos. Le rendez-vous privilégié de l’élite dominante de ce monde

25/01/2018 – 12h00 Davos (Breizh-Info.com avec TV Libertés) – 2 500 personnes, des dirigeants de pays, des présidents de multinationales, des milliardaires, des lobbyistes, et ceux qui cumulent toutes ces attributions en même temps, pas de doute, vous êtes au Forum économique mondial de Davos qui se tient du 23 au 26 janvier. Le rendez-vous annuel dans la station alpine suisse est

Patrick Buisson : le village coutumier contre le village planétaire

Contre la mondialisation, quintessence du non-lieu, qui pousse à la déterritorialisation  et au délestage des attaches symboliques, le peuple des laissés-pour-compte plébiscite le lieu comme première composante du lien. Le village coutumier contre le village planétaire. Le village comme capital social et culturel protecteur à l’heure ou l’État ne protège plus. Etre, c’est habiter. Comprendre que personne n’échappe totalement à

Europe, mondialisation et « grands récits géopolitiques », par J.C. Empereur

Haut fonctionnaire honoraire, co-fondateur de la Convention pour l’Indépendance de l’Europe, Jean-Claude Empereur a bien voulu autoriser Breizh-info à reprendre cet  article paru dans la dernière livraison de la Revue politique et parlementaire (avril-juin 2016), consacrée à » l’Europe dans la tourmente » . Une réflexion fondamentale sur l’avenir de l’Europe à l’heure de la mondialisation.  Longtemps, pour les « Occidentaux »,

« Le Mur de l’Ouest n’est pas tombé » de Hervé Juvin

« Ce n’est plus le mur de Berlin qui doit tomber, c’est le mur de l’Atlantique, ce mur mental qui nous asservit aux modes, aux systèmes et aux ordres venus d’Amérique. Ce mur qui sépare un continent, l’Eurasie, appelée à devenir notre terre commune ». Dans son dernier essai « Le Mur de l’Ouest n’est pas tombé », Hervé Juvin annonce la

A propos de la délocalisation de l’usine Lear de Guipry (Ille-et-Vilaine)

L’usine Lear, située à Guipry (Ille et Vilaine), va donc fermer ses portes très prochainement et les quarante-quatre salariés devraient recevoir leur lettre de licenciement avant Noël. Le site, propriété d’un groupe américain, produit des sièges pour l’automobile, en l’occurrence pour l’usine PSA de Chartres de Bretagne. Cette délocalisation se fera au profit du site industriel que la société possède

françois_lenglet

La fin de la mondialisation, par François Lenglet

Le journaliste de télévision François Lenglet est connu pour les positions libérales et libre-échangistes qu’il nous a assénées pendant de longues années. Mais le temps passe et les choses changent, de plus en plus rapidement. Il avait écrit en 2007 un essai intitulé « La crise des années trente est devant nous » dans lequel pointait déjà une certaine désillusion à l’égard

chantiers_navals

Saint-Nazaire : Les chantiers navals sont à vendre

11/10/2013 – 08H00 Saint-Nazaire (Breizh-info.com) – La nouvelle est tombée hier après-midi : selon Les Echos, la Korea Developpement Bank (KDB), créancière du groupe sud-coréen STX, a confirmé son intention de procéder à la vente de la société STX Europe, qui possède les deux tiers du capital des chantiers navals de l’Atlantique à Saint-Nazaire. Le but de l’opération, selon la banque

poulet brésilien en Bretagne

Quand le poulet brésilien s’invite dans les plats bretons

25/07/2013 – 12H00 GUINGAMP/GWENGAMP (Breizh-info.com) – Les aviculteurs de la Coordination Rurale des Côtes-d’Armor n’en sont pas encore revenus. Lundi dernier, lors d’une visite à Farmor,  une entreprise de Guingamp qui fabrique des plats préparés, ils ont découvert que 90 % des poulets stockés dans les chambres froides étaient de provenance étrangère, et qu’ils avaient affaire plus précisément à des

« Nos élites trahissent en permanence les valeurs de la République », selon Alexandre del Valle

Un ouvrage coécrit avec Jacques Soppelsa, géopolitologue, essayiste et président honoraire de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Dans ce livre particulièrement dense, Alexandre del Valle et Jacques Soppelsa font le bilan de la mondialisation, insistant notamment sur ses effets pervers et les menaces qu’elle fait peser sur l’Occident. Les auteurs brossent également le panorama des différents enjeux géopolitiques contemporains : multiplication

Thomas Guénolé. 400 millions de morts de la mondialisation ?

