Covid-19. Situation au 10 Avril 2020 : Avec 12 210 décès, le bilan de la France est déjà près de 4 fois plus lourd que celui de la Chine

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Remarques liminaires

Comment fonctionnent les autorités sanitaires ?

A l’heure ou l’on parle beaucoup de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), de la Haute autorité de santé (HAS), du Conseil scientifique, des agences régionales de Santé, il est bon de savoir comment fonctionnent ces institutions, qui les financent et le rôle que peuvent avoir certains lobbies pour orienter les recommandations et les décisions qui peuvent être prises et qui concernent directement notre santé à tous. La question qui se pose est de savoir si les citoyens que nous sommes peuvent, ou non, accorder leur confiance à ces organismes ; si ces derniers sont réellement indépendants et s’ils servent vraiment le bien de l’humanité en général et celui de notre pays en particulier.

En 2016, une enquête a été conduite par Jutta Pinzler et Tatjana Mischke pour la chaîne allemande NDR. Parce qu’il était de grande qualité, ce reportage a été rediffusé le 4 avril 2017 sur la chaîne franco-allemande ARTE. Son titre: « l’OMS dans les griffes des lobbies ». Ce reportage est atterrant et je recommande au lecteur de le visionner de bout en bout sur le lien suivant: https://www.youtube.com/watch?v=N-mL9gX9gws.

Ce documentaire est long (1h30) mais édifiant pour qui veut vraiment connaître comment fonctionne notre monde. Ceux qui sont pressés pourront se contenter de ce  court résumé .

Il est clair que l’OMS est aujourd’hui entre les mains de ceux qui la financent à hauteur de 79% : fondations anglo-saxonnes et laboratoires pharmaceutiques. Ceux ci orientent, voire dictent des recommandations qui servent davantage les intérêts économiques que le bien de l’humanité.

Les hautes autorités sanitaires françaises

Qu’en est-il des hautes autorités sanitaires françaises ? Parce qu’elles suivent, le plus souvent, les recommandations de l’OMS, elles mêmes dictées par les lobbies, leur indépendance est déjà prise en défaut. En outre, les plaintes pour conflits ou prises d’illégales d’intérêt contre la Haute autorité de santé n’ont pas manqué.

En octobre 2018, l’association Anticor porte plainte contre X pour « prise illégale d’intérêts ». Elle accuse six des neuf membres d’un groupe d’expertise de la Haute Autorité de santé (HAS) d’avoir négligé de déclarer leurs liens financiers avec des laboratoires pharmaceutiques…

Le 1er juillet 2019, la cheffe de service d’évaluation des médicaments Anne d’Andon quitte son poste pour rejoindre Cemka, un cabinet de consulting chargé d’aider les industriels à rédiger leurs dossiers de demande à l’HAS. Plusieurs médias français dont Le Canard enchaîné y ont vu «un énorme conflit d’intérêts», sans émouvoir outre mesure la commission de déontologie.

Par ailleurs, l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) a été poursuivie dans l’affaire du Médiator pour « négligences », pour avoir tardé à suspendre la commercialisation du Mediator et pour avoir eu « des liens d’intérêt avec le groupe Servier ». Pour mémoire le Médiator aurait tué 2 000 patients en France. Retiré du marché en 1999 en Italie et en 2003 en Espagne pour risque sur la Santé, ce médicament n’aura été retiré du marché en France que le 30 novembre 2009 (10 ans après l’Italie et surtout après des centaines de victimes supplémentaires…).

Ceci étant posé, qui souhaite encore déléguer sa santé à des organismes trop souvent corrompus par l’argent de Big-Pharma. Qui croira encore les discours de Karine Lacombe dont la déclaration d’intérêt de 2016 montre ses liens avec des labos pharmaceutiques ? La confiance est nécessaire entre l’autorité de santé et les patients. Elle ne se décrète pas, elle se mérite

Conseils du jour

Pour l’affaire des masques, en 30 secondes, rire compris, regarder ce lien qui me paraît très pertinent.

