59 cas de Coronavirus Covid-19 sont actuellement confirmés en Bretagne administrative

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

L’ARS Bretagne et les autres services de l’État assurent le suivi de la situation épidémiologique et la mise en place des mesures sur le territoire en coordination avec l’ensemble des acteurs de santé.

A ce jour, dimanche 8 mars à 17h, 59 cas de Coronavirus Covid-19 sont actuellement confirmés en Bretagne :

  • 47 cas (soit 9 cas supplémentaires en cette fn de journée du 8 mars) dans le Morbihan, qui présente la particularité d’une zone de circulation active du virus (7 communes : Auray, Brech, Crac’h, Carnac, Saint-Philibert, Saint-Pierre Quiberon et Saint-Anne d’Auray) ;
  • 5 cas dans le département du Finistère ;
  • 7 cas dans le département d’Ille-et-Vilaine.

En lien avec Santé Publique France, les investigations se poursuivent par rapport aux cas contacts (c’est-à-dire les personnes qui ont été en proximité de patients diagnostiqués Covid-19).

Mesures de restriction des visites dans les établissements de santé et les EHPAD sur l’ensemble du territoire

Concernant les EHPAD, les visites aux résidents, sauf cas exceptionnels déterminés avec la direction de l’établissement en lien avec l’ARS, sont fortement déconseillées (les personnes mineures tout particulièrement). Les personnes symptomatiques sont interdites de visite. Les services intervenant au domicile invitent les personnes qu’ils accompagnent à limiter leurs sorties, les visites à leur domicile de personnes extérieures, et en particulier les contacts avec les mineurs. Dans tous les cas, les recommandations relatives aux gestes barrières leur sont rappelées. Concernant les établissements de santé, les mesures suivantes doivent être appliquées : • pas plus d’une personne par visite ; • interdiction des visites pour les personnes mineures ; • interdiction de visites pour toute personne présentant des symptômes. Ces mesures de restriction sont applicables depuis le 7 mars 2020.

Prise en charge et surveillance à domicile des patients Covid-19 sans critère de gravité

Selon les données collectées depuis le début de l’épidémie Covid-19, environ 80 % des personnes infectées ne développent qu’une forme bénigne de la maladie et guérissent spontanément. Une prise en charge ambulatoire avec retour à domicile de ces patients ne nécessitant pas ou plus une hospitalisation complète fait l’objet de premières mesures en région (formalisation de protocoles en cours en lien avec les dispositions nationales).

Dispositifs d’information

• Pour connaître l’ensemble des informations et recommandations concernant le COVID-19 : www.gouvernement.fr/info-coronavirus • Pour toute question non médicale, une plateforme téléphonique nationale est accessible gratuitement 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000 En région Bretagne, • une cellule régionale d’information au public (CIP) répond à tous les aspects non sanitaires (annulation ou maintien d’événements, questions des maires et des entreprises) du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 via la plateforme nationale : 0 800 130 000 • pour la situation morbihannaise des cas groupés, un numéro vert régional est activé à l’ARS : 0 800 350 017

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve jan de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

De La Baule à Biarritz : ces maires de la côte qui demandent la réouverture des discothèques pour éviter les « fêtes sauvages »

Une tribune signée par une quinzaine de maires du littoral français demande la réouverture des discothèques afin d'éviter des...

Ecosse. Une étudiante bientôt expulsée de son université pour avoir dit que les femmes « ont un vagin et ne sont pas aussi fortes...

L'Ecosse, comme tout le Royaume-Uni, ressemble à un asile psychiatrique grandeur nature, toutefois révélateur du terrorisme intellectuel qui germe...

Articles liés

Chantage sanitaire. Recrutant 75 000 personnes, Amazon promet un bonus de 100 dollars pour les employés vaccinés

Amazon, qui cherche actuellement à recruter 75 000 employés pour ses sites basés aux États-Unis et au Canada, a annoncé qu'elle octroierait une prime...

Le problème insoluble de la crise du COVID. Faut-il en finir avec les aides ?

La crise du COVID aura marqué les esprits pour les décennies à venir. D'abord la crise sanitaire aura endeuillé une partie de la population...

Alternative au vaccin Covid-19. La biotech nantaise Xenothera annonce une précommande de la France pour son traitement

Il aura fallu du temps pour que l'Etat se décide ! La biotech nantaise Xenothera, créée en 2014, a annoncé mardi 11 mai avoir...

Covid-19 : la fin du début ou le début de la fin de l’état d’urgence ?

A la Une de cette édition, retour sur l’actualité du Covid. Alors que la réouverture des terrasses se confirme pour le 19 mai prochain,...