Auteur du « Livre noir de la Mondialisation », politologue et essayiste, il a été conseiller politique de Jean-Louis Borloo et d’Arnaud Montebourg, ainsi que co-fondateur de l’école de la France Insoumise avec Jean-Luc Mélenchon en 2018. Son constat est le suivant et Livre Noir l’a challengé à ce sujet : l’épidémie de coronavirus fut un traumatisme mondial profond : près d’un

La mondialisation de la diplomatie européenne à l’époque moderne

Si, en Europe, une corrélation des relations entre puissances avec ses coutumes et ses règles s’est progressivement élaborée au cours de l’époque moderne, les choses furent, en revanche, bien différentes à l’échelle du monde. Bien loin d’imposer leurs modalités de négociations, les Européens durent bien souvent s’adapter aux exigences de leurs interlocuteurs… Eric Schnakenbourg est professeur d’Histoire moderne. Directeur du

Mondialisation, c’est déjà terminé ? La fragilité révélée des économies mondialisées, par Charles Gave.

Dans cette vidéo, Charles Gave fait le constat de la fin d’un certain type de société mondialisé. Parce que si la croissance de ces dernières années a été incroyable et que certains types de produit financier indexés comme les ETF (pour Exchange-Traded Fund) ou fonds indiciels cotés ont pu laisser croire que gagner de l’argent sur les marchés était simple

Hubert Védrine : « L’Union européenne, le marché unique, et la politique de la concurrence ont été conçues pour un monde sans tragédie. »

Dans un entretien accordé au Figaro, l’ancien ministre des Affaires étrangères (1997 – 2002) Hubert Védrine analyse ce que révèle la crise du covid-19. Un regard lucide sur l’état du monde d’aujourd’hui, mêlé à une confiance étonnante dans la capacité du Système à se réformer et surmonter cette crise sans précédent. Pour Hubert Védrine, la crise actuelle « révèle ou confirme

Aujourd’hui Milan, demain le Morbihan, après-demain le musulman ? [L’Agora]

« Les frontières physiques n’ont pas de sens contre un virus », déclarait Sibeth Ndiaye sur Europe 1 le 27 février. La porte-parole du gouvernement est une habituée des déclarations malheureuses (« J’utilise ma voiture de fonction… Je suis de tout cœur avec les Franciliens qui galèrent dans les couloirs du métro »), mais cette fois, elle avait un alibi : Emmanuel Macron et plusieurs

Coronavirus. Les malades de la mondialisation

Depuis l’arrivée du coronavirus en France, le gouvernement d’Emmanuel Macron navigue à vue et enchaîne les décisions aberrantes. A titre d’exemple, au mois de février, alors que les premiers cas étaient recensés en France, le ministère des Affaires étrangères se félicitait d’envoyer 17 tonnes de matériel médical en Chine. Un mois plus tard, la France n’a plus suffisamment de stocks

Philippe Moreau-Defarges: « Non, la mondialisation n’apporte pas la paix »

Alors que l’augmentation des échanges devait mener à la paix perpétuelle après la Guerre froide, la mondialisation n’a pas eu les effets escomptés. L’avènement des populismes et les récentes tensions commerciales sino-américaines en témoignent. Paix et mondialisation, un oxymore? Philippe Moreau-Defarges, ancien diplomate auteur de l’ouvrage  » Une histoire mondiale de la paix  » (Ed. Odile Jacob), nous a répondu.

Daniel Friberg (éditions Arktos) : « Plus les mondialistes avanceront, plus la résistance sera forte » [Interview]

Dans le monde anglophone, une maison d’édition fait son chemin dans la diffusion des idées identitaires, et plus globalement des idées de la Nouvelle Droite et des résistants au mondialisme : il s’agit d’Arktos, à qui l’on doit notamment la traduction en anglais de livres d’Alain de Benoist, ou encore de Guillaume Faye, permettant ainsi de toucher un public non

gilets jaunes geoffroy

Dix courtes observations sur le mouvement des Gilets Jaunes

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples C’est un mouvement populaire spontané, qui a utilisé les réseaux sociaux pour se développer (« jacquerie numérique ») et qui s’est répandu dans le pays en contournant les structures institutionnelles (élus, partis, syndicats, médias), lesquelles n’ont d’ailleurs rien vu venir puisqu’elles sont précisément coupées de la majorité de la population C’est un

Libération n’aime pas Christophe Guilluy

« Peut-on débattre avec Christophe Guilluy ? », interroge Libération (lundi 15 octobre 2018). Car notre homme « consultant et essayiste, géographe de formation, a la réputation de refuser les débats avec des universitaires ou les interviews dans certains journaux, comme Libé » ; Guilluy n’est donc pas un bon client ! Évidemment, les thèses que développent ce dernier, ne peuvent pas plaire au monde académique et

davos

Forum de Davos. Le rendez-vous privilégié de l’élite dominante de ce monde

25/01/2018 – 12h00 Davos (Breizh-Info.com avec TV Libertés) – 2 500 personnes, des dirigeants de pays, des présidents de multinationales, des milliardaires, des lobbyistes, et ceux qui cumulent toutes ces attributions en même temps, pas de doute, vous êtes au Forum économique mondial de Davos qui se tient du 23 au 26 janvier. Le rendez-vous annuel dans la station alpine suisse est

Patrick Buisson : le village coutumier contre le village planétaire

Contre la mondialisation, quintessence du non-lieu, qui pousse à la déterritorialisation  et au délestage des attaches symboliques, le peuple des laissés-pour-compte plébiscite le lieu comme première composante du lien. Le village coutumier contre le village planétaire. Le village comme capital social et culturel protecteur à l’heure ou l’État ne protège plus. Etre, c’est habiter. Comprendre que personne n’échappe totalement à

Europe, mondialisation et « grands récits géopolitiques », par J.C. Empereur

Haut fonctionnaire honoraire, co-fondateur de la Convention pour l’Indépendance de l’Europe, Jean-Claude Empereur a bien voulu autoriser Breizh-info à reprendre cet  article paru dans la dernière livraison de la Revue politique et parlementaire (avril-juin 2016), consacrée à » l’Europe dans la tourmente » . Une réflexion fondamentale sur l’avenir de l’Europe à l’heure de la mondialisation.  Longtemps, pour les « Occidentaux »,

« Le Mur de l’Ouest n’est pas tombé » de Hervé Juvin

« Ce n’est plus le mur de Berlin qui doit tomber, c’est le mur de l’Atlantique, ce mur mental qui nous asservit aux modes, aux systèmes et aux ordres venus d’Amérique. Ce mur qui sépare un continent, l’Eurasie, appelée à devenir notre terre commune ». Dans son dernier essai « Le Mur de l’Ouest n’est pas tombé », Hervé Juvin annonce la

A propos de la délocalisation de l’usine Lear de Guipry (Ille-et-Vilaine)

L’usine Lear, située à Guipry (Ille et Vilaine), va donc fermer ses portes très prochainement et les quarante-quatre salariés devraient recevoir leur lettre de licenciement avant Noël. Le site, propriété d’un groupe américain, produit des sièges pour l’automobile, en l’occurrence pour l’usine PSA de Chartres de Bretagne. Cette délocalisation se fera au profit du site industriel que la société possède

françois_lenglet

La fin de la mondialisation, par François Lenglet

Le journaliste de télévision François Lenglet est connu pour les positions libérales et libre-échangistes qu’il nous a assénées pendant de longues années. Mais le temps passe et les choses changent, de plus en plus rapidement. Il avait écrit en 2007 un essai intitulé « La crise des années trente est devant nous » dans lequel pointait déjà une certaine désillusion à l’égard

chantiers_navals

Saint-Nazaire : Les chantiers navals sont à vendre

11/10/2013 – 08H00 Saint-Nazaire (Breizh-info.com) – La nouvelle est tombée hier après-midi : selon Les Echos, la Korea Developpement Bank (KDB), créancière du groupe sud-coréen STX, a confirmé son intention de procéder à la vente de la société STX Europe, qui possède les deux tiers du capital des chantiers navals de l’Atlantique à Saint-Nazaire. Le but de l’opération, selon la banque

poulet brésilien en Bretagne

Quand le poulet brésilien s’invite dans les plats bretons

25/07/2013 – 12H00 GUINGAMP/GWENGAMP (Breizh-info.com) – Les aviculteurs de la Coordination Rurale des Côtes-d’Armor n’en sont pas encore revenus. Lundi dernier, lors d’une visite à Farmor,  une entreprise de Guingamp qui fabrique des plats préparés, ils ont découvert que 90 % des poulets stockés dans les chambres froides étaient de provenance étrangère, et qu’ils avaient affaire plus précisément à des

À LA UNE

COP 27. Payer le tiers-monde pour qu’il reste du coté « monopolaire » ?
Hockey sur Glace : Retour sur la 1ère étape du Daikin Ice Club à Rennes
Le Torrent, Enzo le Croco, She Will, Violent Night, Cow : la sélection cinéma hebdo
Ploërmel (56) : le futur groupe scolaire aura-t-il un nom breton ? Peu probable...