Pour la sincérité des déclarations chinoises et les allusions malveillantes des médias occidentaux à l’égard de la Chine, n’hésitez pas à écouter Michel Collon, journaliste belge que je connais bien par ses écrits et avec lequel j’ai toujours correspondu avec plaisir. Il est toujours très bon. Vidéo de 59’…

Le point sur la situation au 10 avril 0h00 GMT

Depuis le début de l’épidémie :

209 pays ou territoires ou bateaux (2) ont été affectés par le virus, pour 1 603 073 (+85 010) cas déclarés.

95 692 décès (+ 7 234 hier) ; 356 337 guérisons (+ 26 502 hier) ;

1 151 044 patients (+ 55 550 hier) en cours de soins, dont 49 158 en état critique (+ 1 150 hier).

A noter que:

12 pays ou territoires ne seraient toujours pas affectés par l’épidémie à ce jour (Corée du Nord, Yémen, Tadjikistan, Turkménistan, Lesotho, Comores, Tonga, Salomon, Marshall, Micronésie, Palaos, Sao-Tomé-et-Principe).

28 pays ou territoires ont eu de 1 à 10 cas détectés depuis le début de l’épidémie (19 d’entre eux ne comptent aucun décès, et les 9 autres ne comptent, au total, que 10 décès.)

55 pays ou territoires comptent entre 11 et 100 cas détectés depuis le début de l’épidémie pour un total de 82 décès.

Sur les 209 pays ou territoires concernés par l’épidémie, 109 ont déclaré de 0 à 5 décès…

  • 7 234 nouveaux décès du coronavirus (+ 952 par rapport à la veille) dans la seule journée du 9 avril. Cela représente près de deux fois les pertes de l’Asie de l’Est (Chine, Japon, Corée du Nord, Malaisie) depuis le début de l’épidémie, en une seule journée.
  • 10 pays ont déclaré plus de 2 000 décès depuis le début de l’épidémie (Italie, Espagne, USA, France, Chine, Iran, Royaume Uni, Pays Bas, Belgique, Allemagne)
  • Sur les 95 692 décès enregistrés dans le monde depuis le début de l’épidémie, 85 576 l’ont été dans ces 10 pays (89,4%) et 83 267 (87%) dans les pays occidentaux (US, UE, OTAN).
  • 6 624 des 7 234 décès d’hier (91,6%) sont « US, UE, OTAN ». C’est ce camp qui paiera le prix le plus fort tant sur le plan humain que sur le plan économique (récession inévitable, crise économique possible)

Au niveau de la planète, les indicateurs de l’épidémie sont tous repartis à la hausse: nombres de nouveaux cas, de décès et des cas critiques. La hausse des décès est, en partie, imputable à la déclaration, par la France, de ses décès Covid-19 en EHPAD pour les deux derniers jours. Les bilans les plus lourds de la journée d’hier restent ceux des USA, de la France et du Royaume Uni qui continuent, à eux trois, d’enregistrer plus de la moitié des nouveaux cas détectés sur la planète (50,3%), plus de 57% des décès et de 38% des cas critiques. Le cap des 100 000 décès sera franchi dans la journée du 10 avril.

Pour relativiser encore et toujours les bilans humains de cette pandémie, lOrganisation mondiale de la Santé (OMS) nous apprend que, chaque année, la grippe saisonnière est responsable de 5 millions de cas « graves » qui entraînent entre 280 000 et 600 000 décès. Le Covid-19 n’a, à ce jour, affecté que 1,6 million de personnes dont moins de 180 000 cas graves qui se sont traduits par près de 96 000 décès.

La situation de l’Italie est stable. Celles de l’Espagne, de l’Allemagne et de l’Iran s’améliorent peu à peu.

La situation pays par pays

Pour les USA, les indicateurs sont repartis à la hausse pour le nombre de nouveaux cas et de cas critiques. Le nombre de décès quotidiens devrait approcher, voire dépasser les 2 000 pour le reste de la semaine.

La France a repris sa deuxième place pour l’ampleur des pertes humaines de la seule journée d’hier. Avec 12 210 décès, son bilan est déjà près de 4 fois plus lourd que celui d’une Chine en fin d’épidémie et près de 5 fois celui de l’Allemagne aujourd’hui. Elle semble enfin avoir commencé à augmenter le nombre de ses tests. Elle a testé à ce jour trois fois moins que l’Allemagne ou que la Corée du Sud par million d’habitants. Résultats par million d’habitants? Cinq fois plus de décès que l’Allemagne et quarante cinq fois plus que la Corée.

