Boire en Gaule : la science et le plaisir

A LA UNE

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Nous sommes entre gens sérieux. Les Amis des Études celtiques ont invité Fanette Laubenheimer à présenter son ouvrage Boire en Gaule. La dame archéologue et chargée de recherche au CNRS s’avance et pose un cartable sur la table.

Duquel cartable chacun attend la sortie de l’inévitable ordinateur pour projeter l’inévitable PowerPoint. Or Fanette en tire… un flacon d’hydromel du plus bel or, qu’elle propose à la dégustation ! De quoi éveiller les esprits avant cette inoubliable réunion au cours de laquelle la femme de science interpelle aussi sur la dangerosité de l’eau comme boisson.

Que buvait-on en Gaule ? Du vin bien sûr, mais d’abord de l’hydromel et de la bière en quantité. Quelles en étaient les préparations, rituels, les habitudes de consommation ? En s’appuyant sur les textes antiques, les vestiges archéologiques et les possibilités actuelles d’analyse, l’auteur répond à ces questions avec précision.

Beaucoup d’illustrations, de planches, rendent la lecture de son livre agréable et instructive. Les Bretons consulteront en particulier la page 33, qui explique la différence entre chouchen et hydromel.

Madame Laubenheimer est issue d’une famille de brasseurs : en plus de la science, y aurait-il de la génétique dans ses propos ?

Françoise de Carnoët

Fanette Laubenheimer
Boire en Gaule
CNRS Éditions
Collection Le passé recomposé
192 pages
22 euros

Les Amis des Études celtiques organisent à Paris, le samedi 16 mai, une journée d’études sur la langue gauloise et le temps retrouvé des Celtes. Renseignements : AEC, Jaroslava Josypyszyn,179 rue de Tolbiac, 75013 Paris.

Illustration : détail du Retour du pardon de Sainte-Anne-la-Palud, par Louis Duveau (1818-1867), Musée des Beaux-arts de Quimper, œuvre du domaine public, via Wikimedia Commons
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et se donner les moyens de...

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et...

Lorient. De la cocaïne et des armes saisies, intervention du Raid

Le trafic de drogue continue d'empoisonner la Bretagne tandis qu'il enrichit les dealers, provenant souvent d'Île-de-France par ailleurs. À...

Articles liés

Tradition : le chouchen, l’hydromel à la bretonne

Cette boisson alcoolisée à base d’eau et de miel a été remise au goût du jour par Sylvain un apiculteur. Au printemps, la vie...

Changement climatique. Va-t-on revenir à l’époque des dinosaures ?

Décrypter les climats du passé pour comprendre le présent et anticiper le changement climatique futur, tel est l'objectif d'un groupe de chercheurs du CNRS....

Un directeur de recherche au CNRS lance une pétition… pour la gratuité des articles sur le climat

Voici une initiative insolite mais qui devrait être suivie ; Gaël Giraud, directeur de recherche au CNRS, vient en effet de lancer une pétition......

« Le cerveau a-t-il un sexe ? » : une conférence à Nantes le 29 novembre

Une conférence intitulée « Le cerveau a-t-il un sexe ? » va se tenir jeudi 29 novembre à Nantes. De quoi s'agit-il ? Université de...