Coronavirus. Des carburants moins chers dans les stations-service françaises

A LA UNE

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Conséquence de l’épidémie de coronavirus, les prix des carburants connaissent une baisse depuis plusieurs jours dans les stations-service françaises.

Coronavirus : des carburants moins chers

Tandis que le coronavirus est toujours source de vives inquiétudes en Europe, cette épidémie dont le foyer initial se situe en Chine, dans la province du Hubei, a eu un impact positif pour les automobilistes français : les prix des carburants ont diminué à la pompe, résultant d’une baisse des cours de brut.

En cause, le ralentissement économique de la Chine causé par le coronavirus. Le pays est le premier importateur de pétrole de la planète : il représente 15% de la demande mondiale. Par ailleurs, la Chine concentre à elle seule plus de 16 % du PIB mondial et 30 % de la production industrielle. Tout en étant la deuxième consommatrice de pétrole du monde. Les images du port de Shangaï, le plus important de Chine, totalement à l’arrêt, sont la parfaite illustration de ce ralentissement. Qui a entraîné une baisse d’environ 20 % de la consommation chinoise de pétrole.

Des prix à la pompe en baisse

Dans ces conditions, la corrélation avec les prix à la pompe est donc facile à établir puisque ces derniers fluctuent en fonction des cours du baril de pétrole, du taux de change euro-dollar ou encore des volumes stockés mais surtout de la demande internationale. Laquelle a été fortement freinée depuis la propagation du coronavirus en Chine.

Le 10 février, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril s’échangeait ainsi à 54,20 dollars à Londres. Un prix qui constituait alors un plus bas depuis plus d’un an. Dans les stations-service de l’Hexagone à cette même date, le gazole était vendu en moyenne 1,4028 euro le litre selon les données du ministère de la Transition écologique et solidaire. Ce qui représente une baisse de 3,15 centimes par rapport à la semaine précédente. On n’avait pas vu gazole aussi « bon marché » depuis janvier 2019.

Quant au super sans plomb 95, il a baissé de 1,71 centime en une semaine, se vendant en moyenne 1,4989 euro le litre. Même diminution pour le SP 98, à 1,5604 euro le litre. Le SP95-E10 a reculé pour sa part de 1,87 centime, à 1,4727 euro le litre.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Rugby. RC Vannes – Oyonnax (13-26) : un match à oublier

Le RC Vannes s'est incliné jeudi soir, face à un prétendant sérieux au top 14, Oyonnax, qui est venu...

Ar Bibl Santel e skritur enlaka

Setu, emañ viloc'h-vilañ ar gevredigezh a-vremañ evel ar seizh pec'hed kapital. Embannet eo bet gant an iliz katolik eus...

Articles liés

Taïwan : un enjeu géopolitique majeur dans le conflit Chine vs USA

Si la situation autour du conflit gelé à l'est de l'Ukraine et dans le Donbass cristallise les inquiétudes en Europe, en Asie, c'est la...

L’échiquier mondial. Xi Jinping (Chine) vs Tsai Ing-wen (Taiwan)

A peine Tsai Ing-wen arrive-t-elle au pouvoir à Taïwan, en 2016, que Xi Jinping coupe tous les contacts officiels avec l’île, la nouvelle dirigeante...

Mutants, variants, recombinants, médicaments : L’ARN polymérase du SARS-CoV-2 au centre des débats

Mutants, variants, recombinants, médicaments : L’ARN polymérase du SARS-CoV-2 au centre des débats Avec Bruno Canard, Directeur de Recherche CNRS - AFMB Campus de Luminy. https://www.youtube.com/watch?v=2TgfYYJMQow Crédit...

La Grande-Bretagne va intensifier ses activités contre la Russie

Un document publié par le ministère britannique de la défense, intitulé "La défense à l'ère de la concurrence", désigne Moscou comme sa principale menace...