Stade Rennais : Romain Molina s’attaque au cas Létang [Vidéo]

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Bon débarras ! Voilà comment l’on pourrait s’exprimer au sujet du départ d’Olivier Létang de la présidence du Stade Rennais si l’on en croit la dernière analyse de Romain Molina.

Quand Romain Molina secoue le monde du football

Journaliste indépendant, auteur et « YouTubeur », Romain Molina détonne dans le monde du football. Le jeune homme d’une trentaine d’années est en effet devenu en peu de temps l’un des poils à gratter les plus tenaces pour les dirigeants, agents et autres acteurs du ballon rond, et plus particulièrement ceux de l’hexagone. On lui doit notamment cinq ouvrages, dont « La Mano Negra », une enquête sur « les forces obscures qui contrôlent le football mondial parue en mai 2019.

Romain Molina ne cherche pas à s’attirer les faveurs des footballeurs et de leurs amis mais à dévoiler les méthodes douteuses -pour ne pas dire crapuleuses, voire mafieuses- qui sont monnaie courante.

Les méthodes très particulières d’Olivier Létang

Le Stade Rennais n’est (n’était ?) pas épargné. Entre son arrivée à la présidence du club breton en novembre 2017 et son limogeage le 7 février dernier, Olivier Létang s’est attiré les foudres de son entraîneur mais aussi de nombreux employés du club. Bourreau de travail, celui qui est passé auparavant par le Stade de Reims et le PSG est aussi réputé pour son intransigeance et surtout pour son ingérence.

Président, directeur sportif, recruteur, entraîneur, responsable de la communication… L’homme voulait plus ou moins assurer toutes ces fonctions, étouffant au passage ceux qui en étaient chargés. Il voulait « diviser pour mieux régner », mais, comme le souligne Romain Molina, ses méfaits étaient un secret de polichinelle.

Plus grave encore pour le Stade Rennais, Olivier Létang a souvent fait fonctionner ses réseaux non pas professionnels  pour le bien du club mais amicaux pour le plaisir de ses « copains ». Différentes transactions menées ces dernières années laissent pantois, notamment vis-à-vis du SCO, le club d’Angers.

Le désormais ex-président rennais était aussi un partisan du « mandat club », une méthode dont Romain Molina parle régulièrement. Celle-ci consiste à embaucher un agent sur une durée déterminée afin qu’il trouve un club susceptible d’accueillir un ou plusieurs joueurs « indésirables ». Un travail grassement rémunéré, utile lorsqu’il s’agit de se séparer d’un joueur dont la côte est au plus bas mais plus souvent superflus.

L’argent grouille dans les arcanes du football et « la soupe est bonne ».

La force de caractère de Julien Stéphan 

La salut du Stade Rennais est finalement venu de son entraîneur, Julien Stéphan, qui a osé frapper du poing sur la table auprès de l’actionnaire majoritaire du club, François-Henri Pinault. Le coach, vainqueur de la Coupe de France en 2019, qui permet au club d’occuper actuellement la 3ème place du classement de Ligue 1, a en effet mis son poste en jeu si Olivier Létang restait au sien. Pari risqué mais pari gagné !

De quoi mettre plus de sérénité dans les rangs rennais avant le sprint final pour le podium ?

Pour suivre les travaux de Romain Molina, rendez-vous sur sa chaîne YouTube, son compte Twitter ou son site internet https://www.romainmolina.com/.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « L’enfer du crack à Paris, c’est d’abord le problème de l’immigration »

Eric Zemmour : « L’enfer du crack à Paris, c’est d’abord le problème de l’immigration. Il y a des...

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais...

Articles liés

« Homos ou hétéros, on porte tous le même maillot ». Le nouveau clip de propagande de la Ligue de Football Professionnel

Après les clips gouvernementaux ou d'associations subventionnées contre le harcèlement de rue mettant en scène uniquement d'horribles harceleurs blancs, voici que la Ligue de...

Football. Les supporters de SC Bastia en liesse après le titre de champion de National

Si le Sporting Club bastiais et Queuvilly Rouen Métropole étaient d'ores et déjà assurés de monter en Ligue 2, les Corses se sont imposés...

Football. Le Stade Rennais accroche le PSG, victoire du FC Nantes, défaites de Brest et de Lorient

Le sprint final est lancé concernant la saison de Ligue 1, avec la 36ème journée jouée ce week-end. Les Lillois pourront remercier le Stade...

Football. Ligue 1 : Nantes s’offre le derby à Brest, Victoire de Lorient, défaite de Rennes

A trois journées de la fin du championnat de Ligue 1, le suspense reste entier à tous les niveaux. Lors de la 35ème journée,...