L’homéopathie : médecine douce ou imposture ?

A LA UNE

Depuis son invention, il y a deux cents ans, l’homéopathie fait débat, son mode d’action n’ayant jamais pu être prouvé scientifiquement. Décryptage de cette controverse médicale à l’heure du déremboursement progressif des produits homéopathiques en France. C’est une première victoire pour ses détracteurs : en France, depuis le 1er janvier 2020, l’homéopathie n’est plus remboursée qu’à hauteur de 15 % (au lieu de 30 %), avant un déremboursement total en 2021.

Depuis son invention, il y a deux cents ans, par le médecin allemand Samuel Hahnemann, cette méthode thérapeutique fait débat, son mode d’action n’ayant jamais pu être prouvé scientifiquement. À l’époque déjà, des voix s’élevaient contre les principes de similitude et de dilution sur lesquels elle repose, à savoir la délivrance à une personne malade de doses infinitésimales d’une substance donnée. À contre-courant de l’approche médicale conventionnelle qui croit au rapport dose-effet dans le pouvoir d’un médicament, l’homéopathie s’est néanmoins imposée dans les armoires à pharmacie des particuliers.

D’après un sondage Ipsos, près de 71 % des Français lui feraient confiance. Et de nombreux praticiens et patients revendiquent une efficacité observée dans les faits. Selon certains experts, elle se révèlerait par exemple particulièrement indiquée dans le traitement de l’hyperactivité chez les enfants. Comment se positionnent les différents acteurs ? Quel rôle joue l’effet placebo ? Les granules de la discorde Pourra-t-on un jour réconcilier homéopathie et allopathie ? De la composition des produits à leurs procédés de fabrication en passant par les dernières études médicales sur le sujet, ce film précis et nuancé dissèque les tenants et les aboutissants de la discorde et nous aide à nous poser les bonnes questions. Parcourant la France et l’Allemagne aux côtés des « pro » et des « anti » homéopathie (patients, médecins, pharmaciens), il plonge aussi dans les coulisses de son juteux marché, à l’image des 620 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel des laboratoires Boiron, leader mondial du secteur.

L’homéopathie : médecine douce ou imposture ? Documentaire de Karlo Malmedie (Allemagne/France, 2019, 53mn) Disponible jusqu’au 14 mai 2020

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Nantes : Johanna Rolland de retour au bercail ?

Presse Océan a consacré ce samedi deux pages entières à Johanna Rolland, dont une consacrée à un entretien étroitement...

Quimper : un collectif « trans », des fesses et des réunions non-mixtes

Une affaire a secoué dernièrement le micro-microcosme transexuel de la ville de Quimper : fin 2021, un homme «...

Articles liés