Depuis un mois, startupers, ingénieurs, médecins, ou encore chercheurs travaillent d’arrache pied pour produire un respirateur artificiel. Il ne manque plus que l’approbation de l’Agence Nationale sécurité du médicament pour qu’ils soient mis sur le marchés. En attendant, startupers et ingénieurs continuent d’améliorer leur machine.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.