Coronavirus. Le Pouliguen. Il double le salaire de ses employés qui travaillent en avril 2020

A LA UNE

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

C’est ce qu’on appelle un management et une gestion d’entreprise intelligents. Le gérant de l’enseigne « Votre marché » au Pouliguen (44), enseigne ouverte malgré l’épidémie de coronavirus afin de pouvoir permettre aux consommateurs de faire leurs courses, a décidé de doubler, pour le mois d’avril, le salaire de ses employés.

Tout en réduisant par ailleurs le temps de travail (de 35 heures à 26 heures par semaine), et après avoir attribué une prime conséquente au moins de mars. Ces décisions ont été prises pour remercier une équipe « fidèle au poste » indique le gérant, à nos confrères de L’Écho de la Presqu’île. « C’est le moins que je puisse faire pour mon équipe qui est fidèle au poste, sans obligations. Ils ont tous accepté de venir travailler sans conditions, même avec des contraintes familiales » explique-t-il.

Une hausse salariale temporaire permise également grâce à une augmentation de l’activité, conséquence de l’arrivée massive de touristes dans les résidences secondaires de la commune.

Une hausse salariale qui fait enfin suite à une autre mesure qui avait fait le « buzz » localement en début de confinement : obligation de dépenser un minimum de 20 € dans la boutique, pour limiter les abus (des personnes qui viennent trois fois par jour) et le contact avec le personnel.

Gageons que ces différentes initiatives feront des émules !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Bro-gKebek : ar galleg anavezet evel yezh ofisiel

Anavezet e vo ar galleg evel yezh ofisiel nemeti ar Vro-qKebek hervez ar c'hazetennoù kebekad. Justin Trudeau, anezhañ ministr...

Départ en vacances : Comment sécuriser votre mobile des cyberattaques ?

En termes de virus, votre smartphone est lui aussi menacé par des cybers menaces. Menaces qui s'accentuent avec les...

Articles liés

Municipales au Pouliguen. Norbert Samama : « Il faut revenir au fondamental que constituent la commune et le maire »

Au Pouliguen, avec 51% de participation, le premier tour a vu virer en tête Norbert Samama (centre), 42.45%), devant les deux listes de droite...

Le Pouliguen. La Petite Franquette, au soleil tout le jour

Pour bien manger au Pouliguen, il ne faut pas nécessairement aller au port... mais face à la Poste. Nichée dans le bourg sur la...

Le Pouliguen. Brazzo, pizza romaine et panino artisanal

Au milieu des travaux… Au Pouliguen, la promenade du quai Jules Sandeau  fait l’objet  d’un lourd réaménagement et la réfection de la voierie jusqu’en juin...

Le Pouliguen. Le Barapom, crêperie incontournable et originale !

Les longs weekends de Mai et les premières chaleurs vous ont peut-être conduit à partir prendre l’air sur la côte bretonne. La Baie de...