Cambriolages de commerces à Nantes. Au moins 4 commerces touchés du 7 au 9 février

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

La vague de cambriolages de commerces entamée à l’automne dernier à Nantes n’est pas près de s’arrêter : alors qu’au moins 60 commerces en ont été victimes, principalement des tabacs et des cafés-restaurants (CHR), quatre encore ont été touchés dans le week-end du 7 au 9 février 2020.

Dans la nuit du 7 au 8, c’est le café l’Univers, rue Jean-Jacques Rousseau, qui a été touché de plein fouet : vitre cassée, désordre dedans et fond de caisse volé. Dans le même week-end, le Canopée, restaurant ouvert depuis peu rue Marceau à Nantes, mais encore un tabac et un coiffeur allée Duguay-Trouin ont été visés. Le tabac n’a eu droit qu’à une tentative – le ou les voleurs ont essayé de casser une porte à l’arrière, sans succès.

« Je m’occupe de livraisons très tôt dans le matin centre-ville de Nantes », explique un livreur sur les réseaux sociaux. « Les gens [voleurs] tabassent [cassent] deux ou trois rues à la suite surtout de mauvais temps. La dernière équipe attrapée était de 15-17 ans de bonne famille. Par contre le modèle a été singé [reproduit] et je ne compte plus les appels de mes gars le matin ».

Il se fend d’un conseil aux commerçants, nouveaux ou qui ont déjà une affaire : « alarme sonore et fumée obligatoire pour tous les commerçants, les assurances vous le rendront ». Pour ce policier nantais, « ils savent que les commerçants ne peuvent pas se permettre de mettre du verre feuilleté partout et qu’ils laissent des fonds de caisse de 100 à 150 € le plus souvent. C’est du gagne-petit, mais ça fonctionne d’autant mieux qu’ils ne risquent que peu de poursuites, surtout s’ils sont ou se disent mineurs, et surtout à Nantes. La justice, ici, n’est pas avec les gens honnêtes ».

Louis Moulin

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Nantes. Arrestation d’un suspect du meurtre de janvier aux Dervallieres

Le 11 janvier dernier, au pied du Building, immeuble assiégé par le trafic de drogue aux Dervallieres - il s'y poursuit toujours au 16,...

Deal de drogue à Nantes : la nourrice était payée 30 euros par jour

L'arrestation le 7 mai d'un dealer interpellé à la Bottière rue Paul Sabatier chez la nourrice - la personne chez qui la drogue était...

Football. Le Stade Rennais accroche le PSG, victoire du FC Nantes, défaites de Brest et de Lorient

Le sprint final est lancé concernant la saison de Ligue 1, avec la 36ème journée jouée ce week-end. Les Lillois pourront remercier le Stade...

Handball. Nantes vainqueur de l’EHF European League

Le club de Nantes Atlantique Handball a décroché le premier titre européen de son histoire en remportant l’EHF European League dimanche 9 mai au soir à Baia...