La stratégie d’étendre les tests au plus grand nombre a payé pour ceux qui l’ont choisi dès le départ. Nous avions les moyens de le faire avec nos laboratoires d’analyse publics vétérinaires. Nos instances de santé et nos politiques ont délibérément choisi de ne pas le faire, peut être parce qu’un certain professeur de Marseille l’avait préconisé et que le savoir et l’intelligence doivent rester, en France, une exclusivité parisienne….

Pour un nombre de cas déclarés comparables, l’Allemagne a guéri 2,3 fois plus de patients que la France, sans que ses structures hospitalières ne soient jamais débordées. Pourquoi ? Parce qu’elle a beaucoup testé, détecté et soigné « au plus tôt » sans attendre que l’état des patients se détériore trop lourdement.

Pourquoi nos « sachants » parisiens n’ont-ils pas fait preuve d’un peu d’humilité et de prévoyance, en allant s’informer et prendre conseil auprès de nos partenaires chinois et coréens ? Comme en mai 1940, l’impréparation, l’arrogance, l’excès de confiance en soi, l’incompétence des élites nous ont conduit au bilan désastreux que nous connaissons aujourd’hui.

« La France est prête », martelait monsieur Véran lorsque le combat contre le Covid-19 s’est engagé. Chacun a pu réaliser, jour après jour, que ce mantra était mensonger.

Le Royaume Uni s’est installé durablement dans le trio de tête. Le nombre de patients traités ne cessent d’augmenter et va conduire, tôt ou tard à la saturation des capacités hospitalières Des bilans compris entre 800 et 1000 décès chaque jour devraient être enregistrés dans les jours prochains. A noter que le nombre de cas critiques est bloqué à 1 559 depuis quatre jours, ce qui laisse à penser qu’il n’y a que 1 559 lits de réanimation dans le pays et que 800 de ces lits sont libérés chaque jour par le décès de leurs occupants. Peu réjouissant pour ceux qui réussissent à occuper l’un de ces lits……

L’Espagne et l’Allemagne enregistrent des baisses sensibles de nouveaux cas et de décès.

L’Italie connaît une petite poussée de fièvre, mais le pire reste toujours derrière elle.

La Belgique et les Pays-Bas enregistrent une hausse des nouveaux cas et des décès. Ces deux pays ne semblent pas avoir atteint le pic épidémique.

La situation de la Turquie et du Brésil est stable, celle de la Suisse se détériore encore. Ces trois pays devraient franchir demain le cap des 1 000 décès depuis le début de l’épidémie.

La situation du Canada et de la Russie se détériore très progressivement. Mais le nombre de victimes y reste très faible pour le Canada et extrêmement faible pour la Russie. Les bilans humains de ces deux États restent très bons.

Le tableau ci après ne comporte que les 55 États ou territoires ayant enregistré plus de 1500 cas. Une ligne bilan de l’Afrique y a été ajoutée pour permettre d’y relativiser l’ampleur de l’épidémie. Ce tableau représente plus de 98 % du bilan humain de la pandémie.

 

Général (2s) Dominique Delawarde

Crédit photo : Dr
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

Démarches administratives en ligne : comment éviter les arnaques ?

Si de plus en plus de démarches administratives sont réalisables en ligne, plusieurs sites peu recommandables proposent aux consommateurs...

Articles liés

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et...

Tyrannie sanitaire. Professeur Raoult sur les vaccins et le Covid-19. Évolution de l’épidémie et Harcèlement

Tyrannie sanitaire. Professeur Raoult sur les vaccins et le Covid-19. Évolution de l'épidémie et Harcèlement https://www.youtube.com/watch?v=eUFLWj6qw2A Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Vaccinés, ne nous imposez pas votre société de la surveillance !

Ne pas se vacciner, est-ce piétiner la liberté des vaccinés en leur imposant des confinements et des restrictions ? Le Courrier des Stratèges répond...

Covid-19. « La contamination et la mortalité sont, à l’été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées qu’à...

Ci-dessous le point mensuel de D. Delawarde au sujet de la progression du Covid19 dans le monde. La contamination et la mortalité sont, à l’été...