Une initiative européenne pour une « Politique de cohésion pour l’égalité des régions et le maintien des cultures régionales »

A LA UNE

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Une Initiative Citoyenne Européenne (ICE) appelée « Politique de cohésion pour l’égalité des régions et le maintien des cultures régionales » a vu le jour il y a déjà plusieurs mois en Europe.

Portée par un collectif d’organisations citoyennes et politiques, notamment en Europe centrale, l’ICE est soutenue par l’Alliance Libre Européenne qui est le parti qui fédère, à l’échelle européenne, les partis dits régionalistes.

« Cette démarche vise à réformer la politique de cohésion de l’Union pour accorder « une attention particulière aux régions dont les caractéristiques nationales, ethniques, culturelles, religieuses ou linguistiques diffèrent de celles des régions environnantes ». Car pour l’heure, si la politique de cohésion a bien pour objectif l’harmonisation dans le développement des régions européennes, elle est définie à partir de données statistiques émanant de territoires administrativement constitués, les NUTS[1], insérés dans les limites de chaque État et non à partir de régions territorialement cohérentes. Ainsi par exemple, la Flandre française, la Loire-Atlantique, la Moselle, l’Occitanie du nord-est, le Pays Basque-Nord, le Pays Catalan, la Savoie sont noyés dans de grands ensembles-programmes, ce qui fausse l’appréciation de leurs besoins » explique Gustave Alirol, président de Régions et Peuples Solidaires

Objectif de cette initiative : Faire que la politique de cohésion de l’Union accorde une attention particulière aux régions dont les caractéristiques nationales, ethniques, culturelles, religieuses ou linguistiques diffèrent de celles des régions environnantes.

« Pour ces régions, qui incluent des zones géographiques dépourvues de structures dotées de compétences administratives, la prévention des retards économiques, le soutien au développement et la préservation des conditions de la cohésion économique, sociale et territoriale devraient être assurés de telle manière que leurs caractéristiques demeurent inchangées. Pour cela, ces régions doivent bénéficier des mêmes possibilités d’accès aux différents fonds de l’Union et la préservation de leurs caractéristiques ainsi qu’un développement économique correct doivent leur être garantis, de telle sorte que le développement de l’Union puisse être durable et que la diversité culturelle de cette dernière soit préservée » expliquent les tenants de l’initiative.

En attendant la conférence sur le futur de l’Europe qui pourrait changer fondamentalement les traités et règles européennes, cette ICE permettrait aux territoires concernés d’être inclus dans des régions plus cohérentes, transfrontalières au besoin, et ainsi de bénéficier de programmes adaptés.

Pour soutenir une initiative citoyenne européenne, vous devez être un citoyen de l’UE (ressortissant d’un État membre) et être en âge de voter aux élections du Parlement européen. Pour en savoir plus sur les règles et les conditions applicables à l’initiative citoyenne européenne: http://ec.europa.eu/citizens-initiative

Cliquez-ici pour apporter votre soutien direct à l’initiative, qui recueille actuellement 278 000 signatures.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Philippe de Villiers : « La France peut mourir ! »

Eric Morillot reçoit Philippe de Villiers pour son livre événement « Le jour d’après » (Éditions Albin Michel), actuellement...

De la Perse à l’Iran : 3 000 ans de civilisations

Dans les pas de la journaliste Samira Ahmed, une exploration de l’histoire de la Perse au travers de sa...

Articles liés

L’échec de la gauche démontré par une étude évoquant le basculement à droite des Européens

Dans une étude intitulée « La conversion des Européens aux valeurs de droite », le think-thank Fondapol montre que les Européens basculent progressivement à...

L’Union Européenne veut coopérer avec la Turquie sur le plan économique

Ursula von der Leyen et Charles Michel, dirigeants non élus de l'Union Européenne, vont se rendre en Turquie début avril dans le but assumé...

Sez ar gomision hag ar parlamant Europa aloubet e Barcelona

Diriaou dremenet e oa bet aloubet sez ar gomision hag ar parlamant Europa e Barcelona gant emsaverien evit ar brizonidi hag an harluidi bolitikel...

La mondialisation de la diplomatie européenne à l’époque moderne

Si, en Europe, une corrélation des relations entre puissances avec ses coutumes et ses règles s’est progressivement élaborée au cours de l’époque moderne, les...