Nantes. Malgré un sac plein d’armes, il quitte le tribunal libre

kalachnikov

Lors d’une perquisition d’un logement à Rezé, suite à une affaire de refus d’obtempérer, les gendarmes de Sainte-Luce sur Loire ont trouvé en avril 2019, en l’absence du suspect parti pour Paris, un sac de sport bourré d’armes.

En tout, deux kalachnikovs en état de marche, quatre chargeurs, deux revolvers, un fusil à canons superposés, une cartouchière remplie, un gilet pare-balles et trois couteaux. « Bref, un bon arsenal pour des règlements de comptes dans la drogue », se rappelle un policier nantais. Pour rappel, il y en a eu 69 en 2019, avec 28 blessés et trois morts à la clé.

Devant le tribunal, l’ancien militaire aîné d’une fratrie de treize, en situation de pauvreté, a affirmé qu’il ne faisait que garder ce sac contre 700 €. Cependant, ses empreintes ont été retrouvées sur les armes.

Mais comme les investigations n’ont pas permis de rapprocher ces armes d’autres règlements de comptes, ni trouver de liens entre le prévenu et les grands noms de la pègre nantaise, le tribunal doit s’en satisfaire. Le prévenu est condamné à 20 mois de prison dont 8 fermes, comme il en a déjà purgé 7 à la maison d’arrêt, il ressort libre. Sans avoir livré le nom du propriétaire du sac.

« Bref, le laxisme judiciaire tue, le laxisme judiciaire assassine ! », s’indigne un policier nantais… qui reprend un slogan célèbre de l’extrême-gauche locale. « On sait très bien à quoi servaient ces armes, le voilà libre de recommencer… et il ne s’en privera pas. Avec ce genre de public, la bienveillance judiciaire, c’est de la faiblesse, et l’état de droit, c’est le règne de leur droit. Celui des loups. Malheur aux agneaux ».

Toujours à propos d’arme, un fusil a été saisi à la fin de la semaine dernière. Suite au contrôle d’un homme de 72 ans dans sa voiturette près de Nozay, sur la RN137, un taux d’alcoolémie de 0.64 grammes a été relevé… ainsi qu’un fusil approvisionné et chargé, posé sur le siège avant. Le permis de conduire du septuagénaire a été annulé au tribunal, et il a écopé d’une amende pour le transport d’une arme de chasse, non démontée et déchargée.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !