Boire en Gaule : la science et le plaisir

A LA UNE

Laurent Ryder : « La France compte plus de dix millions de joueurs et joueuses qui s’adonnent aux jeux vidéo »

E-sport, deviens le maître du jeu. Tel est le titre du livre de Laurent Ryder, aux éditions Dragon D'oc,...

Thierry Lentz : « Nous faisons tous du Napoléon sans le savoir » [Interview]

Thierry Lentz est le directeur de la Fondation Napoléon et enseignant à l’Institut catholique de Vendée. Il s'agit d'un...

Jean-Paul Gourévitch : « L’avenir de l’Union européenne ne se fera pas sans les Africains ni contre eux » [Interview]

La présence française en Afrique fait partie des tabous de l’Histoire. Depuis les indépendances, aucun pays d’Afrique francophone subsaharienne...

Julien Rochedy : « Lire Nietzsche est très intéressant au moment où l’Europe est en danger de mort » [Interview]

Julien Rochedy se présente comme « un retraité de la politique, jeune essayiste, combattant pour le futur et l’identité...

Anarchisme. En un an, la Bretagne est devenue un bastion de l’Union communiste libertaire

Un peu plus d’un an après son congrès fondateur du 10 juin 2019, l’Union communiste libertaire dresse un bilan...

Nous sommes entre gens sérieux. Les Amis des Études celtiques ont invité Fanette Laubenheimer à présenter son ouvrage Boire en Gaule. La dame archéologue et chargée de recherche au CNRS s’avance et pose un cartable sur la table.

Duquel cartable chacun attend la sortie de l’inévitable ordinateur pour projeter l’inévitable PowerPoint. Or Fanette en tire… un flacon d’hydromel du plus bel or, qu’elle propose à la dégustation ! De quoi éveiller les esprits avant cette inoubliable réunion au cours de laquelle la femme de science interpelle aussi sur la dangerosité de l’eau comme boisson.

Que buvait-on en Gaule ? Du vin bien sûr, mais d’abord de l’hydromel et de la bière en quantité. Quelles en étaient les préparations, rituels, les habitudes de consommation ? En s’appuyant sur les textes antiques, les vestiges archéologiques et les possibilités actuelles d’analyse, l’auteur répond à ces questions avec précision.

Beaucoup d’illustrations, de planches, rendent la lecture de son livre agréable et instructive. Les Bretons consulteront en particulier la page 33, qui explique la différence entre chouchen et hydromel.

Madame Laubenheimer est issue d’une famille de brasseurs : en plus de la science, y aurait-il de la génétique dans ses propos ?

Françoise de Carnoët

Fanette Laubenheimer
Boire en Gaule
CNRS Éditions
Collection Le passé recomposé
192 pages
22 euros

Les Amis des Études celtiques organisent à Paris, le samedi 16 mai, une journée d’études sur la langue gauloise et le temps retrouvé des Celtes. Renseignements : AEC, Jaroslava Josypyszyn,179 rue de Tolbiac, 75013 Paris.

Illustration : détail du Retour du pardon de Sainte-Anne-la-Palud, par Louis Duveau (1818-1867), Musée des Beaux-arts de Quimper, œuvre du domaine public, via Wikimedia Commons
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

Les derniers articles

Une patiente du Dr. Raoult témoigne : « La prise en charge de l’IHU Méditerranée est exceptionnelle »

Une patiente du Dr. Raoult témoigne : « La prise en charge de l'IHU Méditerranée est exceptionnelle » Crédit photo...

Le CHU de Rennes veut un hélicoptère toute l’année

Les CHU de Rennes et Caen sont les seuls en France à ne pas avoir d'hélicoptère toute l'année. Un...

Délit d’opinion. Le dissident politique Hervé Ryssen incarcéré à Fleury-Merogis

La répression politique en France vis à vis des dissidents devient féroce. Pendant que la presse mainstream s'occupe de ce qu'il se passe en Biélorussie,...

« L’apothéose de la danse » à propos de Beethoven…

C’est ainsi que la nommait Wagner, un artiste qui ne se recommandait pas de la Révolution. « L’apothéose de la danse », c’était la...

Le grand naufrage des médias mainstream occidentaux

Le 18 juin 2020, le « Reuters Institute Digital News » a publié son rapport annuel. En janvier et février 2020, avant la pandémie,...

Concertos de Brahms pour piano : l’interprétation magistrale du pianiste Philippe Bianconi

Les deux Concertos de Brahms pour le piano sont à la fois les plus redoutables et les plus originaux du répertoire. Né à Hambourg,...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -