Coronavirus : Le Pr Eric Chabrière, IHU de Marseille, défend l’usage de la Chloroquine

A LA UNE

Commando au CHU de Nantes : « L’indigence des forces de l’ordre face aux trafiquants de drogue devient impossible à cacher »

L’intrusion au CHU Hôtel-Dieu de Nantes, dans la nuit du 21 au 22 janvier, d’un commando de délinquants pour...

Philippe Baillet : « Avec Sparta nous entendons précisément renouer avec des formes de vraie critique sociale » [Interview]

Nous vous proposons ci-dessous de découvrir la publication Sparta, nouvelle revue de réflexion culturelle, politique, métapolitique et philosophique, qui...

La gestion de la crise du Covid-19, plus grande tromperie de l’Histoire ? Oui répondent Jean-Loup Izambert et Claude Janvier [Interview]

L’éditeur marseillais IS Edition (www.is-edition.com) publie Le virus et le président. Cette enquête sur les dessous de la pandémie...

Kouachi, l’assaut final : un membre du GIGN raconte l’attaque contre Charlie Hebdo et la traque des deux islamistes [Interview]

Les éditions Ring viennent d'éditer un livre qui devrait faire l'effet du petite bombe : Kouachi : L'assaut final...

Covid-19 en Hongrie. György Gődény (Parti de la vie normale) : « Les virus ont existé, existent et continueront à exister, l’humanité a toujours...

György Gődény est un personnage atypique par bien des aspects en Hongrie. Ce pharmacien de Nyíregyháza, une ville de...

Coronavirus : Le Pr Eric Chabrière, IHU de Marseille, défend l’usage de la Chloroquine.

Interview LCI du 22 mars : « Nous ne sommes pas des savants fous. Il y a parmi mes collègues les plus éminents spécialistes des maladies infectieuses. Le Pr Raoult est une sommité internationale. Avec l’hydroxychloroquine, les résultats sont spectaculaires. Nous avons un traitement, en combinaison avec l’antibiotique azythromicine, qui fait baisser la charge virale des personnes infectées par le coronavirus. Je ne comprends pas les polémiques autour de cette molécule et les tergiversations, certains critiquent alors qu’ils ne l’ont jamais prescrite. Nous l’avons prescrit à des milliers de personnes ici à l’IHU de Marseille. Plus largement, l’hydroxychloroquine est prescrite depuis des décennies à des millions de personnes en bonne santé voyageant en Afrique. C’est un antipaludéen qui a une action antivirale et qui est très bien connue des médecins, et dont les effets secondaires restent rares et bien maitrisés. Nous allons diffuser de nouveaux résultats cette semaine. On propose des solutions à cette crise. »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Épargne. En 2020, des Français frileux pour un Livret A heureux [Vidéo]

Dans une conjoncture socio-économique largement troublée par la crise sanitaire, les Français, s'étant montrés économes en 2020, se sont...

Saint-Nazaire. Des trafiquants de drogue nord-africains interpellés

Ce 19 janvier, près de 323 gendarmes et policiers investissaient une vingtaine adresses à Méan-Penhoët, Montoir-de-Bretagne et Trignac pour...