Mondialisation, c’est déjà terminé ? La fragilité révélée des économies mondialisées, par Charles Gave.

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Dans cette vidéo, Charles Gave fait le constat de la fin d’un certain type de société mondialisé. Parce que si la croissance de ces dernières années a été incroyable et que certains types de produit financier indexés comme les ETF (pour Exchange-Traded Fund) ou fonds indiciels cotés ont pu laisser croire que gagner de l’argent sur les marchés était simple et sans risque, la réalité a rattrapé les rêveurs. Les premiers krachs de la bourse de mars 2020 leur a montré à quel point les rêveurs peuvent avoir tort. Quand les marchés n’ont pas été amené à suspendre les cours, les inconscients qui avait ajouté de l’effet de levier à leurs placement on supporté l’évolution inverse et ont parfois même vu leur capital réduit à néant.

Pour information, les ETF sont revenus à leur niveau de Juin 2019. Le retournement est brutal. Charles Gave parle même de “la mort des ETF”. Mais pour comprendre ce qui s’est passé concrètement, nous reviendrons avec Charles Gave sur la construction de ces entreprises multinationales incroyablement rentables qui produisait à bas coût en Chine et revendait très cher aux Etats-Unis. Nous constaterons leur incroyable efficacité, accompagnée d’une incroyable fragilité. Nous reviendrons sur cette deuxième couche de fragilité qu’a ajouté l’indexation des marchés, avec des produits financiers comme les ETF (pour Exchange-Traded Fund).

Et les intervenants de se poser les questions suivantes : – Cette crise ne sonne-t-elle pas la fin de la mondialisation ? – Que va-t-il rester de ces sociétés transnationales, coincée dans leur complexité, qui ne peuvent plus vendre de voitures à 75 000 euros parce qu’il leur manque une simple durite à 0,30 cents produite en Chine ? – Quel type de société va pouvoir survivre dans l’environnement incertain et difficile que nous voyons se dessiner devant nous ? – Dans quelles entreprises investir pour préparer demain ?

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Jésus est pédé ». Aucun problème pour le Conseil d’Etat

Le Conseil a validé il y a quelques jours, sur la forme, la dissolution de Génération Identitaire. Il vient,...

Articles liés

Thomas Guénolé. 400 millions de morts de la mondialisation ?

Auteur du "Livre noir de la Mondialisation", politologue et essayiste, il a été conseiller politique de Jean-Louis Borloo et d’Arnaud Montebourg, ainsi que co-fondateur...

Requiem pour l’éducation nationale – Un chef d’établissement dénonce !

L’institution Éducation nationale se lézarde chaque jour un peu plus: la belle et grande idée républicaine-même instruction, donc mêmes chances dans la vie-est devenue...

Le bitcoin sous l’angle de la théorie économique : quelle est sa vraie valeur ?

Le bitcoin, entre fantasme et réalité, donne du fil à retordre, tant aux investisseurs expérimentés qu'aux néophytes. Le dilemme est de savoir si cette...

La mondialisation de la diplomatie européenne à l’époque moderne

Si, en Europe, une corrélation des relations entre puissances avec ses coutumes et ses règles s’est progressivement élaborée au cours de l’époque moderne, les...