Coronavirus : le foyer italien se propage à toute l’Europe, 33000 guéris dans le monde

A LA UNE

« Viens à Bollaert, j’ai fais des moules ». L’Opéra du Peuple, dans la peau d’un supporter du RC Lens [Interview]

« Viens à Bollaert, j'ai fais des moules ». Si il n'avait pas reconnu cette référence au fanzine Rugir,...

Irlande du Nord. Il y a 48 ans, pas de Black Friday mais un Bloody Friday à Belfast

En ces temps de consumérisme quasi religieux, les enseignes commerciales (et même les gouvernements) incitant les consommateurs à se...

Florian Philippot : « Notre pays est incontestablement dans les mains de personnes qui veulent retirer aux Français un maximum de libertés » [Interview]

Parmi les politiques qui sont montés au créneau ces derniers mois contre la tyrannie sanitaire mise en place en...

Hold-up. Pierre Barnerias, l’auteur du documentaire, s’explique

Après le succès de Hold-Up, un documentaire sur le Covid, dont la version de travail a été diffusée en...

Discours de De Gaulle à Quimper en 1969 : coulisses d’un ratage historique

Le 2 février 1969, Charles De Gaulle prononce à Quimper le dernier discours de sa carrière. Pour la première...

La négligence de l’Italie face au coronavirus risque de coûter très cher à toute l’Europe. Des cas ont en effet été détectés ces derniers jours dans toute l’Europe, France y compris. Par ailleurs un autre foyer semble hors de contrôle, dans la ville sainte de Qom en Iran – deux ministres ont déjà été infectés et un cas détecté en Géorgie, en provenance d’Iran.

Alors que sous la pression de l’UE l’Italie met enfin en place, très tardivement, des mesures de protection et de confinement – suspension d’une partie du trafic ferroviaire local en Lombardie, fermeture de 5500 écoles pour une semaine, des édifices publics touristiques comme la cathédrale de Milan, les grandes villes de Lombardie semblent vivre au ralenti. L’économie ralentit aussi, ce qui perturbe des chaînes logistiques européennes déjà atteintes par l’arrêt de la production dans la province de Hubei, autour de Wuhan.

Plusieurs pays ont rapporté avoir eu des cas de coronavirus ces dernières 48 heures, principalement des personnes en provenance d’Italie : deux en Autriche (une est morte), deux en Ukraine (une à Chernovtsy), 3 en Grèce (tous revenus d’Italie), 1 en Macédoine, 3 en Croatie, 1 au Danemark (mais sa femme et son fils qui ont séjourné avec lui en Lombardie sont négatifs), au moins 6 de plus en France (dont un mort, un enseignant de l’Oise, et un autre contaminé dans le même département), 1 en Algérie, 1 au Brésil, 1 aux îles Canaries, 1 en Catalogne.

Depuis le début de l’épidémie, 13 cas ont été recensés dans le reste de l’Espagne (dont 10 liés à l’Italie), 26 en Allemagne (dont 14 travaillaient chez le même sous-traitant automobile en Bavière), 13 en Grande-Bretagne, 2 en Finlande (un revenu de Chine, un d’Italie), 2 en Suède (idem), 4 en Suisse (dont un homme de 73 ans infecté à Milan), 1 en Norvège, 1 en Roumanie (et 10 autres personnes revenues d’Italie en quarantaine). La Russie a annoncé qu’elle soignait deux chinois infectés du Coronavirus, détectés en Sibérie, et trois de ses ressortissants infectés sur le bateau de croisière retenu devant le Japon, le Diamond Princess.

En Iran aussi la situation s’aggrave

Un autre foyer de coronavirus semble aussi hors de contrôle, autour de la ville sainte de Qom en Iran, grand lieu de pélérinage chiite. Outre 245 cas dans le pays – probablement un chiffre inférieur à la réalité – et 26 morts, deux ministres iraniens (santé et droits de la famille) ont été infectés.

La Géorgie et le Pakistan ont rapporté ces dernières 48 h avoir eu respectivement 1 et 2 cas de coronavirus sur leur sol – les personnes infectées revenaient d’Iran. L’Estonie a aussi annoncé avoir eu un cas lié à l’Iran. Cependant des mesures de confinement ont commencé à être mises en place à Qom – dont les principaux temples sont désormais désinfectés deux fois par jour – et le nombre de personnes infectées semble à ce jour croître moins vite. Au Koweit, il y a désormais 43 cas, 17 de plus en une journée – ce pays est lui aussi assez proche de l’Iran.

L’épidémie se stabilise en Chine et tue moins

A l’échelle mondiale, le nombre de nouveaux cas décroît malgré les foyers en Corée du Sud (1766 cas), Italie et Iran. L’Italie de son côté, avec 14 morts et 528 cas (+58 en 24h) dont 37 en soins intensifs, a annoncé 37 guéris en Lombardie, région où pour la première fois, quatre enfants ont été diagnostiqués positifs au coronavirus – qui jusque là ne s’attaquait que très peu aux personnes âgées de moins de 20 ans ; trois personnes ont aussi été guéries à Rome, dont une touriste chinoise. En Mayenne, un enfant de deux ans revenu avec ses parents d’un séjour dans le nord de l’Italie a été retiré de sa crèche et confiné chez lui par précaution, mais n’a pas été diagnostiqué positif.

Grand oublié de l’information continue en France, le chiffre des guérisons : pour 82.588 cas (le 27 février à 18h), il y a 2814 morts, mais aussi 33.545 guéris depuis le début de l’épidémie. Des 46.429 patients actuellement infectés, 18% (8471) sont en état grave. Et tant la courbe des décès que celle des cas nouveaux semble marquer le pas, malgré les nouveaux foyers épidémiques. Ce qui montre que des solutions sont en train d’être trouvées.

Par ailleurs, 7132 personnes ont été testées pour le coronavirus au Royaume-Uni (13 positives, soit 0.2%), 9462 en Italie (470 positives, 5%), 762 en France (17 positifs, 2.2%), 321 en Autriche (2 positifs, 0.6%) et 445 aux Etats-Unis (14 positifs, 3.1%) pour les pays qui ont rendu publics leurs statistiques. En Allemagne, des centaines de personnes ont aussi été testées et des dizaines sont confinées par précaution.

Louis Moulin

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Covid-19. Gestion suédoise de la crise sanitaire : un échec, vraiment ?

Revenons aujourd'hui sur le cas suédois qui a fait couler beaucoup d'encre. Ignorant totalement l'échec de leur propre pays...

Liberté de culte : les évêques se rebiffent

La décision du gouvernement de limiter à 30 personnes l’assistance aux messes – y compris dans une cathédrale –...