A Nantes, les locataires des jardins familiaux sont interdits de cultiver depuis près de quatre semaines, date du début du confinement et les jardins ouvriers sont fermés. Une situation que ne comprennent pas ces jardiniers, car les jardineries sont autorisées à vendre des plants potagers.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine